La génération née dans l’ère numérique s’ouvre aux cryptomonnaies grâce aux NFT

Partager l’article
EN BREF
  • La Gen Z fait partie des générations les plus intéressées par les cryptomonnaies.

  • Ceux nés dans l'ère du numérique voient de la valeur dans articles de collection comme les NFT

  • On observe une méfiance à l'égard de la finance traditionnelle parmi la plus jeune génération

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La Gen Z (Génération Z née entre la moitié des années 90 et 2015) est aussi appelée en anglais “digital natives” (les natifs du numérique). Sans surprise, cette génération née avec Internet est la plus intéressée par les cryptomonnaies.

Sponsorisé



Sponsorisé

Dans une étude récente, GlambersPick a trouvé que cette génération devenait la plus impliquée sur le marché de la crypto, et ce à travers les NFT, ces tokens non fongibles.

Alors que les millenials sont toujours ceux qui investissent le plus dans la crypto, la Gen Z les talonne de près. Les plus anciennes générations préfèrent des voies d’investissements plus traditionnelles tels que les fonds d’investissements ou les actions.

Sponsorisé



Sponsorisé

Cela s’explique en partie par le fait que la plupart des membres de la Gen Z sont toujours mineurs. Ainsi, ils ne sont toujours pas capables d’investir de quelques manières que ce soit. De l’autre côté, les générations précédentes sont tous des adultes ayant des sources de revenus. Ceci dit, l’intérêt pour les cryptomonnaies, dans la tranche d’âge interrogée des 18-24 ans, était significatif.

Née dans une période de transition numérique

La génération Millenial est une génération d’immigration numérique. En effet, les natifs de cette génération ont été exposés à Internet, aux ordinateurs et au monde numérique pendant leur développement.

En comparaison, la Gen Z est née dans un monde déjà presque complétement digitalisé. Par exemple, lorsque que le premier iPhone est sorti en 2007, les plus vieux membres de la Gen Z avaient à peine plus de 10 ans. De même pour la publication du livre blanc de Bitcoin en 2008.

En conséquent, ils s’avèrent près pour un monde où les cryptomonnaies et les NFT deviennent de plus en plus attractifs.

“Nous étions intéressés de voir quelles étaient les tendances d’investissements pour ces jeunes adultes en comparaison aux moins jeunes. Nous avons trouvé que 28% des membres de la Gen Z étaient constamment en train d’investir.” explique Joe Mercurio, chargé de projet pour cette recherche.

“Il est tout à fait intéressant de voir, les différentes tendances qui influencent la Gen Z, en comparaison avec les générations plus anciennes, notamment celle des réseaux sociaux. La Gen Z se classe numéro un parmi ceux investissant dans les cryptomonnaies issues des memes.” raconte-il

Une introduction faite à travers les NFT

Les plus vieux membres de la Gen Z ne sont majeurs que depuis 6 ans ou plus. Cependant, la plupart d’entre eux commencent à peine à gagner de l’argent. Cela a coïncidé avec l’ascension des NFT.

Les plus grosses ventes de NFT ont fait les gros titres en 2021, de par le tweet de Jack Dorsey sur les NFT jusqu’à la vente de Beeple brisant des records.

Ces opportunités que représentent les NFT sont énormes. Les équipes de sport vendent des recueils de leurs meilleurs accomplissements, les Youtubeurs vendent leurs vidéos, et les artistes vendent leurs œuvres en ligne.

Nous étions intéressés par l’opportunité d’en apprendre plus sur les habitudes d’investissements par génération. Effectivement, nous comprenons que pour les nouveaux investisseurs, il s’agit d’une manière de potentiellement augmenter leur patrimoine. Suite aux récents évènements avec les actions GameStop et les cryptomonnaies, nous avons eu vent de rapports disant que certaines personnes “faisaient des paris” avec leur argent, surtout avec les nouveaux types d’investissements,” explique Monsieur Mercurio.

Le marché est aussi en train de répondre à cet intérêt croissant. Récemment Step Finance a annoncé ajouter des NFT à réalité augmentée, à leur tableau de bord Solana (SOL). De ce fait, les utilisateurs de Solana pourront désormais voir leur NFT inclus dans leur portfolio en ligne de Step Finance.

Les NFT, des memes plutôt que des actions

La recherche a montré que si cette génération participait au marché des valeurs boursières, ce n’était pas leur son investissement. De plus, leurs raisons de le faire étaient bien différentes de celles de ceux qui l’ont fait avant eux.

Les résultats soulignent que les générations précédentes disaient investir pour une stabilité à long terme. De leur côté, les Millenials et la Gen Z sont plus enclins à investir pour des revendications sociales. Par exemple, pour discréditer des institutions financières.

Cela a déjà eu un impact, même de manière anecdotique, comme on a pu le voir sur l’affaire GameStop. S’organisant sur une communauté Reddit, des investisseurs de RobinHood ont fait artificiellement fait grimpé le prix des actions GameStop pour faire du tort à de gros investisseurs qui avaient vendu à découvert cette action.

Même en dehors de cette base, l’influence des réseaux sociaux était présente également chez ceux interrogés.

“Nos découvertes montrent que la Gen Z semblent être la plus influencée par les réseaux sociaux, en particulier par Reddit par lequel 40% d’entre eux se disaient être influencés. De par ce que nos données illustrent, nous pensons que cette présence en ligne est une tendance qui se confirmera dans les futurs investissements, pas seulement pour la Gen Z, mais pour toutes les générations.” explique Joe Mercurio.

Ce désintérêt de l’investissement haussier traditionnel et le manque de confiance pour l’ordre établi trouve écho chez la consultante en stratégie digitale et Directrice Marketing d’une startup New-Yorkaise, Michelle Fang.

“La Gen Z est moins motivée par le matérialisme, qui équivaut à empiler des biens matériels avec avidité. Nous sommes assez vieux pour nous rappeler de la crise financière de 2008 et l’impact que la bourse a eu sur le train de vie de nos parents.” a-t-elle écrit dans un article pour Medium.

Elle affirme que la Gen Z a grandi dans des endroits où elle a trouvé du réconfort, tels que les jeux vidéos ou les memes. Ces derniers leurs étant d’ailleurs bien plus familiers que la bourse. Cela les amène doucement vers les NFT, qui sont presque inhérents aux jeux vidéos et aux memes.

Le contexte a son importance

Il est facile de prendre un groupe d’âge en particulier et considérer que leurs actions sont représentatives de la majorité. Toutefois, ce n’est pas vraiment le cas.

Alors que les conclusions d’études basées sur l’âge nous donne un bon aperçu, de nombreuses variables manquent pour voir le problème dans sa globalité. Parmi elles, on peut noter les différences géographiques et socio-économiques entre les personne d’une même classe d’âge.

En ce qui concerne les NFT et les cryptomonnaies, un prérequis fondamental serait l’accès à la technologie. Ainsi la Gen Z en Europe et aux Etats-Unis peuvent facilement s’inclure dans ce type d’investissements. Ce n’est pas aussi évident pour leurs homologues dans d’autres parties du monde.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Crypto asset journalist.

SUIVRE CET AUTEUR

L’ICO de Bit2Me VIENT DE DEMARRER! Achetez le token B2M dès maintenant.

J’achète!

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous