Un PDG dit que la France devrait vendre Mona Lisa pour couvrir les pertes de coronavirus

Partager l’article

L’entrepreneur technologique Stephan Distinguin a proposé que la France couvre ses pertes financières liées à la pandémie de coronavirus en vendant le chef-d’œuvre de Léonard de Vinci – peut-être l’œuvre d’art la plus célèbre au monde, selon l’Independent.



Distinguin, fondateur du département innovation de Fabernovel, a déclaré à Usbek & Rica Magazine que le pays devrait “vendre les bijoux de famille” pour au moins 50 milliards d’euros, soit 54,7 milliards de dollars.

Distinguin a également suggéré qu’une forme de crypto-monnaie pourrait “tokenizer” la peinture, ce qui permettrait de la partager facilement entre les pays.



“C’est comme un gros abonnement mondial”, a-t-il déclaré.

Juridiquement et techniquement, cette solution présente de nombreux avantages: elle permettrait à la France et au Louvre de garder le contrôle de la peinture. On peut même imaginer que ce stratagème gagnerait l’assentiment du grand Léonard de Vinci, qui a peint mais aussi maîtrisé toutes les sciences et technologies de son temps.

L’année dernière, le Louvre a commencé à travailler sur un programme de réalité virtuelle qui permettrait aux touristes de rencontrer la Joconde à proximité et loin des foules.

 

Vous souhaitez vous joindre à la communauté BeInCrypto?
Rejoignez gratuitement notre groupe Telegram pour des nouvelles exclusives, des conseils de trading et une foule d’interactions avec d’autres passionnés de cryptomonnaies. 
 

 

Images gracieusement fournies par Shutterstock, TradingView et Twitter.

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Francis est un technophile averti et polyvalent, étant imprégner de la technologie de la crypto-économie et de la blockchain depuis 2012. Il a précédemment travaillé pour un projet basé sur la crypto-monnaie en tant que gestionnaire de communauté ainsi que conseiller financier pour la plus grande coopérative financière au Canada. Francis a également de l'expérience en tant que trader, investisseur et minant lui-même des crypto-monnaies.

SUIVRE CET AUTEUR