Le Nasdaq clôture au-dessus des 11 000 pour la toute première fois

Partager l’article
EN BREF
  • Ce jeudi, le NASDAQ a atteint un nouveau sommet record, clôturant la journée au-dessus des 11 000.

  • Cette hausse a été menée par les actions technologiques, notamment le groupe FAANMG.

  • Couplé à de nouveaux sommets pour les actifs de réserve de valeur (SOV), le Nasdaq pourrait être en train de former une bulle similaire à celle de 1999.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

L’indice NASDAQ (IXIC) a dépassé son sommet maximum en date ce jeudi, avec une clôture supérieure à 11 000 pour la toute première fois.



Le principal moteur de cette poussée vers des territoires encore inexplorés semble être une amélioration des données reliées au chômage.

La fête comme en 1999 -> le Nasdaq clôture au-dessus des 11 000 pour la toute première fois.

Le taux de chômage et les demandes d’indemnisations aux États-Unis sont descendus à leur niveau le plus bas depuis le mois d’Avril.

Stimulé par les actions de Tech Stocks

La hausse est principalement menée par les valeurs technologiques : Facebook, Amazon, Apple, Netflix, Microsoft et Google (FAANMG). Les géants de la technologie valent aujourd’hui plus de 7 000 milliards de dollars, soit plus que la capitalisation boursière totale combinée des secteurs financier, énergétique, industriel et matériel.

Source: Twitter

Le Nasdaq a dépassé tous les autres marchés d’actions en termes de pourcentage de croissance. Ce n’est pas surprenant, compte tenu de la croissance de l’ensemble du secteur.

Des signaux mitigés

Il est intéressant de noter que l’or suit également le Nasdaq vers de nouveaux sommets historiques. Cependant, les flux d’actionnaires vers l’or, l’argent, Bitcoin et d’autres actifs de réserve de valeur (SOV) présentent un signal mitigé.

Lorsque les actions et les actifs de réserve de valeur augmentent, les actionnaires peuvent facilement faire fausse route. En général, les rallyes boursiers vont de pair avec des flux d’investisseurs qui quittent des positions refuges. La corrélation inhabituelle du moment suggère que les actions technologiques pourraient être considérablement surévaluées.

Certains analystes pensent que les indicateurs à long terme restent toutefois positifs. Ryan Detrick, chef des stratégies d’investissements à LPL Financial, a notamment déclaré :

Oui, la technologie est probablement étendue à court terme, mais si l’on considère la solidité des revenus et des conseils du groupe, on voit qu’il y a une raison pour laquelle le Nasdaq est à 11 000 et qu’il est très probable qu’il reste fort à terme.

Le Nasdaq est-il dans une bulle ?

Il est difficile de répondre à cette question, pour le moment du moins. Le rallye actuel est le reflet fidèle d’une période remontant à 1999, pendant la bulle Internet.

Les liquidités substantielles, causées par la politique d’emprunt et d’achat de la Réserve fédérale américaine (Fed) avec des bons du Trésor, pourraient en être les principales responsables. Généralement considérée comme une mesure provisoire, la Réserve fédérale s’est engagée à acheter pour 80 milliards de dollars de billets par mois.

Ces achats ont été couplés à de nouveaux engagements pour une émission supplémentaire de 112 milliards de dollars ce trimestre. Ensemble, ces indicateurs ont poussé les rendements vers des niveaux historiquement bas.

Les fonds se sont donc tournés à la fois vers les actions et les actifs de réserve de valeur, cherchant une couverture contre l’inflation, ainsi que les rendements des dividendes. Les revendications des chômeurs ont alimenté l’espoir que les entreprises se sortent de la crise de Covid-19.

Cependant, malgré les espoirs de stabilité, des difficultés apparaîtront lors du calcul des taux d’inflation. Si ce dernier augmente, les investissements en actions pourraient perdre de la valeur. L’argent de ces positions se déverserait alors probablement dans les actifs de SOV, éclatant ainsi une bulle, ce que de nombreux analystes réclament depuis longtemps.

 

Vous souhaitez vous joindre à la communauté BeInCrypto?
Rejoignez gratuitement notre groupe Telegram pour des nouvelles exclusives, des conseils de trading et une foule d’interactions avec d’autres passionnés de cryptomonnaies.

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

With a background in science and writing, Jon's cryptophile days started in 2011 when he first heard about Bitcoin. Since then he's been learning, investing, and writing about cryptocurrencies and blockchain technology for some of the biggest publications and ICOs in the industry. After a brief stint in India, he and his family live in southern CA.

SUIVRE CET AUTEUR