Les actions de Twitter sont en hausse depuis son récent hack

Partager l’article
EN BREF
  • Les actions de Twitter sont montées de 8% malgré le piratage massif de la plateforme il y a une semaine.

  • La plateforme de réseaux sociaux a ajouté l'impressionnante somme d'1 milliard de dollars à sa capitalisation de marché.

  • Les experts en cybersécurité parlent de cet incident comme du pire hack à ce jour d'une grande plateforme de réseaux sociaux.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Les actions de Twitter ont grimpé de 8% depuis l’infiltration de taille au sein de ses données de la semaine passée. Au second trimestre de 2020, la plateforme de réseau sociaux a affiché une hausse record en nombre d’utilisateurs, en plus d’ajouter la somme faramineuse d’1 milliard de dollars à sa capitalisation de marché durant cette même période.


Bien que les utilisateurs soient venus en grand nombre sur la plateforme, probablement en raison du temps libre supplémentaire engendré par le confinement, les ventes de publicité ont chuté de 23 %. L’évaluation de l’entreprise ne semble pourtant pas avoir été affectée par l’infiltration massive de son système sécurité et qui a impliqué de nombreux clients importants.

Les performances de Twitter

Twitter existe depuis quatorze ans maintenant, et sa base d’utilisateurs n’a cessé de croître. À ses débuts, beaucoup ont annoncé que Twitter allait “tuer Facebook”, mais cette prédiction ne s’est jamais entièrement concrétisée.


Depuis, une poignée de nouvelles plateformes de réseaux sociaux ont vu le jour, et qui ont dépassé Twitter en termes de nombre d’utilisateurs. On peut notamment mentionner Instagram, Snapchat et TikTok.

Graphique des réseaux sociaux les plus utilisés dans le monde en janvier 2020. | Source: WeAreSocial.

Les “avantages” d’une pandémie

Twitter a vu sa base moyenne d’utilisateurs actifs chaque jour augmenter de 34 % par rapport à l’année précédente. Cette base a ainsi atteint les 186 millions, avec 20 millions d’utilisateurs supplémentaires au cours d’avril, mai et juin seulement.

Cette forte croissance suit une précédente hausse de 24 % du nombre de ses utilisateurs, qui a atteint 166 millions au cours du premier trimestre de 2020.

Une telle hausse de croissance peut suffire à expliquer la montée du cours de ses actions, mais les résultats de Twitter ne sont pas tous dans le vert.

Évolution du cours des actions de Twitter depuis leur ajout sur NYSE. | Source: Google Finance.

En raison de la pandémie du coronavirus, les ventes de publicités de Twitter ont chuté de 23%, entraînant une perte de 19% de ses revenus. Ses revenus totaux s’élevaient à 683 millions de dollars, loin en-dessous de l’estimation de 705 millions de dollars.

À titre de comparaison, au cours du même trimestre de 2019, Twitter a affiché un revenu net d’1,1 milliard de dollars. Durant le second trimestre de 2020, il a affiché une perte nette d’1,2 milliard de dollars.

Curieusement, les vues du marché boursier sur l’usage des revenus pour évaluer une entreprise sont un peu faussées.

Pourquoi les gens tweetent tant actuellement ?

Les responsables de Twitter affirment que la récente augmentation du nombre d’utilisateurs est due au fait que les gens s’inscrivent pour participer à la conversation mondiale sur l’actualité et s’entretenir au sujet de l’amélioration de nouveaux produits. Comme l’a déclaré le PDG Jack Dorsey dans sa lettre trimestrielle aux actionnaires :

La hausse de l’usage de nos services présente l’immense opportunité de contribuer à la conversation publique et d’être le lieu où encore plus de gens peuvent voir ce qu’il se passe.

Lorsqu’on lui a demandé quelles sont les raisons pour lesquelles les gens s’inscrivent actuellement sur Twitter, M.Dorsey a répondu :

Les gens continuent de venir sur Twitter pour s’informer et participer à des conversations axées sur le racisme systémique, sur le mouvement Black Lives Matters, le Covid-19, et la réouverture et refermeture des économies du monde entier.

Dorsey a pris le temps de vanter subtilement Twitter, exposant les inquiétudes de nombreuses marques qui boycottent Facebook en raison de contenus haineux. Selon lui, cela pourrait finir par profiter à Twitter, qui a une longue histoire d’efforts visant à freiner la désinformation et les contenus incendiaires.

Par nos actions, nous montrons notre engagement de service à la conversation publique, et les publicistes en prennent bonne note.

Le hack de Twitter et ses retombées

Le tristement célèbre piratage de Twitter à la mi-juillet a compromis la crédibilité de cette société de microblogging. Il a également érodé l’autorité journalistique des principaux organes de presse, qui l’ont presque tous qualifié à tort de “piratage Bitcoin”.

Dans une annonce publique, Twitter a déclaré jeudi dernier que 130 comptes étaient visés, bien que ces derniers n’aient pas tous été infiltrés.

Pour récapituler :

  • 130 comptes au total ont été visés par les hackeurs.
  • 45 comptes ont affiché des tweets envoyés par les hackeurs.
  • 36 comptes ont subi une infiltration de leur boîte de messages directs.
  • 8 comptes ont subi le téléchargement d’un ficher de “Nos données Twitter”, aucun de ces comptes n’est vérifié.

Ce hack a ouvert le débat sur les plateformes centralisées telles que Twitter et utilisées par presque tous les dirigeants et gouvernements du monde. Les hackeurs ont pris le contrôle de comptes très en vue et ont tenté de convaincre leurs abonnés à envoyer des bitcoins.

Le FBI a ouvert une enquête sur cet incident et le Congrès américain a demandé des explications à la direction de Twitter.

Une dure journée pour Twitter. Nous nous sentons tous extrêmement mal face à cet incident.

Nous sommes en train de réaliser un diagnostic et nous en partagerons tous les détails lorsque nous aurons entièrement compris ce qu’il s’est passé.

Du soutien à nos collègues qui travaillent dur à cette tâche.

Le PDG Jack Dorsey a mentionné cet incident dans un tweet mercredi dernier (ci-dessus).

Rien ne peut arrêter le marché des actions

Il est difficile d’expliquer pourquoi les actions de Twitter n’ont pas fortement chuté après ce piratage. Dmitri Alperovitch, co-fondateur de la société de cybersécurité CrowdStrike, a décrit l’incident comme “le pire hack à ce jour d’une grande plateforme de réseaux sociaux”.

Il est également difficile de comprendre pourquoi une entreprise qui affiche une perte nette de 1,2 milliard de dollars voit également ses actions augmenter.

Le cas de Twitter pourrait être l’indication la plus claire à ce jour que le système financier traditionnel ne fonctionne plus.

Les impressions des banques centrales sont en pleine effervescence, et cet argent supplémentaire sert à soutenir les actions et les actifs numériques.

 

Vous souhaitez vous joindre à la communauté BeInCrypto? Rejoignez gratuitement notre groupe Telegram pour des nouvelles exclusives, des conseils de trading et une foule d’interactions avec d’autres passionnés de cryptomonnaies.

Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR