Depuis leur fond du 13 mars, l’or comme le Bitcoin ont récupéré la totalité de leurs pertes et ont atteint de nouveaux sommets. Le cours du pétrole, cela dit, ne s’est pas encore remis et se trouve actuellement à 30% de moins de son sommet de mars.

En période trouble, les commodités telles que l’or et le pétrole sont souvent perçues comme des valeurs refuges. Bien que le Bitcoin soit un actif relativement récent, certains pensent qu’il pourrait être du même acabit que ces deux autres actifs.

Dans cet article, nous nous pencherons sur les mouvements du cours de ces trois actifs afin de comparer leur remontée depuis le crash du 11 mars.

Le pétrole

Le cours du pétrole a présenté une tendance descendante depuis le début de 2020. Il a pourtant très considérablement remonté depuis son fond du 13 avril. Il vient également de dépasser le niveau Fibonacci 0,5 de l’entier déclin (la zone de résistance des 35$).

Il n’a pas encore montré de faiblesse depuis le début de cette remontée, et qui pourrait se manifester au travers de divergences baissières dans le RSI. Le cours du pétrole devrait donc maintenir son rallye vers la prochaine résistance, située à 45$.

Graphique du pétrole par Tradingview

Le maximaliste du pétrole @Walter_Wyckoff a présenté un scénario baissier pour le pétrole au travers du graphique ci-dessous, dans lequel le cours se trouve juste au niveau d’une ligne de résistance descendante.

Il a expliqué que son prochain mouvement devrait être inférieur. Cela dit, comme on le voit ci-dessus, le cours a déjà dépassé cette ligne de résistance, avant de la valider en tant que support.

Source: Twitter

L’or

Le graphique de l’or nous présente une situation complètement différente. Le cours a dépassé la zone des 1 680$, qui lui sert maintenant de support. L’actif a donc réussi à annuler toutes ses pertes engendrées par le déclin de mars.

L’action du cours restera haussière tant que l’or s’échange au-dessus de ce niveau. Cela dit, il a également commencé à montrer des faiblesses sous la forme de divergences baissières dans le RSI. Il pourrait également avoir créé un biseau ascendant, perçu comme étant une figure de revirement baissier.

Le cours de l’or pourrait donc décliner et tester à nouveau le support des 1 680$.

Graphique de l’or par Tradingview

Comparaison avec le Bitcoin

Le cours de l’or (en vert), du Bitcoin (en rouge) et du pétrole (en orange) apparaissent dans l’image ci-dessous durant la période précédant le 1er mars. Pour une plus ample analyse du BTC, cliquez ici.

La première observation entre les trois actifs réside dans le fait que l’or et le Bitcoin se sont accrus de 8,17% et 7,83% depuis le 1er mars. Le pétrole a pour sa part diminué de 22,96%.

De plus, l’or comme le BTC ont touché leur fond à la mi-mars et sont depuis en hausse. Au contraire, le cours du pétrole a continué à décliner jusqu’à la fin du mois d’avril avant d’entamer sa remontée. Ce pourrait être l’une des principales raisons pour lesquelles il se trouve considérablement derrière les deux autres actifs.

Cela dit, le mouvement de l’or est très semblable à celui du Bitcoin, à l’exception du fait que les hausses comme déclins de ce dernier sont plus prononcés.

Graphique du pétrole par Tradingview

Vous souhaitez vous joindre à la communauté BeInCrypto?
Rejoignez gratuitement notre groupe Telegram pour des nouvelles exclusives, des conseils de trading et une foule d’interactions avec d’autres passionnés de cryptomonnaies.

Images gracieusement fournies par Shutterstock, TradingView et Twitter.