Le protocole Belt Finance sur la BSC perd 6,2 millions de dollars

Partager l’article
EN BREF
  • Le protocole de finance décentralisée (DeFi) Belt Finance perd plusieurs millions de dollars.

  • Un attaquant malveillant a réussi à exploiter une faille grâce à l’utilisation d’un flash loan.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le protocole Belt Finance, sur la Binance Smart Chain (BSC), a perdu 6,2 millions de dollars lors d’une attaque malicieuse.

Sponsorisé



Sponsorisé

Une énième attaque sur la BSC

Belt Finance est le dernier projet en date de finance décentralisée (DeFi) basé sur la Binance Smart Chain (BSC) à avoir perdu des millions de dollars après qu’un pirate ait effectué une attaque dite de flash loan sur le protocole.

Selon Rekt, le pirate a utilisé un total de 8 flash loans sur PancakeSwap pour 385 millions de dollars en Binance USD (BUSD). Le pirate a réussi à exploiter le pool beltBUSD et ses protocoles stratégiques sous-jacents. Il a exécuté le contrat 8 fois avant que les développeurs ne prennent conscience de l’incident, interrompant les retraits et corrigant la vulnérabilité.

Sponsorisé



Sponsorisé

Bien que l’attaque n’ait duré que 10 minutes, elle a été suffisante pour que les utilisateurs du coffre-fort beltBUSD subissent une perte de 21,36% des fonds, tandis que les utilisateurs du pool 4Belt ont perdu 5,51%.

Cette année, des projets BSC dont Uranium Finance, bEarn, Spartan Protocol, Autoshark et Merlin Labs, ont tous été victimes d’une variété d’exploitations différentes de vulnérabilités. Binance s’est maintenant tourné vers la société d’analyse CipherTrace pour obtenir un soutien technique dans le but de réduire les risques d’attaque.

Qu’est-ce qu’une attaque par flash loan ?

Une attaque de type « flash loan » est un type d’attaque dans laquelle un hacker souscrit à un prêt instantané auprès d’une plateforme de prêt décentralisée et utilise un certain nombre de failles pour manipuler le protocole en sa faveur.

Les flash loans sont des prêts non garantis que l’emprunteur effectue et rembourse en une seule transaction. Ils sont utiles dans ce type d’attaques, car ils permettent un accès facile à un capital important. En quelques secondes, l’attaquant peut emprunter du capital, exploiter une vulnérabilité pour des millions de dollars et rembourser le prêt initial en une seule transaction. Si, toutefois, le prêt n’est pas remboursé, toute la transaction est annulée.

Depuis 2020, les attaques de flash loan ont entraîné plusieurs centaines de millions de dollars de pertes pour divers protocoles DeFi et semblent gagner en popularité auprès des cybercriminels.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Journaliste engagé dans l’écosystème crypto depuis 2017, Florent s’intéresse particulièrement à la finance décentralisée (DeFi), Ethereum 2.0 et aux tokens non fongibles (NFT).

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous