Les banques de Wall Street sont favorables à la crypto ; pourquoi ?

Partager l’article

Récemment, l’adoption institutionnelle de la crypto a été au centre des discussions. Un nombre croissant d’entreprises publiques, de grandes banques, de fonds spéculatifs et de gestionnaires de fortune se précipitent pour accroître leur exposition à Bitcoin et à d’autres actifs numériques.

Sponsorisé



Sponsorisé

Il semble que Wall Street mène la course.

Alors que la Bank of America a créé une nouvelle équipe de recherche sur les cryptomonnaies et a permis aux clients de négocier des contrats à terme sur le BTC en juillet, Goldman Sachs s’est associée à la banque marchande de cryptomonnaie Galaxy Digital pour échanger des produits dérivés de Bitcoin. BlackRock, le plus grand gestionnaire d’actifs au monde, a également trouvé les contrats à terme sur actifs numériques attrayants.

Sponsorisé



Sponsorisé

Goldman Sachs a même déposé une demande auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis pour lancer un fonds négocié en bourse (ETF) pour la finance décentralisée et la blockchain.

Ironiquement, JPMorgan, dirigé par le même Jamie Dimon qui a qualifié Bitcoin de “fraude” et menacé les employés qui échangent du BTC de les licencier, a déployé l’accès à six fonds crypto pour tous ses clients de banque privée ce mois-ci.

Parmi ceux-ci, 71% prévoient d’investir dans des actifs numériques, et 82% supplémentaires avec une exposition actuelle à la crypto prévoient d’étendre leurs avoirs en cryptomonnaie d’ici 2023.

Mais qu’est-ce qui rend Bitcoin si attrayant pour les investisseurs institutionnels, et quel serait l’impact des initiatives des géants de Wall Street sur l’industrie des actifs numériques ?

Comment Bitcoin attire les investissements institutionnels

Qu’il s’agisse de qualifier le BTC de «fraude» et de comparer le battage médiatique autour de l’industrie des actifs numériques à la manie hollandaise de la tulipe au 17ème siècle, les initiatives des banques de Wall Street signalent un changement d’attitude significatif envers cette nouvelle classe d’actifs.

En effet, les investisseurs institutionnels n’ont pas seulement changé d’avis sur Bitcoin. Ils sont prêts à investir à fond dans la crypto cette année.

La question est : pourquoi ont-ils soudainement trouvé les cryptomonnaies si attrayantes ?

Si nous réfléchissons à cela, il est logique pour eux d’augmenter leur exposition crypto maintenant. Le marché des actifs numériques d’aujourd’hui est très différent de ce que nous avions il y a quatre ans.

Le marché haussier de 2017 a été alimenté par le battage médiatique. La plupart des projets ont profité du boom de l’offre initiale de pièces (ICO) pour lever des fonds uniquement sur la base d’un concept et sans aucun progrès de développement. À vrai dire, plus de 80% des ICO lancées cette année-là ont été identifiées comme frauduleuses.

Il est difficile de nier que le battage médiatique joue toujours un rôle important dans l’industrie. Cependant, le marché de la cryptomonnaie d’aujourd’hui dispose d’une infrastructure de travail.

En outre, il existe un écosystème en croissance rapide de solutions innovantes et un nombre croissant de services réglementés.

Ainsi, certains pensent encore que Bitcoin est principalement utilisé pour des transactions illicites. Cela ne représente en fait que 0,34 % de la valeur totale du transfert. Cependant, le sentiment général envers les cryptomonnaies a radicalement changé depuis 2017. De nombreux investisseurs institutionnels ont réalisé la valeur créée par l’industrie.

La crypto face aux problèmes de monnaies d’état

Alors que les banques centrales maintiennent les taux d’intérêt à des niveaux bas et continuent d’imprimer de l’argent pour stimuler l’économie à se remettre des impacts de la pandémie, les investisseurs institutionnels se retrouvent aux prises avec des taux d’inflation record et des obligations à rendement faible et négatif.

Pour ces raisons, Bitcoin est devenu un atout attractif pour les investisseurs institutionnels. Il présente un potentiel de croissance élevé, un plafond d’offre maximal et un mécanisme déflationniste qui réduit le nouveau flux d’offre de BTC de 50 % tous les quatre ans.

L’or peut également offrir un investissement alternatif pour ceux qui veulent se protéger contre l’inflation. Cependant, il a enregistré des rendements négatifs (-7%) pour les investisseurs cette année. De son côté, Bitcoin présente un retour sur investissement cumulatif (YTD) de 63% (au 1er septembre 2021).

De nombreux investisseurs considèrent Bitcoin comme un actif refuge qui présente une corrélation négative ou limitée avec les instruments traditionnels. Il s’agit d’une qualité attrayante pour les investisseurs institutionnels. Ils peuvent ainsi utiliser le BTC pour se protéger contre d’éventuelles corrections boursières ou des tendances de cours baissières.

En plus de cela, il y a une demande croissante pour les cryptomonnaies de la part des individus très fortunés (UHNW en anglais). Ceux-ci incluent Elon Musk, Paul Tudor et Stanley Druckenmiller. Cela joue un grand rôle dans l’alimentation du marché haussier actuel.

En parallèle, le lancement d’initiatives crypto, comme celles prises par les banques de Wall Street, a permis aux acteurs financiers d’atteindre de nouveaux publics qui ne sont pas intéressés par les solutions financières et bancaires traditionnelles.

En effet, les jeunes générations sont plus ouvertes à l’innovation qui accompagne les actifs numériques. Tout en préférant également les banques mobiles aux services des institutions financières traditionnelles.

Doit-on craindre la réglementation autour de la crypto ?

En ce qui concerne l’adoption de la cryptomonnaie, beaucoup voient un problème dans les régulateurs travaillant récemment à l’établissement d’un cadre juridique pour les actifs numériques.

Cependant, les régulateurs ne sont pas le problème ici. Ni les investisseurs particuliers ni les investisseurs institutionnels ne devraient les considérer comme une menace.

Ce qui est en réalité problématique, c’est que nous n’avons pas de réglementation crypto cohérente dans le monde. Cela a conduit certains pays à adopter des lois qui ne correspondent pas bien au secteur.

Un bon exemple concerne les exigences fiscales controversées sur les cryptomonnaies qui ont été incluses dans le projet de loi bipartite sur les infrastructures aux États-Unis.

Cependant, le projet de loi n’a pas encore été adopté. Il appartient aux acteurs de l’industrie, aux législateurs et aux régulateurs de coopérer et de créer un cadre où chacun peut travailler ensemble efficacement.

Cette déclaration devrait s’appliquer à d’autres lois concernant la crypto dans le monde. Par exemple, les régulateurs du Royaume-Uni ont également introduit des règles strictes pour les entreprises d’actifs numériques.

Les entreprises de blockchain doivent acquérir une licence pour opérer. De plus, ils doivent faire attention à la façon dont ils font la publicité de leurs produits et services aux consommateurs.

La coopération a des avantages

Au début, ces nouvelles règles peuvent sembler assez effrayantes pour les acteurs du marché. Cependant, consacrer le temps et les ressources nécessaires à la coopération avec les régulateurs présente de grands avantages pour l’industrie.

À terme, un consensus entre les régulateurs et les acteurs du monde de la crypto créera un environnement dans lequel les entreprises, les consommateurs et les autorités pourront bénéficier mutuellement de la technologie innovante et de la croissance rapide du marché.

Plus important encore, la réglementation avance et s’améliore continuellement. Comme le processus est loin d’être terminé, il a encore besoin d’espace pour se développer afin de fonctionner correctement.

Pour cette raison, bien que la trajectoire actuelle soit la bonne, nous devrions laisser un peu de temps aux régulateurs pour rendre les lois plus pratiques pour les investisseurs institutionnels et les autres acteurs du marché. En attendant, je ne m’attends pas à ce que l’environnement réglementaire actuel empêche l’adoption de la cryptomonnaie.

Les initiatives institutionnelles autour des devises numériques créent la confiance dans l’industrie

Peu importe ce que les banquiers ont dit à propos de Bitcoin il y a quelques années, les initiatives institutionnelles sur la crypto sont toujours les bienvenues dans l’industrie.

En proposant des produits et services d’actifs numériques réglementés, les principales banques et institutions financières de Wall Street aident le marché à mûrir et à attirer la confiance des régulateurs et du grand public. Cela inclut ceux qui ont préféré rester à l’écart des actifs numériques dans le passé.

De plus, l’afflux massif d’investisseurs institutionnels et d’autres traders professionnels augmentera les rotations d’actifs numériques tout en rendant le marché plus efficace et rationnel.

En conséquence, la croissance des cryptomonnaies va probablement ralentir. Cependant, leur volatilité diminuera également, ce qui a été une préoccupation majeure pour les investisseurs institutionnels. Récemment, 47% ont cité la volatilité comme problème potentiel, selon un sondage Deloitte.

Très probablement, cela créera un processus cyclique, comme ce que nous avons vu l’année dernière. Chaque marché haussier prendra plus de temps mais ne sera pas aussi intense qu’en 2017 ou avant.

En fin de compte, la volatilité diminuera à un niveau qui éliminera la nature cyclique du marché des cryptomonnaies. C’est le moment où la crypto devient une classe d’actifs à pleine maturité.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Konstantin is an executive director at crypto exchange CEX.IO, where he is responsible for customer relationships with institutional and VIP clients, overseeing the creation of the company’s development strategy, new products, markets and partnerships. Konstantin completed the Executive MBA program at the University of Cambridge, and has a strong technical background in web-development and Ethereum blockchain. Konstantin has extensive experience working with various markets across the world, including the UK, EU countries, China, South East Asia, South Africa.

SUIVRE CET AUTEUR

L’ICO de Bit2Me VIENT DE DEMARRER! Achetez le token B2M dès maintenant.

J’achète!

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous