L’adoption des cryptomonnaies est plus élevée parmi les minorités et les LGBTQ aux États-Unis

Partager l’article
EN BREF
  • Aux États-Unis, une plus grande proportion de personnes issues des minorités et des communautés LGBTQ possèdent des cryptomonnaies que les américains blancs.

  • Quelque 23 % des Noirs américains et 16 % des Hispaniques américains possèdent des cryptomonnaies, contre 11 % pour les Américains blancs.

  • Malgré l'enthousiasme, beaucoup s'inquiètent de la perte de valeur de leurs investissements.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Aux États-Unis, un sondage a révélé qu’une proportion plus élevée de personnes issues des minorités et des communautés LGBTQ possèdent des cryptomonnaies que les américains blancs.

Sponsorisé



Sponsorisé

Selon un sondage de USA Today, quelque 23 % des Noirs américains et 16 % des Hispaniques américains possèdent des cryptomonnaies. Ces deux chiffres sont nettement plus élevés que les 11 % détenus par les Américains blancs. 

La sensibilisation aux cryptomonnaies est également plus répandue parmi les personnes de couleur. Près de la moitié des Noirs, des Asiatiques et des Hispaniques ont déclaré connaître les cryptomonnaies, contre 37 % des Américains blancs. 

Sponsorisé



Sponsorisé

Outre les minorités raciales, d’autres communautés marginalisées voient également un plus grand potentiel dans les cryptomonnaies. Environ 25 % des Américains LGTBQ possèdent des cryptomonnaies, contre seulement 13 % du grand public.

Alors que les personnes s’identifiant exclusivement comme blanches représentaient environ 60 % de la population américaine, les américains d’origine hispanique représentaient 18 %, et les noirs américains 13 %, selon une estimation du Bureau du recensement américain de 2019. Les sondages selon deux enquêtes réalisées en juin et juillet auprès de 2 010, et 2 003 adultes américains. 

Une finance plus équitable

Ayant été ignorées ou manipulées par les institutions financières traditionnelles, les communautés marginalisées voient les cryptomonnaies comme une nouvelle opportunité de finance équitable. Quelque 43 % des Noirs américains affirment que le secteur des banques et des prêts les a traités de manière injuste. 

De même, 39 % des membres de la communauté LGBTQ pensent la même chose, contre 28 % du grand public. En outre, 58 % des Noirs américains, 66 % des Hispaniques américains et 59 % des Américains LGTBQ pensent que les systèmes traditionnels “ne sont pas faits pour les gens comme moi.” Les cryptomonnaies leur permettent donc d’investir leur argent en dehors des débouchés plus conservateurs. 

Cependant, malgré leur enthousiasme, beaucoup s’inquiètent de voir leurs investissements perdre de la valeur. La moitié des propriétaires de cryptomonnaies noirs interrogés ont déclaré être “très” inquiets de voir la cryptomonnaie perdre sa valeur, contre seulement 30 % des propriétaires de cryptomonnaies blancs. Notamment, les Américains LGBTQ étaient légèrement plus optimistes que le grand public, avec 20% qui se disent “très” préoccupés par la perte de valeur de leur cryptomonnaie contre 33% respectivement.

Pourtant, les investisseurs estiment que le potentiel des cryptomonnaies l’emporte sur leur risque. Plus de 75 % des investisseurs noirs en cryptomonnaie sont plus susceptibles de détenir ces actifs à long terme, contre 63 % des investisseurs blancs en cryptomonnaie.  

Représentation des cryptomonnaies

Alors que la propriété des cryptomonnaies se diversifie à mesure qu’elle se répand aux États-Unis, on ne peut pas en dire autant du Royaume-Uni. L’autorité de surveillance financière du pays, la Financial Conduct Authority (FCA), a récemment publié les résultats de sa dernière étude quantitative sur les cryptomonnaies. 

La conclusion la plus importante de cette étude est que 2,3 millions de personnes possèdent désormais des cryptomonnaies au Royaume-Uni. En outre, à la lumière de l’augmentation de la propriété des cryptomonnaies, le niveau relatif de compréhension a diminué. Cependant, alors que le nombre de propriétaires a augmenté, la démographie moyenne est restée largement la même, à savoir des hommes de la classe moyenne à supérieure âgés de plus de 35 ans.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Nick is an Oral Communication Skills Professor and Data Science Specialist in Budapest, Hungary with an MSc in Business Analytics. He is a relative latecomer to the field of cryptocurrency and blockchain technology, but is intrigued by its potential economic and political usage. He can best be described as an optimistic center-left skeptic.<a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email him!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant