Voir plus

C’est la guerre dans la crypto ? Le CEO de Ripple rejette les maximalistes

3 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Selon Brad Garlinghouse, CEO de Ripple, il y a assez de place dans la crypto pour Bitcoin et pour les autres altcoins.
  • promo

La crypto prête à voler en éclats ? Le point de vue s’oppose à nouveau entre maximalistes de Bitcoin et les patrons des autres sociétés crypto qui représentent les altcoins.

“Il y a suffisamment de place pour Bitcoin”

Au cœur de l’actualité pour son affaire avec la SEC, Brad Garlinghouse s’est tout de même laissé aller à d’autres déclarations que celles concernant l’affaire Ripple ou son affaire judiciaire personnelle. En effet, dans un épisode de Metaco Talks, il a même pris parole sur un sujet important de la crypto sphère : Bitcoin et les autres altcoins.

Alors que bien souvent certains maximalistes de Bitcoin – comme Michael Saylor – ne jurent que par la pièce de Satoshi Nakamoto, d’autres comme le CEO de Ripple pensent au contraire qu’il y a assez de place pour Bitcoin mais aussi pour les altcoins. Même si pour M. Saylor il n’y a pas de meilleur second, Brad Garlinghouse doit sans doute penser que son XRP est plutôt bien placé pour occuper ce titre. Toutefois, même si ce dernier ne croit pas qu’en son jeton, il s’est déclaré comme un non maximaliste.

Bien évidement, il reste toutefois très optimiste sur Bitcoin, notamment sur l’actualité intense liée aux ETF et à leur très probable adoption. D’ailleurs, le patron de Ripple ne possède pas seulement du XRP à titre individuel ou collectif, mais également du Bitcoin. Malgré cela, ce n’est pas pour autant qu’il voit le BTC comme l’actif parfait et idéal pour transformer le système financier et monétaire international.

“Même si je suis très optimiste sur Bitcoin, je ne suis pas sûr qu’il puisse transformer le système monétaire”.

Sans doute pas la première ni la dernière personne à critiquer le BTC.

Ripple ne lâche rien sur son développement

En parallèle, Ripple et Brad Garlinghouse se projette continuellement sur le développement de sa société crypto et surtout de son jeton, le XRP. Dernièrement, Metaco, une société de conservation d’actifs numériques, a notamment été rachetée pour 250 millions d’euros par la société crypto. Ainsi, l’opposant de la SEC semble en train d’anticiper un accroissement de l’adoption des cryptomonnaies à travers le monde, surtout de la part des acteurs institutionnels.

Pour dynamiser son affaire, Brad Garlinghouse n’hésite d’ailleurs pas à faire des alliances avec le monde de la finance traditionnelle. En effet, puisque même si les idéaux de la crypto sont anti-gouvernements ou anti-banques, ce n’est pas le cas de Ripple. D’ailleurs, la société crypto attise parfois un peu de mécontentement au sein de la crypto sphère car elle n’hésite pas à faire des projets avec le système bancaire traditionnel.

“Beaucoup d’acteurs de l’espace crypto sont partis d’un point de vue anti-gouvernemental, souvent franchement anti-banque… dès le début, Ripple a adopté le point de vue que si nous voulions que ces technologies aient le plus grand impact… nous devions travailler avec le système, avec les gouvernements et avec les banques”.

Brad Garlinghouse, CEO de Ripple.

Et niveau nouveautés, on peut dire que pour la société crypto, ce n’est peut-être pas fini. Récemment, des spéculations ont même vu le jour concernant une éventuelle introduction en bourse (IPO).

Morale de l’histoire : l’alliance fait la force, mais une alliance interne ou externe à la crypto ?

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

TCPMHRYSU-U03BCDHK0DQ-642cb60bf249-512.jpg
Matias Calderon
Matias Calderón Velarde est un journaliste/éditeur au sein de l'équipe France de BeInCrypto. Après un diplôme de Master en Science Politique obtenu à l'Université de Genève, il s'est progressivement réorienté vers le monde des cryptomonnaies. Dès 2020, son intérêt pour le secteur s'est concrétisé avec l'obtention de plusieurs certifications académiques liées à la crypto comme Bitcoin and Cryptocurrencies de l'Université Berkeley de Californie. Désormais, il est devenu un fervent croyant de...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé