Voir plus

Les cryptos qui pourraient régler les inquiètudes liées à l’IA

3 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • La demande prévue de logiciels d'entreprise pour l'IA pourrait concentrer le pouvoir entre les mains de quelques entreprises spécialisées.
  • Plusieurs entreprises pourraient maintenant chercher à rentabiliser leurs investissements dans l'IA suite à l'engouement pour ce secteur durant 2023.
  • Certains projets crypto, cependant, pourraient aider à remédier à ce problème de centralisation.
  • promo

Selon un récent rapport sur l’intelligence artificielle (IA), les entreprises qui ont investi dans l’IA en 2023 exigeront que leurs investissements commencent à porter leurs fruits en 2024. Cependant, ces investissements peuvent encourager l’évolutivité et la centralisation de la puissance de l’intelligence artificielle, un problème que certains projets de crypto comme Bittensor pourraient d’ailleurs aider à régler.

De nombreuses grandes entreprises ont testé l’utilisation de l’IA pour des tâches quotidiennes ou banales et ont noté le considérable impact de ces outils sur la productivité. Lors de son sommet sur l’IA à Bletchley Park l’année dernière, Elon a d’ailleurs déclaré au Premier ministre britannique Rishi Sunak que l’IA allait contrôler tous les emplois.

Le pouvoir de l’IA sur l’emploi

En parallèle, la plupart des entreprises se sont lancées à corps perdu dans l’élaboration de stratégies d’utilisation de l’IA. Toutefois, l’adoption massive de l’intelligence artificielle a créé une demande qui a permis à une poignée d’acteurs de s’emparer de la majeure partie des parts de marché. Bien que cela ait dopé les cours des actions des entreprises, la demande pourrait concentrer le pouvoir sur une poignée d’entreprises développant l’IA pour des applications d’entreprise.

Pour en savoir plus : 10 prompts pour travailler plus efficacement avec l’IA.

L’année dernière, le conseil d’administration d’OpenAI a licencié son PDG Sam Altman en partie à cause de stratégies d’expansion commerciale peu appréciées. M. Altman aurait également discuté avec l’ancien designer d’Apple, Jony Ive, au sujet de la création d’une expérience iPhone pour l’IA, ce qui laisse supposer qu’OpenAI. De son côté, Meta travaillerait sur un nouvel ensemble de lunettes IA qui répondraient à des messages vocaux.

Cela dit, selon Julie Sweet, PDG d’Accenture, certaines entreprises ne sont pas encore prêtes pour l’IA. La plupart des entreprises, notamment, n’ont pas de politique de gestion de leurs données internes, et le PDG moyen ne sait pas comment l ‘IA utilise les données de son entreprise.

Julie Sweet a ainsi déclaré :

“Nous en sommes encore au stade où la plupart des PDG, lorsqu’on leur demande s’il y a quelqu’un dans leur organisation qui peut leur dire où l’IA est utilisée, quels sont les risques et comment ils sont atténués, la réponse est toujours ‘non’.”

Comment la crypto pourrait nous protéger des risques de l’intelligence artificielle .

Tout cela s’avère assez alarmant, car le contrôle des applications d’IA se trouve ainsi entre les mains de quelques entités puissantes ayant accès à des données sensibles. Et pour souligner le pouvoir qu’elles détiennent, le conseil d’administration d’OpenAI a finalement réembauché Sam Altman à la suite de pressions exercées par d’importantsd directeurs, notamment Satya Nadella de Microsoft et Marc Benioff de Salesforce. Le partenariat entre Microsoft et OpenAI a par ailleurs attiré l’attention de l’autorité britannique de la concurrence et des marchés, qui enquête sur l’alliance pour comportement anticoncurrentiel.

Une niche de l’industrie de la crypto pourrait toutefois être en mesure de résoudre ce problème. En effet, le concept de réseaux d’infrastructures physiques décentralisés a retenu l’attention de la communauté crypto en 2023 pour ses applications dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Des organisations comme Bittensor et Render devraient intensifier leurs efforts pour décentraliser les ressources informatiques nécessaires au développement de logiciels d’intelligence artificielle pour les entreprises.

L’année dernière, Hatu Sheikh, le cofondateur et CMO de DAO Maker, a déclaré que les projets de crypto IA pourraient bénéficier d’une économie gamifiée où les gens sont en mesure d’offrir des ressources d’IA en échange de crypto, créant également une forme de décentralisation. Le jeton RNDR de Render a d’ailleurs augmenté de plus de 1 100 % par rapport à l’année dernière et se trouve toujours dans une tendance à la hausse.

RNDR Token Price
Prix du jeton RNDR | Source : BeInCrypto

Morale de l’histoire :

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

david-thomas.jpg
David Thomas
David Thomas est diplômé de l'université de Kwa-Zulu Natal à Durban, en Afrique du Sud, avec un diplôme d'ingénieur en électronique. Il a travaillé comme ingénieur pendant huit ans, développant des logiciels pour les processus industriels chez le spécialiste sud-africain de l'automatisation Autotronix (Pty) Ltd, des systèmes de contrôle minier pour AngloGold Ashanti, et des produits de consommation chez Inhep Digital Security, une société de sécurité nationale détenue à 100 % par le...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé