La dette croissante des États-Unis dans le cadre de la crise du Covid-19 pourrait endommager le statut de réserve mondiale du dollar. Les analystes de Goldman Sachs ont exprimé leur inquiétude face au fait que l’augmentation des liquidités et de la dette pourrait avoir des ramifications dramatiques pour la plus grande puissance économique du monde.

Traditionnellement, le dollar est la monnaie de prédilection des réserves mondiales, et utilisée dans environ 88 % de tous les échanges de devises. Toutefois, la récente explosion du cours de l’or semble indiquer que ce rôle pourrait toucher à sa fin. Selon l’analyse de Goldman :

L’or est la monnaie de dernier recours, en particulier dans le context actuel, où les gouvernements dévaluent leurs monnaies fiduciaires et poussent les taux d’intérêt réels à des niveaux historiquement bas.

La banque a également prédit une probable monté du cours de l’or jusqu’à 2 300$ au cours des douze prochains mois. Cette prédiction s’avère supérieure à une précédente estimation de 2 000$.

Les rendements s’effondrent

Au-delà de la hausse en flèche du cours de l’or, les rendements de la Trésorerie américaine sur 10 ans on continué à décliner. Les taux d’intérêts réels se trouvent maintenant inférieurs à zéro.

L’entier “château de cartes” à la base de l’économie des États-Unis repose sur les fondations du statut de réserve monétaire du dollar. Perdez ça, et toute l’économie s’écroule.

Le “taux d’équilibre” (la différence entre le rendement nominal et le rendement de la dette liée à l’inflation) est monté à 1,51 %. En supprimant l’impact de l’inflation, le rendement final affiche une baisse de pratiquement -0,92 %.

Combinée à la hausse du cours de l’or et aux pressions inflationnistes, la courbe de rendement pourrait également être catastrophique pour le dollar. Certains suggèrent que la disparition du dollar est attendue depuis longtemps, mais le climat actuel semble prêt à générer des problèmes.

Le péril du dollar attire des afflux vers les valeurs refuges

Alors que la confiance dans le dollar s’effrite avec la situation des liquidités et de l’endettement, d’autres actifs comblent le vide. Par exemple, l’or, l’argent et d’autres métaux précieux ont affiché une hausse substantielle, tout comme Bitcoin et Ethereum.

Le récent marché haussier explosif qui a fait passer le cours de Bitcoin de 9 200$ à plus de 11 000$ a été accueilli comme le signe d’une forte croissance future des cours. Sachant que les autres marchés ne suivent aucune tendance, cela pourrait changer le statut de Bitcoin comme étant un actif de réserve de valeur.

Vous souhaitez vous joindre à la communauté BeInCrypto? Rejoignez gratuitement notre groupe Telegram pour des nouvelles exclusives, des conseils de trading et une foule d’interactions avec d’autres passionnés de cryptomonnaies.