IOTA s’apprête à activer le système EBSI en Europe

Partager l’article
EN BREF
  • IOTA a été sélectionnée pour participer au processus d'approvisionnement pré-commercial de l'infrastructure européenne de services de blockchain (EBSI)

  • Ses objectifs sont d'améliorer la mobilité transfrontalière, de réduire le gaspillage de ressources, de faire respecter la réglementation de l'UE et d'encourager la croissance de pôles et de projets technologiques.

  • La Fondation IOTA est bien placée pour concrétiser la vision de l'EBSI des transactions sécurisées basées sur le "grand livre" pour un marché unique numérique de l'UE.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La technologie de la Fondation IOTA est en concurrence pour permettre des services de gouvernement électronique trans-frontaliers entièrement numérisés pour les citoyens et les entreprises en Europe.

Sponsorisé



Sponsorisé

EBSI : développer un réseau de registres distribués à travers toute la communauté européenne

La Fondation IOTA, qui propose la technologie de “grand livre distribué” open source à but non lucratif pour une nouvelle économie numérique, a été sélectionnée pour participer au processus d’approvisionnement pré-commercial de l’infrastructure européenne de services de blockchain (EBSI), un réseau de nœuds de blockchain à travers l’Union Européenne (UE).

Créé en 2019 par le European Blockchain Partnership, l’EBSI vise à développer un réseau de registres distribués à travers la communauté européenne pour soutenir les services transfrontaliers entre les gouvernements, les entreprises et les particuliers.

Sponsorisé



Sponsorisé

Ses objectifs sont d’améliorer la mobilité transfrontalière, de réduire le gaspillage de ressources, de faire respecter la réglementation de l’UE et d’encourager la croissance de pôles et de projets technologiques. Grâce à EBSI, les informations vérifiées circuleront rapidement et de manière fiable dans toute l’Europe.

Les nœuds du réseau EBSI seront gérés à la fois par la Commission européenne et par les États membres individuels. Les cas d’utilisation actuels et prévus incluent la gestion numérique des diplômes, l’établissement de pistes d’audit numériques fiables dans la notarisation, le financement des PME, le partage de données entre les autorités et une identité numérique européenne. Après la mise en œuvre initiale dans l’UE, la technologie aura également le potentiel de s’étendre au-delà des 27 États membres.

En outre, la Fondation IOTA est bien placée pour concrétiser la vision de l’EBSI des transactions sécurisées basées sur le “grand livre” pour un marché unique numérique de l’UE. La technologie d’IOTA correspond aux objectifs d’EBSI, qui sont : être évolutive, ouverte, décentralisée et interopérable.

Le système est sans autorisation par nature, mais peut accorder une autorisation à certaines ressources et contrôler la distribution des données pour garantir la conformité du partage des données de l’UE. Il prend également en charge un débit élevé et un grand nombre de nœuds.

IOTA rend les micro-paiements possibles et ouvre les portes pour ses utilisateurs

La nature de l’IOTA rend, de plus, les micro-paiements possibles et ouvre le réseau à un public potentiel plus large. Tout le monde peut se permettre de l’utiliser, alors que le coût des transactions sur d’autres blockchains rend prohibitif la notarisation des petits échanges d’informations, comme le coût du tamponnage d’un seul document.

L’IOTA est également économe en énergie et s’insère parfaitement dans les codes du Green Deal européen, l’objectif global de l’UE de rendre l’Europe neutre en carbone d’ici 2050.

 Nous sommes très enthousiastes à l’idée d’aller de l’avant dans le processus d’approvisionnement rigoureux de l’EBSI, et nous sommes ravis de nos chances de jouer un rôle central dans l’apport de la technologie des registres distribués aux administrations européennes. EBSI est un excellent choix, à la fois technologiquement et idéologiquement. Nous n’avons pas besoin d’adapter une blockchain existante ou de commencer à développer une nouvelle solution qui correspond aux besoins d’EBSI. Notre technologie de base offre déjà une correspondance presque parfaite avec les exigences strictes et les spécifications précises d’une infrastructure de grand livre européenne, et elle est prête à être adoptée à grande échelle avec un ajustement minimal.

Dominik Schiener, co-fondateur et président de la Fondation IOTA

Pour soutenir, de même, les bienfait d’un tel projet, Dr Navin Ramachandran, vice-président du conseil d’administration de la Fondation IOTA a également déclaré :

EBSI est un projet qui est pleinement en phase avec la philosophie et la vision de l’IOTA, et progresser dans le processus d’approvisionnement ardu a été une expérience passionnante et enrichissante. La notion d’une technologie de “grand livre” distribué à accès ouvert, évolutive et polyvalente qui constituera l’épine dorsale du marché unique numérique de l’Europe s’intègre naturellement à nos propres principes directeurs.

Dr Navin Ramachandran

Enfin, le Dr Serguei Popov, co-fondateur et membre du conseil d’administration de la Fondation IOTA a lui aussi affirmé que :

Créer un réseau blockchain à l’échelle continentale est une entreprise ambitieuse et techniquement difficile. C’est exactement le genre de projet pour lequel l’IOTA a été conçu. L’UE fait un pas de géant vers la réalisation de son objectif de numérisation, et nous attendons avec impatience l’opportunité de contribuer avec notre technologie prête à la production à ce développement capital qui changera la façon dont des informations fiables sont partagées à travers l’Europe et au-delà.

Dr Serguei Popov

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Noé est de formation rédacteur publicitaire. Après des années d'expériences dans des groupes tels que Publicis ou DDB, son intérêt pour la crypto-monnaie l'a conduit à intégrer l'équipe BeInCrypto où il rédige maintenant des articles sur des sujets qui le passionnent allant des NFT à la blockchain dans sa globalité.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous