Des nouvelles du piratage de KuCoin: les hackers utilisent Uniswap pour vendre OCEAN et Synthetix

Partager l’article
EN BREF
  • Les pirates de KuCoin déversent maintenant de grandes quantités de jetons SNX et OCEAN, les échangeant contre de l'ETH.

  • Ils utilisent la plateforme décentralisée Uniswap pour décharger leurs jetons volés.

  • Les cours de SNX et d'OCEAN ont chuté à la suite de la nouvelle, mais ont légèrement rebondi depuis.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le piratage de l’exchange KuCoin a conduit les attaquants à commencer à se défaire massivement de plusieurs jetons ERC-20 maintenant en leur possession. Cette vente en masse de jetons se déroule principalement sur le protocole d’échange décentralisé Uniswap, ce qui, en théorie, rend le processus instoppable. 


Le chercheur en blockchain Larry Cermak a suivi les transactions dans un fil de discussion sur son compte Twitter.

Comme le montre ce lien Etherscan, les pirateurs ont commencé avec des jetons OCEAN, transférant 200 000 tokens dans un portefeuille avant de les échanger contre des ETH via Uniswap. Au total, ils ont déchargé 130 000 OCEAN en 13 lots de 10 000 tokens chacun.


On dirait que le hacker de KuCoin a commencé à utiliser Uniswap pour passer de ses shitcoins à de l’ETH. Il a commencé avec OCEAN. À ma connaissance, c’est la première fois qu’Uniswap est utilisé suite à un hack

Étapes:1. De 0xeb …. c23 à 0x1c … 814 à 0x9e … E6b
2. 0x9e … E6b se défait maintenant lentement des OCEAN pour de l’ETH en 9 tx


Le pirateur de Kucoin commence à blanchir ses 150 000 000 $.

Il a commencé à échanger ses $ OCEAN contre des ETH via Uniswap.

Il a déjà fait baisser le prix d’environ 4% en moins d’une heure et ne semble pas ralentir.

En raison de la faible liquidité de ce jeton, il va le faire crasher sévèrement. 

Les pirateurs de KuCoin se défont de jetons OCEAN et SNX

Suite à une perte apparente de liquidités dans la paire de trading OCEAN / ETH, les hackers ont brièvement suspendu le dumping, pour le reprendre peu de temps après. Ces développements ont vraisemblablement contribué à une chute de la paire OCEAN / ETH, de près de 13% en seulement deux heures:

Graphique OCEAN/ETH par TradingView

Agissant pour protéger ses utilisateurs, OCEAN Protocol a annoncé avoir suspendu le contrat OCEAN, rendant les échanges impossibles. Ce faisant, il est devenu impossible aux pirates de déverser plus de jetons OCEAN et d’en faire reculer encore plus le prix.

Le 25 et 26 septembre, plus de 150 millions de dollars de tokens ont été volés à l’exchange KuCoin et, dans le cadre du vol, plus de 21 millions d’Ocean, d’une valeur de plus de 8,6 millions de dollars, ont été pris. Depuis hier, nous travaillons pour trouver une solution et consultons en permanence KuCoin.

Peu de temps après, les attaquants sont passés au dumping de tokens Synthetix, dont ils avaient plus de 578 000 en leur possession. Cela a eu un effet similaire sur le cours du SNX, qui est passé d’un peu moins de 5,50 $ à 4,70 $ en seulement deux heures:

SNX/USD Chart par TradingView

Ce n’est que le début 

Comme l’a souligné Cermak, les pirates ont toujours en leur possession de grandes quantités de jetons ERC-20, qui risquent tous de subir des décharges sur Uniswap.

 

Outre l’effet négatif attendu sur les prix de ces actifs, Cermak affirme que cela pourrait également réveiller le spectre de l’attention réglementaire sur Uniswap, qui est, en théorie, complètement décentralisé et insensible à toute action non consensuelle.

Le pirate fait la même chose à partir de cette adresse. Décharge par lots de 10k d’OCEAN


Ce sont ces tokens ERC-20 que le pirate possède maintenant triés par valeur USD. Surveillez-les de près car ils peuvent être les prochains si Uniswap a des marchés liquides pour certains d’entre eux. Les acteurs du marché peuvent également devancer les hackers et commencer à se délaisser de leurs jetons. Quelques dynamiques intéressantes en jeu.

Share Article

I first got into crypto at the University of Hull in 2010 when my friend Jacky and I ironically bought a few bitcoin thinking of it as some kind of internet-joke-thing. We both got rid of it soon after, but while I totally forgot about it and focused on building a career in television, he kept an eye on the crypto scene and a few years later back home in Hong Kong, he made a small fortune investing in Ethereum. That showed me! These days in addition to my writing and television career, I am now a busy crypto advocate because I believe cryptocurrencies and blockchain technology are a key driver of Nigeria's technological transformation, contributing in no small measure to Africa's unique leapfrogging phenomenon. <a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR