“Le succès de Bitcoin est son plus grand risque” selon Ray Dalio, fondateur de Bridgewater

Partager l’article
EN BREF
  • Ray Dalio, fondateur de Bridgewater Associates, a déclaré que le plus grand risque de Bitcoin est son propre succès.

  • Les bénéfices générés par les cryptomonnaies pourraient l'emporter sur l'attrait des obligations pour les investisseurs.

  • "Personnellement, je préférais détenir du bitcoin d'une obligation", a déclaré M. Dalio.

  • promo

    Rejoignez notre groupe telegram et recevez des analyses crypto et signaux de trading quotidiens!

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Selon Ray Dalio, fondateur de Bridgewater Associates, le succès de Bitcoin pourrait le placer dans le viseur des gouvernements.

Sponsorisé



Sponsorisé

“Le plus grand risque du bitcoin est son succès”, a déclaré Ray Dalio. Il a expliqué qu’à mesure que les cryptomonnaies gagnent en popularité, l’attrait de rendements plus élevés pourrait inciter les investisseurs à les préférer aux obligations. Si davantage de personnes vendent leurs obligations et achètent des cryptomonnaies à la place, cela pourrait menacer la capacité des gouvernements à lever des fonds. “Ils perdent le contrôle sur cela”, a-t-il noté. “Et c’est un risque existentiel”.

M. Dalio affirme que l’investissement dans les obligations, “est devenu stupide” parce que leurs gains sont inférieurs à l’inflation. Il a également admis qu’il préférait posséder des bitcoins plutôt que des obligations, ajoutant qu’il possédait d’ailleurs quelques BTC. Malgré cela, la majorité des 151 milliards de dollars que gère son entreprise est constituée de bons du Trésor américain et d’autres obligations d’État.

Sponsorisé



Sponsorisé

Le revirement de Ray Dalio au sujet de Bitcoin

Bien que M. Dalio plaide actuellement en faveur de Bitcoin, il n’a changé de discours qu’assez récemment. Lors du Forum économique mondial de Davos, en Suisse, en janvier 2020, il a encouragé les investisseurs à conserver un portefeuille diversifié. Cependant, il ne recommandait que des actifs solides, comme l’or, et déconseillait les investissements dans les cryptomonnaies, comme Bitcoin. Il a notamment qualifié cet actif de “trop volatile” et a déclaré qu’un projet comme le Diem de Facebook avait plus de chances d’être largement adopté. Il a également déclaré qu’il était peu probable que les banques centrales détiennent des bitcoins de la même manière qu’elles thésaurisent de l’or.

Pourtan, un an plus tard, en janvier 2021, Ray Dalio a qualifié Bitcoin “d’invention d’enfer”. À l’époque, il envisageait les cryptomonnaies comme option d’investissements pour de nouveaux fonds qui offraient aux clients une protection contre l’inflation.

“Avoir inventé un nouveau type d’argent par le biais d’un système programmé dans un ordinateur, qui fonctionne depuis une dizaine d’années et qui gagne rapidement en popularité à la fois comme type d’argent et comme réserve de richesse est un accomplissement incroyable”, a écrit Dalio dans une note adressée aux clients et publiée plus tard sur le site Web de Bridgewater.

Toutefois, Dalio a admis qu’il lui était difficile d’attribuer une valeur aux actifs numériques, et il a souligné les risques du bitcoin malgré son potentiel à “bouleverser le système monétaire existant”. Les cryptomonnaies sont notamment vulnérables au piratage et soumises à des restrictions de la part des gouvernements qui souhaitent contrôler la masse monétaire.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Nick is an Oral Communication Skills Professor and Data Science Specialist in Budapest, Hungary with an MSc in Business Analytics. He is a relative latecomer to the field of cryptocurrency and blockchain technology, but is intrigued by its potential economic and political usage. He can best be described as an optimistic center-left skeptic.<a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email him!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous