L’exchange néerlandais LiteBit obtient l’enregistrement PSAN

Partager l’article
EN BREF
  • LiteBite est la deuxième structure étrangère à obtenir le sésame auprès l’AMF.

  • L’exchange basé à Rotterdam a également demandé des licences en Autriche et Allemagne.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

LiteBit, plateforme d’échange de cryptomonnaies basée à Rotterdam aux Pays-Bas, est désormais enregistré auprès de l’AMF en tant que Prestataire de Service sur Actifs Numérique (PSAN).

Sponsorisé



Sponsorisé

LiteBit obtient le PSAN

L’enregistrement concerne 3 activités à savoir l’achat et vente de cryptomonnaies contre des monnaies fiduciaires, le service de conservation de cryptomonnaie et les échanges crypto-crypto.

LiteBit est même la deuxième entreprise étrangère à obtenir le précieux sésame pour opérer en France après l’exchange BitPanda. La société devient la 15e structure à obtenir l’enregistrement en tant que Prestataire de services sur actifs numériques (PSAN) en France.

Sponsorisé



Sponsorisé

Oliver van Duijn, PDG de LiteBit, considère également qu’il s’agit d’un développement positif :

Nous sommes extrêmement fiers d’être la première société néerlandaise à satisfaire aux exigences de l’AMF et à nous voir accorder un enregistrement. Et cela quelques mois seulement après notre enregistrement aux Pays-Bas auprès de la banque centrale”.

En novembre 2020, le courtier s’était déjà vu accorder un enregistrement par la Banque centrale néerlandaise. En plus des enregistrements aux Pays-Bas et en France, LiteBit travaille également sur un enregistrement et une licence en Autriche et en Allemagne, entre autres.

Présentation du PSAN

L’enregistrement en tant que Prestataire de Services sur Actifs Numériques attribué par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) est obligatoire pour exercer légalement certaines activités en lien avec le marché des cryptomonnaies sur le sol français.

Le PSAN précise un environnement spécifique aux acteurs souhaitant proposer des services en lien avec des actifs numériques auprès des utilisateurs français, preuve du développement d’un nouvel univers financier. Il impose aux sociétés PSAN de respecter la réglementation relative à la connaissance client (KYC) et à la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme (LCB-FT).

LiteBit a beaucoup investi dans la confiance et la sécurité ces dernières années et a mis en place plusieurs procédures pour empêcher le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. L’enregistrement et les exigences françaises correspondent bien à la stratégie revendiquée par LiteBit. Le cryptobroker a l’ambition de devenir le plus grand exchange d’Europe.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Journaliste engagé dans l’écosystème crypto depuis 2017, Florent s’intéresse particulièrement à la finance décentralisée (DeFi), Ethereum 2.0 et aux tokens non fongibles (NFT).

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant