La ferme de minage ukrainienne PS4 ne minait pas de cryptomonnaies mais des cartes FIFA Ultimate Team

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Une ferme de minage de cryptomonnaie qui a été démantelée en Ukraine ne minait pas vraiment de cryptomonnaies.
  • Il s'agissait de cartes Ultimate Team de FIFA destinées à être vendues au marché noir.
  • Dans un message publié début juillet, le Service de sécurité de l'Ukraine a déclaré avoir découvert la plus grande ferme de cryptomonnaies qui soit.
  • promo

Une ferme de minage souterraine récemment démantelée en Ukraine n’était pas utilisée pour la cryptomonnaie, comme cela avait été initialement signalé. Au lieu de cela, elle extrayait des cartes FIFA Ultimate Team.

Les autorités ukrainiennes ont mis fin à l’activité d’une ferme de minage de PlayStation 4 (PS4) pensant qu’elle minait de la cryptomonnaie – mais elle minait en fait des cartes Ultimate Team de la FIFA pour les vendre sur le marché noir. Le Service de sécurité de l’Ukraine (SBU) a publié un avis indiquant qu’il avait fermé la centrale qui contenait 3 800 unités PS4. La ferme avait été créée par des habitants de Kiev et de Vinnytsia.

Le média économique ukrainien Delo a mené une enquête sur cette affaire après avoir été sceptique quant à l’utilisation possible de la ferme pour le minage de cryptomonnaie. Les photos de la ferme publiées par le SBU montrent clairement des rangées de PS4, ainsi que le disque du jeu FIFA. Le SBU n’a fait aucun commentaire depuis la perquisition afin de préserver le secret de l’enquête.

Le minage de cryptomonnaies nécessite un matériel spécifique afin d’optimiser l’exploitation des actifs. Les PS4 sont loin d’être le bon matériel, et on comprend pourquoi Delo était sceptique quant à l’utilisation de la ferme de minage. Il y avait également 500 GPU, des dizaines de processeurs, et des documents sur la consommation d’électricité, ce qui peut indiquer la possibilité d’un minage, mais il n’y a pas de détails à ce sujet jusqu’à présent.

Dans un message publié début juillet, le SBU a déclaré avoir découvert la plus grande ferme de cryptomonnaies, mais cette déclaration était peut-être prématurée.

Les autorités s’intéressent à l’industrie minière crypto

Parallèlement à la réglementation des exchanges de cryptomonnaies, les gouvernements s’attaquent également aux fermes de minage et à l’industrie minière en général. De nombreux pays ont émis des directives ou ont carrément fait des descentes dans les fermes minières pour freiner l’espace.

La Chine, notamment, a fermé de nombreuses fermes minières. Il y a quelques jours, elle a fermé une petite ferme de minage dans une province orientale. Michael Saylor, CEO de MicroStrategy, a qualifié l’interdiction étendue de la Chine “d’ erreur à un milliard de dollars”, mais une erreur que la Chine peut se permettre de commettre. La répression a même poussé hors du pays l’entreprise mondiale de blockchain IBC Group, qui va fermer ses opérations de minage de BTC et d’ETH en Chine.

D’autres pays taxent l’industrie minière ou imposent des réglementations strictes. Le Kazakhstan taxera le minage de cryptomonnaies à partir de 2022. Le pays est un lieu de minage populaire en raison de ses tarifs d’électricité bon marché. Les autorités iraniennes, quant à elles, ont saisi des appareils de minage après que le gouvernement ait interdit le minage de bitcoins.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

8b8708e04214893263b65ef55a8c801f?s=120&d=wp_user_avatar&r=g
Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. Email me!
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé