Bitcoin : un milliardaire mexicain favorable à l’adoption du BTC par les banques

Partager l’article
EN BREF
  • Le milliardaire mexicain Ricardo Salinas Pliego recommande l'usage de Bictoin et dit que sa banque compte devenir la première au Mexique à accepter la cryptomonnaie.

  • Ricardo Salinas a décidé de s'exprimer en ce sens en réaction au repartage de sa vidéo par le PDG de MicroStrategy, Michael Saylor.

  • Monsieur Salinas rejoint Michael Saylor au sein des milliardaires pariant sur Bitcoin comme un tampon face à l'inflation.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le milliardaire mexicain Ricardo Salinas Pliego recommande l’usage de Bitcoin et annonce que la banque qu’il possède travaille à devenir la première au Mexique à l’accepter.

Sponsorisé



Sponsorisé

“Bien sûr que je recommande l’usage de Bitcoin, d’ailleurs moi et ma banque travaillons à être la première institution bancaire à accepter le BTC,” a déclaré Salinas. IL s’agissait de sa réponse au PDG de MicroStrategy Michael Saylor, qui a tweeté une vidéo de Pliego en faveur de Bitcoin.

Salinas est le troisième homme le plus riche du Mexique, avec une fortune estimée à 15.8 milliards de dollars. Il détient Banco Azteca et prétend que 10% de son portefeuille de l’année passée, était en Bitcoin. L’homme d’affaire a ajouté que tous les investisseurs devraient se pencher sur la cryptomonnaie.

Sponsorisé



Sponsorisé

Les monnaies traditionnelles inquiètent

Dans la vidéo partagée par Michael Saylor, M. Salinas explique son faible pour Bitcoin, et donne son opinion sur les monnaies gouvernementales, qu’il considère être une “fraude”. Après avoir précisé qu’il passait une grande partie de son temps à étudier le BTC, il dit le voir comme un actif qui devrait faire partie du portefeuille de tout investisseur. Il a mis en avant le fait que Bitcoin avait une valeur internationale et s’échangeait avec “d’énormes liquidités” de partout dans le monde. Pour lui, ces raisons sont suffisantes pour le prendre plus au sérieux.

Cependant, il note aussi que Bitcoin a la capacité d’absorber l’inflation. Il met l’accent sur la quantité limitée de 21 millions de bitcoins, qui est “la clé” de sa résistance à l’inflation. Et c’est pour cette raison qu’il n’est pas un défenseur d’Ethereum ; en effet, il craint que plus d’Ethereum pourrait être miné, ce qui lui ferait perdre de sa valeur.

Cet argument devient très clair lorsque vient le sujet des monnaies gouvernementales, que Salinas qualifie de fraudes. Il se rappelle qu’au début de sa carrière en 1981, le peso mexicain avait un rapport de 20 pour 1 avec le dollars américain. Aujourd’hui il insiste sur le fait que le rapport est tombé à 20 000 pour 1. Salinas montre du doigt cette comparaison qui s’avère minime par rapport aux scenarios d’hyperinflation qu’ont connu le Venezuela, l’Argentine, et le Zimbabwe. Il va même jusqu’à dire que c’est ce qui se passe actuellement aux États-Unis. “L’émission monétaire est même aller jusqu’à la Lune”. Il ajoute que “le dollar comme monnaie forte est une farce.”

Le pari de Michael Saylor sur Bitcoin

Pendant ce temps, même le prix du BTC peine à se maintenir. Michael Saylor a triplé la stratégie d’investissement en BTC de sa société. La semaine dernière, MicroStrategy a annoncé détenir plus de 100 000 bitcoins après avoir terminé une autre série d’acquisitions. L’entreprise de logiciels a dépensé plus de 489 millions de dollars en BTC pour désormais posséder l’équivalent de 3 milliards de dollars en cryptomonnaies.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Nick is an Oral Communication Skills Professor and Data Science Specialist in Budapest, Hungary with an MSc in Business Analytics. He is a relative latecomer to the field of cryptocurrency and blockchain technology, but is intrigued by its potential economic and political usage. He can best be described as an optimistic center-left skeptic.<a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email him!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant