NFT : l’équipe nationale de football brésilienne et Bitci.com s’apprêtent à sortir un fan token

Partager l’article
EN BREF
  • La Fédération Nationale de Football du Brésil annonce un partenrait avec Bitci afin de lancer un nouveau NFT (token non fongible) et une collection de fan tokens.

  • L'accord s'étend sur 3 ans et inclu non seulement l'équipe masculine, mais aussi l'équipe féminine ainsi que les équipes juniors M20, M17 et M15

  • L'Allemagne, la France et la Belgique font partie des autres équipes nationales de football à rentrer dans la cour des NFT

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La Fédération de Football du Brésil a signé un accord avec Bitci pour sortir une collection de fan tokens sous forme de NFT (token non fongible).

Sponsorisé



Sponsorisé

Dans un contrat qui l’engage pour les 3 prochaines années, la société de blockchain turque Bitci s’engage à fournir des tokens de fans non fongibles de l’équipe de football brésilienne à travers le monde. Alors que de nombreuses ligues ou équipes de sport offrent déjà des NFT, Bitci est l’une des premières plateformes qui offre à la fois des NFT et des fan tokens tout en un. Les fan tokens sont la cryptomonnaie du club et peuvent s’acquérir pour bénéficier de privilèges comme le droit de voter sur les décisions officielles de l’équipe, des produits à l’effigie du club, ou même des rencontres avec les joueurs !

Jusque là, rien n’a été révélé sur la date à laquelle les tokens ou NFT seront disponibles à l’achat. Le communiqué de presse a bien précisé que les dates de sortie seront choisies par Bitci et la Fédération de football brésilienne, et que les tokens deviendraient au fur et à mesure disponibles sur différentes plateformes .

Sponsorisé



Sponsorisé

Les cartes NFT que Bitci proposera pour l’équipe nationale du Brésil ne présenteront pas seulement les équipes masculines et féminines mais aussi leurs jeunes équipes comme les moins de 15 ans mais aussi les M17 et M20. Selon l’équipe elle-même, le football brésilien est celui ayant le plus de supporters dans le monde. Ainsi, Bitci aidera ceux qui vivent loin du Brésil à se lier à l’équipe de manière digitale, à défaut de pouvoir être présents physiquement.

De plus, avec cet accord, Bitci devient la cryptomonnaie officielle de l’équipe nationale de football brésilien en développant cette collection de NFT. Cela veut dire que l’équipe ne peut pas devenir partenaire d’autre compagnies faisant affaire autour de la blockchain pendant la durée de ce contrat. Tandis que ce n’est pas une clause courante, cela limitera l’équipe à certaines options. En effet Bitci ne propose pas encore la vente de tickets basée sur la blockchain. Bitci a signé des partenariats similaires avec la Fédération de football espagnole (RFEF), l’équipe de basketball de Turquie, Real Betis, ainsi qu’avec McLaren Racing, pour ne citer qu’eux.

Le PDG de Bitci, Onur Atlan Tan, a exprimé son engouement pour ce nouveau partenariat. “Avec cette importante coopération, nous sommes très heureux d’exporter notre technologie en Amérique du Sud. Selon un sondage indépendant, nous sommes fier d’être le seul partenaire de l’équipe brésilienne dans le secteur de la blockchain.”

D’autres équipes nationales de football sautent dans le train des NFT

L’équipe brésilienne n’est que la dernière équipe nationale en date à annoncer la sortie de NFT ou de fan tokens. Récemment, la Fédération Portugaise de Football (FPF) a fait part d’un partenariat avec Socios pour sortir un token sur l’application des supporters. Ces tokens, qui sont sortis la semaine dernière, permettent aux supporters de l’équipe de football de gagner des récompenses VIP telles que : le droit de vote sur certaines décisions de l’équipe, des chats exclusifs avec les joueurs et les coach sur des forums en ligne ainsi que tous les jeux et compétitions qu’offre Socios.

D’autres pays rejoignent le mouvement tels que l’Allemagne, qui a signé un contrat sur les NFT avec Fanzone, ou la France et la Belgique qui s’allient à Sorare dans le but publier leur propre NFT

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Matthew De Saro est un journaliste et une personnalité médiatique spécialisée dans le sport, les jeux d'argent et les statistiques. Avant de rejoindre BeInCrypto, son travail a été présenté sur Fansided, Forbes et OutKick. Grâce à sa formation en analyse statistique et à sa passion pour l'écriture, il adopte une approche originale pour rendre compte de l'actualité.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous