Voir plus

Crypto : ces trois altcoins sont à éviter la semaine prochaine !

3 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Même si le marché démarre bien décembre, ces trois jetons pourraient vous provoquer des sueurs froides.
  • promo

Même si le marché crypto reprend des couleurs, ces trois altcoins pourraient être à éviter absolument, voici pourquoi.

Faut-il abandonner Luna et switcher vers le LUNC ?

Deuxième version du LUNC, le jeton LUNA qui a été airdropé en 2022 n’a jamais réellement trouvé preneur. Alors que le jeton sous 1ère version (désormais LUNC) a pendant longtemps occupé une place de premier choix dans le classement crypto (ATH en début d’année 2022), LUNA n’a pour sa part jamais su dépasser les 20 $. La fois où il en a été le plus proche est d’ailleurs celle de son airdrop avant de progressivement sombrer.

LUNA
LUNA/USD – CoinMarketCap.

Au moment de rédaction, la pièce s’échange à 0,79 $, presque poussée vers la sortie du top 100 crypto (97ème place). Et surtout, la pièce est en décadence de 37 % depuis le début d’année, malgré la hausse générale du marché crypto. Le présent semble sombre pour LUNA et l’avenir peut-être encore plus. En effet, puisque le LUNC a regagné de l’intérêt, et un seul semble en mesure de survivre.

L’utilité avant tout ?

Alors que le début d’année 2023 a couronné les meme coins les uns après les autres avant que le marché crypto reparte de l’avant, cela ne semble plus être réellement le cas actuellement. Dogecoin, Shiba Inu ou encore PEPE sont en retraits depuis plusieurs semaines, et le dernier nommé pourrait bien être à éviter la semaine prochaine. Après la hype, le jeton n’a pas de réel cas d’utilité, et les hodlers n’ont en conséquence aucune raison de garder leurs pièces sur leur wallet.

La pièce a beau être en hausse de plus de 1 500 % depuis le début de l’année, ses meilleures heures sont sans doute déjà passées. Là aussi, on retrouve avec le PEPE un projet qui est d’ailleurs proche de sortir du top 100 crypto, preuve de cette décadence.

Enfin, le troisième indésirable de la semaine prochaine, c’est ORDI, le jeton BRC-20 établi sur la blockchain de Bitcoin. Une fois de plus, c’est un actif purement spéculatif qui intègre la liste de cryptomonnaies indésirables pour la semaine prochaine. En effet, puisqu’il n’a aucune utilité réelle, sauf à contribuer à l’augmentation des frais de transaction sur Bitcoin.

ORDI/USD – CoinMarketCap.

On parlait de la limite du top 100 crypto, et bien ORDI vient lui tout juste d’en sortir. Il occupe actuellement la 101ème place avec un prix d’échange à 21,57 $. Même si le listing sur Binance a fortement alimenté la spéculation, la hype devrait progressivement s’estomper à l’image de ce qui s’est fait sur PEPE.

Morale de l’histoire : un bon vieux DCA Bitcoin semble après tout plus raisonnable et beaucoup plus sûr.

Les meilleures plateformes de cryptos | Mars 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Captura-de-pantalla-212.png
Matias Calderon
Matias Calderón Velarde est un journaliste/éditeur au sein de l'équipe France de BeInCrypto. Après un diplôme de Master en Science Politique obtenu à l'Université de Genève, il s'est progressivement réorienté vers le monde des cryptomonnaies. Dès 2020, son intérêt pour le secteur s'est concrétisé avec l'obtention de plusieurs certifications académiques liées à la crypto comme Bitcoin and Cryptocurrencies de l'Université Berkeley de Californie. Désormais, il est devenu un fervent croyant de...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé