Cryptomonnaies : comment reconnaitre efficacement un scam ?

Partager l’article
EN BREF
  • Dû à la faible réglementation du secteur des cryptomonnaies, il n’est pas étonnant de constater le nombre de scams qui s’y produit. 

  • BeInCrypto a tenu à vous apporter les éléments nécessaires afin de pouvoir identifier si vous êtes en présence d’un projet crypto susceptible ou non d’être un scam.

  • Le livre blanc, le groupe Telegram ou le type de transaction sont parmi les éléments qui peuvent aider à distinguer un projet légitime d'un projet frauduleux.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le monde des cryptomonnaies est encore un jeune marché rempli d’opportunités. Dû à sa faible réglementation, il n’est pas étonnant de constater le nombre de scams qui s’y produit.

Sponsorisé



Sponsorisé

Il est alors primordial pour un investisseur d’être capable de différencier ce qui est pertinent de ce qui ne l’est pas. Nous avons tenu, chez BeInCrypto, vous apporter les éléments nécessaires afin de pouvoir identifier si vous êtes en présence d’un projet crypto susceptible ou non d’être un scam.

Les fondamentaux

Sponsorisé



Sponsorisé

Commençons par la partie la plus simple. Tout d’abord qu’est-ce qu’un scam ? Un scam est une arnaque en ligne qui a pour but de soutirer de l’argent à ses clients sans pour autant honorer les promesses promues par leurs projets. Concrètement, ces derniers s’emparent des fonds obtenus et en général disparaissent après cela.

Avec cette simple définition en tête, nous pouvons déjà commencer notre travail de recherche qui portera sur l’identification des projets légitimes de ceux qui n’en sont pas. L’un des premiers aspects à prendre en compte n’est pas forcément dans le contenu du whitepaper. En effet, c’est la perception du projet que sa communauté et les acteurs de la cryptosphère manifestent par leurs postes sur les différents réseaux sociaux qui est à considérer dans un premier temps.

A vrai dire, structurer intelligemment un whitepaper de manière convaincante est une chose relativement simple. Mais contrôler sa perception en est une tout autre, l’opinion de la communauté prévaudra généralement sur la qualité du travail fourni en apparence. 

Si l’équipe d’un projet crypto en question possède un groupe Telegram, vérifier si des questions légitimes ou des accusations de fraude sont effacées. Une équipe sûr de ses forces n’effacera pas ce genre de messages, au contraire, elle essaiera d’apporter des réponses appropriées afin de rassurer des potentiels soupçons sur la véracité de leur projet.  

Par ailleurs, si le projet est auditer par une compagnie connue ou notable, alors cela élimine à presque zéro tout risque de scam. 

Les scams de type honeypots 

Un “honeypot” est une pratique couramment utilisée dans la cryptosphère. Celle-ci consiste à faire en sorte que votre argent rentre au sein d’un projet de cryptomonnaies mais n’en ressorte jamais. Généralement, vous pouvez voir le prix de la cryptomonnaie du projet augmenter et vous essaierez de profiter de ce moment d’euphorie en y investissant, mais il est peu probable que vous réussissiez à récolter vos gains. Le cours continue à augmenter mais ne baisse jamais, puisque personne à part l’initiateur du projet peut vendre sa mise.  

Pour vérifier que vous ne tombiez pas dans le piège, il vous suffira de vérifier que sur le cours de la cryptomonnaie étudié, si vous apercevez peu ou pas de signes de ventes alors le projet est probablement risqué.

Ces projets sont généralement créés sur Ethereum Chain ou Binance Smart Chain, où il est facile développer une application, il existe aussi une autre alternative pour déceler ces projets problématiques. 

Vérifiez le token en question avec EtherScan ou BSCScan. Cherchez avec la barre de recherche, et vérifiez l’onglet “Transfers”. Si vous vous apercevez qu’une ou quelques adresses vendent les tokens, alors celles-ci appartiennent probablement au scammeur en question. 

Le volume des tokens crypto

Le volume d’une cryptomonnaie indique que celle-ci est soit très populaire ou pas du tout. Si on y ajoute à cela une forte liquidité de celle-ci, consolide la confiance que témoigne le marché sur la pertinence de son usage.  

Ainsi, une crypto avec un volume irrégulier, impopulaire auprès du marché, est suspecte. Vérifiez sur BSCScan ou EtherScan sur l’onglet “Transfers” à nouveau le nombre de transactions par heure. 

Un projet de cryptomonnaies prometteur génère des transactions environ toutes les 10 à 20 minutes au minimum, si vous vous apercevez que cela tourne plutôt autour d’une transaction toutes les 2 ou 3 heures : ceci est potentiellement un signe d’impopularité ou de danger.  

Son fonds de liquidité (liquidity pool) est également important à analyser. Un projet sûr compte un fonds de liquidité d’environ 40 000 dollars. Le budget doit être élevé, puisque peu de scammeurs prennent la peine de fournir ce niveau. Vous pouvez par exemple vérifier ça sur poocoin. Cherchez la crypto que vous souhaitez, et sur la section gauche vous pouvez voir quelque chose comme“”COIN/BNB LP BNB Holdings:” Partez du principe qu’un projet avec un fonds de liquidité en dessous de 40 000 dollars est potentiellement dangereux. 

Les rug pulls

Un rug pull est lorsqu’un scammeur attache un fonds de liquidité à un projet, attend que celui-ci se remplit par achats et finit par emporter l’intégralité de l’argent investi : on se retrouve avec une cryptomonnaie sans valeur. Selon CipherTrace, les DeFi rug pulls représentent 99% de tous les crypto scam en 2020. Vérifiez sur EtherScan ou BSCScan l’onglet “Holders”, est un moyen efficace pour lutter contre cela. Si environ 50% des coins sont dans un portefeuille mort (c’est-à-dire des coins brulé), alors cela diminue les risques de rug pull. Facile à reconnaitre,  ces adresses sont généralement dénommé 0x000000000000000000000000000000000000dead. 

Il est par ailleurs utile d’utiliser “Token Sniffer” si vous vérifiez rapidement et facilement un projet crypto douteux. Tapez sur la barre de recherche en haut à droite l’ID du Token, et le site web vous fournira une courte analyse du smart contract d’un projet si celui-ci est similaire ou peut être retrouvé ailleurs. Vérifiez les résultats de “Automated Contract Audit” et ces alertes. Faites attentions à “No Prior Similar Token Contracts” qui porte souvent une fausse alerte, étant donné que plusieurs projets se basent sur un modèle de nos jours.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Depuis 2017, Dhoulkifli se spécialise dans l'analyse de crypto-projets, notamment les ICO. Il a travaillé pour plusieurs acteurs privés et publics en tant qu'analyste, médiateur, rédacteur et chercheur.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant