Voir plus

Des rançons de kidnapping demandées en cryptomonnaies !

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • En Asie, des kidnappeurs demandent des rançons en cryptomonnaies aux familles des victimes.
  • promo

Coup de tonnerre pour le monde crypto, avec des kidnapping qui aurait lieu en Asie et demanderaient des rançons en cryptomonnaies.

Des rançons à payer en… cryptomonnaies

Malheureusement, certains pays asiatiques ont fait les gros titres ces derniers jours et pas pour les meilleures raisons. En effet, puisqu’ils seraient au centre d’affaires criminelles en relation avec le monde des cryptomonnaies. En l’occurrence, ces faits alarmants se seraient déroulés aux Philippines, et concerneraient des impresarios originaires de Chine, en séjour pour un voyage d’affaires.

Au grand dam de ces derniers, le voyage s’est vite transformé en cauchemar après les déboires qui leur sont arrivés. Ainsi, les familles de deux businessmans chinois auraient été contactés par des kidnappeurs afin de débourser un montant millionnaire en Yuan pour payer la rançon. En dollars, la coquette somme équivalait à 2 millions, et afin de régler la transaction, celle-ci devait à tout prix s’effectuer… en cryptomonnaies. En effet, puisque les kidnappeurs auraient explicitement demandé un envoi vers un wallet de 2 millions d’USDT.

Bien plus d’une affaire en cours

En parallèle des scams et autres arnaques qui règnent au sein du monde des cryptomonnaies, la ligne rouge a été une fois de plus repoussée avec cette fois-ci, un kidnapping et une demande de rançon pour obtenir des cryptomonnaies.

Ce genre de phénomène ne serait malheureusement pas une première aux Philippines, avec plusieurs cas de kidnapping qui auraient débouché en une demande de rançon en cryptomonnaies. Ces affaires, bien souvent liés à des ressortissants chinois en voyage d’affaires, ont multiplié les inquiétudes au sein du Ministère des Affaires étrangères, avec un besoin pressant d’assurer rapidement la sécurité de tous les citoyens chinois présents à Manille.

D’autant plus, que même si des envois en USDT ont parfois été effectués, nombreuses de ces affaires ne se sont pas clôturées de la meilleure des manières.

Pour rappel, une multitude d’activités liées aux cryptomonnaies sont actuellement interdites en Chine, notamment le trading, le minage ou encore l’utilisation de ces actifs digitaux. En conséquence, cela rend le traçage des fonds encore plus difficile, une fois les sommes réclamées (ou une partie) envoyées à des wallets actuellement inconnus.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

TCPMHRYSU-U03BCDHK0DQ-642cb60bf249-512.jpg
Matias Calderon
Matias Calderón Velarde est un journaliste/éditeur au sein de l'équipe France de BeInCrypto. Après un diplôme de Master en Science Politique obtenu à l'Université de Genève, il s'est progressivement réorienté vers le monde des cryptomonnaies. Dès 2020, son intérêt pour le secteur s'est concrétisé avec l'obtention de plusieurs certifications académiques liées à la crypto comme Bitcoin and Cryptocurrencies de l'Université Berkeley de Californie. Désormais, il est devenu un fervent croyant de...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé