Voir plus

Solana : quelle est cette histoire d’attaque qui secoue l’écosystème ?

3 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • La Fondation Solana a exclu des validateurs impliqués dans des "attaques en sandwich" pour protéger ses utilisateurs.
  • Ces attaques manipulent les prix des transactions au détriment des investisseurs de détail.
  • promo

La Fondation Solana a récemment pris des mesures drastiques pour protéger son réseau et ses utilisateurs en retirant plusieurs opérateurs de validateurs de son programme de délégation. Cette décision fait suite à la découverte de leur implication dans des attaques malveillantes connues sous le nom de “attaque en sandwich”.

L’écosystème Solana sous tension

La Fondation Solana a pris une décision radicale en excluant plusieurs opérateurs de son programme de staking. Cette action survient après la découverte de leur implication dans des “attaques en sandwich”, une méthode de manipulation de prix très controversée. Tim Garcia, responsable des relations avec les validateurs à la Fondation Solana, a annoncé cette mesure via le serveur Discord officiel de la Fondation. Ce, tout en affirmant que les opérateurs impliqués ne recevront plus de délégations de tokens SOL.

fondation solana

Ces validateurs ont été identifiés grâce aux mempools, des pools de transactions en attente de validation, où ils ont utilisé des techniques pour intercaler leurs propres transactions autour de celles des utilisateurs de détail. Ce procédé, destiné à maximiser les profits de certains investisseurs, entraîne des pertes pour les autres utilisateurs en provoquant des variations de prix artificielles. La Fondation a jugé ces actions contraires à l’éthique et nuisibles pour l’écosystème, justifiant ainsi leur exclusion.

Pour aller plus loin : Qu’est-ce que Solana (SOL) ?

Mert Mumtaz, co-fondateur de Helius, a exprimé son soutien à cette initiative sur X, soulignant les dangers posés par ces validateurs malveillants. Il a révélé que certains validateurs avaient modifié leurs systèmes pour faciliter ces attaques, compromettant ainsi la confiance des investisseurs de détail dans la sécurité du réseau.

Comprendre les “attaques en sandwich”

Une “attaque en sandwich” est une technique sophistiquée de front-running utilisée dans les réseaux de blockchain. Dans cette attaque, un exploitant place une transaction juste avant celle de la victime et une autre juste après, exploitant ainsi les variations de prix causées par la transaction de la victime. Cette manipulation garantit à l’attaquant un profit en capitalisant sur la fluctuation de prix, tout en imposant des coûts plus élevés et un slippage accru aux utilisateurs ordinaires.

Les “attaques en sandwich” sont une manifestation du MEV, où les validateurs et les mineurs exploitent l’ordre des transactions pour extraire de la valeur maximale. En intercalant leurs propres transactions autour de celles des utilisateurs, les attaquants manipulent le marché à leur avantage. Ce type d’attaque est particulièrement néfaste pour les investisseurs de détail, qui subissent les conséquences de la manipulation de prix et des frais supplémentaires.

Ces attaques sont possibles grâce aux mempools, où les transactions en attente sont visibles avant d’être ajoutées à un bloc. Les attaquants surveillent ces mempools pour identifier les transactions susceptibles de générer des profits via des “attaques en sandwich”. En plaçant leurs propres transactions stratégiquement, ils exploitent les mécanismes du marché de la blockchain, causant des pertes pour les utilisateurs de détail et menaçant l’intégrité du réseau.

La Fondation Solana, en réponse à ces menaces, a instauré des règles strictes pour interdire de telles pratiques. En retirant les validateurs impliqués dans les “attaques en sandwich”, elle vise à protéger les utilisateurs et à assurer un environnement de trading équitable.

Morale de l’histoire : Quand les validateurs jouent au sandwich, les petits poissons trinquent !

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

TCPMHRYSU-U0351LGCF52-10a4046cf375-512.png
Samuel Cange
Samuel Cange est un rédacteur crypto expérimenté avec un master en économie de l'Université de Namur (Unamur). Il a commencé à travailler en tant que rédacteur crypto en 2020, ce qui lui a permis d'acquérir une connaissance approfondie du marché des cryptomonnaies ainsi que de l'industrie de la blockchain en général. En dehors de son travail en tant que rédacteur, Samuel participe activement à la vulgarisation des cryptomonnaies sur les réseaux sociaux. Il possède un compte Facebook privé...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé