McDonald’s accepte Bitcoin au Salvador

Partager l’article
EN BREF
  • McDonald's a commencé à accepter la cryptomonnaie dans ses restaurants ouverts sur le territoire Salvadorien.

  • Les transactions Bitcoin ont permis d'acheter de la nourriture dans les 19 magasins McDonald's du Salvador.

  • Avec OpenNode tous les types de grandes entreprises au Salvador sont amenées à accepter les paiements Bitcoin en moins de deux mois.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le géant de la restauration rapide McDonald’s a commencé à accepter le bitcoin comme moyen de paiement au Salvador après que le pays soit devenu le premier à adopter la cryptomonnaie comme monnaie légale ce mardi 7 septembre 2021.

Sponsorisé



Sponsorisé

Une première pour les fan du “M”

Si vous avez déjà souhaité pouvoir utiliser votre Bitcoin pour acheter des nuggets de poulet, alors vous avez de la chance, enfin, si vous comptez vous rendre bientôt au Salvador. En effet, depuis cette semaine (7 septembre), McDonald’s a commencé à accepter la cryptomonnaie dans ses restaurants ouverts sur le territoire Salvadorien.

En outre, pour les non-initiés aux actualités de la crypto, on peut se demander : “Pourquoi le Salvador ?”. C’est assez simple, depuis le mardi 7 septembre 2021, date maintenant gravée dans l’histoire, le pays d’Amérique centrale est devenu le premier au monde à reconnaître le BTC comme monnaie légale, aux côtés du dollar américain. Les magasins et autres institutions qui encaissent de l’argent n’ont pas eu d’autres choix que de se mettre à la page et de commencer à accepter la crypto dans leurs établissements.

Sponsorisé



Sponsorisé

“Je viens d’entrer dans un McDonald’s à San Salvador pour voir si je pouvais payer mon petit-déjeuner avec du bitcoin, en m’attendant à ce qu’on me dise non. Mais je me trompais et voilà, ils ont imprimé un ticket avec un QR qui m’a amené à une page Web avec une facture Lightning, et maintenant je profite de mon petit-déjeuner traditionnel!

Aaron van Wirdum, journaliste de Bitcoin Magazine.

Comme détaillé par Forbes, les transactions Bitcoin ont permis d’acheter de la nourriture dans les 19 magasins McDonald’s du Salvador – ainsi que de commander en livraison – via le processeur de paiement basé en Californie OpenNode, qui a formé un partenariat avec la chaîne de restauration rapide.

OpenNode a également fait allusion à d’autres emplacements et entreprises où les Salvadoriens pourrons échanger de la cryptomonnaie assez tôt.

OpenNode a travaillé avec tous les types de grandes entreprises au Salvador pour permettre les paiements Bitcoin en moins de deux mois. Des portefeuilles numériques aux opérateurs de réseaux mobiles, des grands détaillants aux compagnies d’assurance, des restaurants fast-food aux entreprises industrielles.

Julie Landrum, responsable de la croissance de l’entreprise

Julis Landrum a même ajouté :

Pour des pays comme le Salvador, Bitcoin représente une opportunité économique incroyable. Nous ne pourrions vraiment pas être plus ravis de prévisualiser l’avenir et de démontrer le pouvoir de meilleurs paiements pour un meilleur argent.

Julie Landrum

La mise en place du Bitcoin n’a pas été une route paisible

Cependant, l’adoption par le Salvador de la nouvelle monnaie numérique n’a pas été aussi simple que de commander un hamburger en ligne. Le changement a fait l’objet de protestations et de spéculations sur le blanchiment d’argent après avoir été précipité par le Congrès et mis en œuvre en quelques mois seulement par le président Nayib Bukele.

L’application gouvernementale de stockage de Bitcoin a également crashé quelques heures seulement après son lancement très attendu et a cessé de fonctionner pendant des heures à mesure que la capacité du serveur augmentait, provoquant apparemment la chute du cours mondial de la devise.

Pour finir, selon Bukele, Le Salvador lui-même détient actuellement 550 BTC dans ses coffres (ce qui représente actuellement plus de 25 millions de dollars).

“Buy the Dip”, a tweeté le président le 7 septembre, ce qui aurait pu signifier qu’il profitait de la baisse des prix mondiaux pour acheter ses BTC.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Noé est de formation rédacteur publicitaire. Après des années d'expériences dans des groupes tels que Publicis ou DDB, son intérêt pour la crypto-monnaie l'a conduit à intégrer l'équipe BeInCrypto où il rédige maintenant des articles sur des sujets qui le passionnent allant des NFT à la blockchain dans sa globalité.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous