D’ici 15 jours, le taux d’inflation du Bitcoin sera réduit à la moitié de la moyenne mondiale

Partager l’article
EN BREF
  • Après sa réduction de moitié, le taux d'inflation annuelle du Bitcoin sera de 1,8%.

  • Ce taux est nettement inférieur à la moyenne mondiale, laquelle était de 3,4% en 2019.

  • Cela dit, certains doutent qu'une simple baisse du taux d'inflation suffise à faire augmenter le prix du BTC.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Suite à sa prochaine réduction de moitié, le Bitcoin présentera un taux d’inflation nettement inférieur à la moyenne mondiale au niveau des monnaies fiduciaires.



Une chute de l’inflation du Bitcoin pourrait-elle entraîner une hausse de la demande ? Après sa réduction de moitié, la première cryptomonnaie du marché sera_ bien plus rare. C’est pourquoi son taux d’inflation annuel sera beaucoup plus bas que celui de la plupart des banques centrales.



Le taux d’inflation du Bitcoin devrait descendre à 1.8%

Lors de la rédaction de cet article, le taux d’inflation du Bitcoin était de 3.65%. Il devrait cependant bientôt descendre à 1,8%, une fois passé sa réduction de moitié. Il s’agirait alors d’environ la moitié de la moyenne mondiale en taux d’inflation. En comparaison, nous avions observé une inflation globale de 3,41% en 2019.

Tel que l’a écrit l’analyste Greenspan (@MatiGreenspan) dans un tweet récent, cela pourrait ajouter à l’attrait du Bitcoin :

À ce niveau, une croissance de l’adoption n’est même plus nécessaire pour soutenir le prix.

Dans 15 jours seulement, le taux d’inflation annuelle du Bitcoin passera de 3,65% à seulement 1,8%… soit environ la moitié de la moyenne du taux d’inflation mondial à l’année.

À ce niveau, une croissance de l’adoption n’est même plus nécessaire pour soutenir le prix. Soit Satoshi savait ce qu’il faisait, soit il a eu beaucoup de chance.

D’autres, cela dit, sont moins convaincus. Certains affirment en effet qu’un taux d’inflation bas ne rend pas systématiquement une commodité ou un actif intéressant, et que les réserves comme la demande comptent également. En d’autres termes, le Bitcoin devra encore mûrir en tant qu’actif s’il espère se convertir en une “monnaie de réserve” ou une réserve de valeur couramment utilisée.

Actuellement, les investisseurs traditionnels ne recherchent pas de couverture contre l’inflation. Nous nous trouvons d’ailleurs clairement dans une crise déflationniste. Cela dit, les indicateurs macroéconomiques semblent signaler un changement. Mati Greenspan, fondateur de Quantum Economics, a notamment confié à BeInCrypto qu’une spirale déflationniste est généralement suivie d’une forte inflation.

Cela fonctionne généralement de la sorte. Il arrive parfois que le pendule oscille très rapidement, tout particulièrement dans des conditions extrêmes comme celles que nous observons actuellement.

Que devrions-nous attendre de la réduction de moitié ?

Le fait que le Bitcoin devienne plus rare aura définitivement un effet haussier sur le long terme. Cela dit, les prévisions à court terme restent bien plus floues.

Certains pensent que la réduction de moitié du Bitcoin pourrait être sans le moindre effet. Comme nous l’avions précédemment mentionné, les récents mouvements du prix du BTC diffèrent de ceux des deux premières réductions. Le RSI du Bitcoin, notamment, n’a jamais été aussi bas avant cet événement. C’est pourquoi on ignore encore quelles seront ses conséquences à court terme sur les mouvements du prix.

De même, la vue d’ensemble de la situation macroéconomiques ne fait que compliquer un peu plus toute prévision sur le Bitcoin. Pourtant, le taux d’inflation réduit de ce dernier contribuera probablement à son attrait une fois la situation stabilisée.

 

Images gracieusement fournies par Shutterstock, Trading View et Twitter.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Raised in the U.S, Lucian graduated with a BA in economic history. An accomplished freelance journalist, he specializes in writing about the cryptocurrency space and the digital '4th industrial revolution' we find ourselves in. <a href="mailto:crypto.inquiries@protonmail.com">Email.</a>

SUIVRE CET AUTEUR