Ethereum Classic subit une seconde attaque des 51% dans la même semaine

Partager l’article
EN BREF
  • Le réseau ETC a subi une seconde attaque des 51% dans la même semaine.

  • Une somme encore non confirmée a été volée, tandis que l'attaquant a gagné environ 94 000$ en récompenses de blocs.

  • L'attaque initiale a engendré la perte de 5,68 millions de dollars en ETC.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Ethereum Classic a subi une nouvelle attaque des 51%, la deuxième en moins d’une semaine. Binance a gelé tous les dépôts et retraits d’ETC.

Des rapports ont révélé qu’une attaque des 51% sur la blockchain Ethereum Classic a réorganisé 4 000 blocs de la chaîne. L’attaque a été signalée vers 3h30 UTC par la société mère d’Ethermine, Bitfly.

Il s’agit de la deuxième attaque qu’Ethereum a eu à affronter cette semaine. Les rapports montrent qu’entre le 31 juillet et le 1er août, plus de 807 000 ETC ont été volés, équivalant à 5,68 millions de dollars. La société de renseignement Bitquery a déclaré que l’attaquant a dépensé 192 000 dollars en Bitcoin pour obtenir le pouvoir de hashage du réseau afin d’exécuter l’attaque.

L’équipe d’Ethereum Classic a répondu en demandant aux services associés, comme les exchanges et les pools miniers, d’augmenter leurs délais de confirmation.

En raison des récentes attaques de réseau, il est recommandé que tous les exchanges, pools miniers et autres fournisseurs de services ETC augmentent considérablement les délais de confirmation de tous les dépôts et transactions entrantes.

Le montant volé n’a pas encore été confirmé, mais on estime qu’un peu moins de 94 000 dollars de récompenses de blocs ont été emportés. Binance a suspendu tous les retraits et dépôts d’Ethereum Classic à la suite de l’attaque.

Le taux de hashage et la difficulté du réseau Ethereum Classic ont considérablement diminué au cours de cette période, avec une baisse respective de 18,65 % et 11,90 %.

Pas de répit pour Ethereum Classic

La première de ces attaques récentes s’est produite entre le 31 juillet et le 1er août. Le hackeur a alors dépensé 5,6 millions de dollars en double et a gagné 13 000 ETC en récompenses minières. Il a ainsi miné près de 4 300 blocs et s’est arrêté peu après son attaque. Cela lui a coûté 17,5 BTC, soit 192 000 dollars.

Cet incident a ouvert la discussion au sujet de la sûreté du réseau, et que l’attaque d’aujourd’hui ne fera qu’alimenter.

BitQuery a déclaré qu’il s’agit d’une attaque sophistiquée, et qui requiert une connaissance approfondie de l’architecture d’Ethereum Classic. Ce piratage n’a été remarqué que plusieurs jours après les faits.

Vitalik donne son avis

Vitalik Buterin a suggéré qu’ETC passe à un système de preuves d’enjeu (PoS), affirmant que ce dernier présente moins de risques que les preuves de travail (PoW) :

ETC devrait simplement passer aux preuves d’enjeu. Même avec sa culture d’aversion au risque, à ce stade, le grand saut semble moins risqué que de ne pas le faire.

En juin 2019, ETC avait subi une procédure de hard fork afin de réduire le temps d’extraction des blocs. Cela aurait eu pour but de donner aux participants du réseau plus de temps pour choisir un algorithme consensuel à long terme.

Ethereum (ETH) se prépare à une transition vers les PoS avec sa très attendue mise à jour ETH 2.0. La prochaine génération d’Ethereum vise à apporter une plus grande évolutivité et un protocole de preuves d’enjeu afin de faciliter l’utilisation à grande échelle du réseau.

 

Vous souhaitez vous joindre à la communauté BeInCrypto?
Rejoignez gratuitement notre groupe Telegram pour des nouvelles exclusives, des conseils de trading et une foule d’interactions avec d’autres passionnés de cryptomonnaies.

Images gracieusement fournies par Shutterstock, TradingView et Twitter.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. <a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now