Malgré une chute sévère au début du mois de septembre, le mouvement du cours d’Ethereum (ETH) reste intact. Cela dit, un déclin à court terme pourrait avoir lieu avant que le cours reprenne son mouvement ascendant de long terme.

Indicateurs de long terme

Le trader crypto @Iamcryptowolf a partagé un graphique de l’ETH. Il y remarque que la lecture de la moyenne mobile (MA) tout au long de l’année dernière est étonnament similaire à celle du BTC en 2015, avant le bull run qui l’a fait monter à son sommet historique.

Source: Twitter

Jusque-là, le croisement haussier au sein du stochastique hebdomadaire a eu lieu à trois reprises (indiquées par les flèches bleues)

  • Janvier 2017
  • Mars 2019
  • Mars 2020

Ces trois événements ont engendré un mouvement ascendant, bien qu’à l’ampleur et la longueur différentes. En 2019, ce mouvement ascendant n’a duré que quelques mois, tandis que celui de 2017 a duré plus d’un an, et celui de 2020 est toujours en cours.

Les lectures de la MACD et du RSI sont similaires dans les croix de 2017 et 2020 (flèches vertes) tandis qu’elles diffèrent dans celles de 2019 (en rouge). Il est donc plus plausible que les croix de 2017 et 2020 aient été plus similaires entre elles qu’à celles de 2019, ce qui soutient la possibilité d’un mouvement ascendant maintenu.

Graphique ETH – TradingView

Une observation plus poussée du mouvement de cette année révèle que la structure haussière reste intacte. Le cours suit une ligne de support ascendante depuis mars, et sous laquelle il n’est pas repassé. De plus, l’ETH a dépassé la résistance horizontale des 315$ et l’a ensuite validée en tant que support.

Le cours a toutefois subi un rejet du niveau fibonacci 0,5 du précédent mouvement ascendant, créant une longue mèche supérieure. Si l’ETH dépasse cette zone, les prochaines résistances seraient à 545$ et 690$.

Graphique ETH – TradingView

L’actuel rejet de l’ETH

En observant de plus près le graphique journalier, on voit que l’ETH a été rejeté par la zone des 390$. Ce dernier correspond au précédent support devenu résistance et se trouve entre les niveaux fibonacci 0,382 et 0,5 de l’entier déclin antérieur.

Ce niveau a déjà rejeté le cours à deux reprises. Tant que l’ETH ne sera pas parvenu à le dépasser, il est plus plausible que le récent rallye du 5 septembre soit un retracement plutôt que le début d’un nouveau mouvement ascendant.

Graphique ETH – TradingView

Le rejet serait confirmé par un passage sous la ligne de support ascendante de court terme, laquelle est en place depuis les creux précédents. Cela entrainerait probablement une chute du cours vers la mèche de support mineure à 325$.

Graphique ETH – TradingView

ETH/BTC

La paire EH/BTC présente une lecture très similaire de ses indicateurs techniques à la semaine. L’oscillateur stochastique a déjà formé un croisement haussier et la MACD est en hausse. Le RSI est survendu, mais il n’a pas encore formé la moindre divergence baissière.

Au moment de la rédaction de ces lignes, le cours évoluait entre le support des 0,325฿ (validé à plusieurs reprises) et la résistance des 0,040฿.

S’il dépasse la résistance susmentionnée, cela pourrait amorcer une hausse très rapide, sachant qu’il n’y a pratiquement pas d’autre résistance jusqu’à 0,055฿.

Graphique ETH – TradingView