De nouvelles recherches indiquent que la phase initiale de la très attendue nouvelle version d’Ethereum pourrait être lancée dès juillet 2020. Si du moins le projet ne souffre pas de nouveaux retards.

Une enquête BitMEX a fait la part belle à la version 2.0 d’Ethereum, laquelle démarrerrait la migration des preuves de travail vers un système unanime de preuve d’enjeu.

L’enquête a pourtant révélé que son lancement pourrait ne pas être aussi important qu’on le pensait. Apparemment, la majorité de l’activité économique d’Ethereum restera sur sa blockchain originale, qui fonctionnera toujours en parallèle de la nouvelle.

La phase 0 d’Ethereum 2.0 pour juillet 2020

L’entière élaboration de cette nouvelle version devrait prendre plusieurs années.  Cela dit, une période de transition pourrait démarrer d’ici seulement quelques mois, selon cette étude. Cette transition se ferait principalement pour des raisons d’adaptabilité, sachant qu’Ethereum a gagné en popularité et fréquence d’usage depuis son lancement il y a 5 ans.

Il a été proposé de recourir à la technique du sharding afin de régler ces problèmes d’adaptabilité, mais celle-ci ne vient pas sans ses propres dilemmes. En effet, les contrats intelligents pré-existants ne pourront pas aller directement à de nouvelles chaînes de shards et devront donc être soigneusements reconstruits pour leur nouvel écosystème.

Durant ses premières étapes Ethereum 2.0 existera comme un système parallèle à Ethereum 1.0, le projet étant de pouvoir faire ensuite fusionner les deux systèmes en un seul.

La première phase de ce long processus s’intitule Phase 0: Beacon Chain, et concerne un nouveau mécanisme de preuve d’enjeu. D’après BitMEX, ce dernier pourrait être prêt d’ici juillet.

Les phases suivantes ne devraient pas démarrer avant l’année prochaine au plus tôt. La phase 1 inclura le processus de sharding susmentionné et se focalisera sur 64 chaînes de shard. La phase 2 concernera l’intégration des contrats intelligents au nouveau réseau.

Les accumulations de récompenses sur Testnet

Le système Beacon Chain est déjà opératif sur la blockchain d’expérimentation (ou Testnet) nommée Topaz, laquelle est active depuis le mois dernier. Les développeurs de Prysmatic Labs ont lancé ce réseau à la mi-avril, et en ont validé le bloc initial peu après.

Prenant le relais d’un précédent testnet plus modeste, Topaz a géré les validateurs accumulant 32 ETH. Il s’agit du minimum d’accumulation requis pour cette nouvelle blockchain de preuve d’enjeu.

Le weekend dernier, le fondateur d’Ethereum,Vitalik Buterin, a annoncé que les premières récompenses d’accumulation commençaient à porter leurs fruits :

Nous venons de voir notre premier validateur chanceux arriver à >1% de retours d’accumulation sur le testnet Topaz. D’autres devraient bientôt le rejoindre !

Vous souhaitez vous joindre à la communauté BeInCrypto?
Rejoignez gratuitement notre groupe Telegram pour des nouvelles exclusives, des conseils de
trading et une foule d’interactions avec d’autres passionnés de cryptomonnaies.

Images gracieusement fournies par Shutterstock, Trading View et Twitter.

Article original de Martin Young