Voir plus

EN BREF

  • Oxygen est une solution décentralisée et interopérable sous forme d'une plateforme de courtage.
  • Selon Token Sniffer, trois points qui peuvent être perçus comme de potentielles failles ont été décelés.
  • Oxygen est un projet fort d'une communauté conséquente, mais encore relativement faible.
  • promo

Oxygen est un service de courtage DeFi, construit sur Solana et alimenté par l’infrastructure en chaîne de Serum.

La plateforme Oxygen a été conçue dans le but répondre à des centaines de millions d’utilisateurs et sert de protocole sans autorisation qui démocratise les emprunts et les prêts cryptos.

Construit sur Solana, Serum est une infrastructure décentralisée sur la chaîne (on-chain), permettant aux exchanges de construire une solution décentralisée et interopérable. La blockchain de Solana supporte 50 000 transactions par seconde et à des frais très bas, permettant au projet de répondre à ses propres attentes.

La plateforme fonctionne sous trois fonctions distinctes :

  • Générer des revenus en prêtant des actifs crypto
  • La capacité d’augmenter la liquidité contre des garantie en crypto-monnaies
  • La possibilité d’emprunter des actifs crypto

Tokenomique d’Oxygen

Le projet Oxygen entretient aussi un token utilitaire, l’OXY, qui alimente son protocole. Les détenteurs d’OXY reçoivent aussi des frais de commission réduit. Le token présente les fonctions suivantes :

  • La gouvernance des protocoles
  • Une réduction des frais de prêts pour les détenteurs d’OXY

Le système de gouvernance suit un schéma classique de 1 OXY = 1 vote. Dès qu’une proposition est passée et acceptée, les OXY utilisés pour la gouvernance sont alors retournés au proposeur.

Le protocole peut aussi charger des frais supplémentaires au fur et à mesure de leurs avancements. Oxygen peut facturer des frais sur des services supplémentaires, qui contribueraient à l’achat et à la combustion d’OXY.

Analyse de sûreté du projet

Pour vérifier le niveau de sûreté de Oxygen, nous allons utiliser Token Sniffer et DexTools pour déceler des risques de rug-pull ou honeypots. Token Sniffer est un outil qui analyse les contrats intelligents et vérifie s’il existe un risque de scam ou de rug-pull. DexTools quant à lui est est un outil d’analyse de données de prix permettant aux traders de se repérer plus facilement dans les réseaux décentralisés.

Selon Token Sniffer, trois points qui peuvent être perçus comme de potentielles failles ont été décelés :

  • Pas de contrat intelligent similaire : Il existe des contrats similaires qui ont été déployés avant celui-ci. En d’autre termes, Oxygen a probablement utilisé un modèle de smart contrat pour construire son token.
  • Propriété renoncée ou source ne contenant pas de contrat de propriété: Le contrat contient une fonctionnalité de propriété qui n’a pas été renoncée, cela permet au créateur ou au propriétaire de modifier le comportement du contrat (par exemple, désactiver la vente ou créer de nouveaux tokens).
  • Au moins 95% des liquidités verrouillées/brûlées : Il n’y a pas assez de liquidités bloquées/brûlées, ce qui pourrait permettre de retirer des montants importants ou en d’autre termes, un rug-pull.

Cela peut paraître inquiétant aux premiers abord, mais Oxygen est un projet DeFi; ainsi certain des problèmes repérés sont en réalité liés aux caractéristique même de ce secteur.

Aave, qui est l’un des plus gros projet DeFi, présente des problèmes similaires si nous passons par son analyse via Token Sniffer. Oxygen n’est pas entièrement dans les mains de sa communauté; son équipe jouerait alors un rôle d’administrateur, leur permettant de changer le comportement du leur contrat intelligent en cas de besoin.

Ce n’est pas pour autant qu’aucun soupçon peut être levé. Dans les faits, son équipe a le pouvoir à tout moment de contrôler la totalité des fonds s’ils en jugent l’opportunité adaptée. Cela dit, étant donné que ses fondateurs sont public, les chances pour qu’un tel scénario se produise restent minces.

Analyse de son potentiel et utilité

La finance décentralisée a réussi à montrer le pouvoir de la finance depuis son apparition en 2020. Ce secteur a connu un développement et une croissance extrêmes au cours de l’année écoulée, ouvrant des possibilités illimitées grâce aux contrats intelligents. Oxygen s’attaque à ce marché en proposant une solution décentralisée et interopérable sous forme d’une plateforme de courtage.

Le but du projet est décrit, selon son whitepaper, de fournir les meilleurs atouts de la finance décentralisée dans une plateforme accessible et fiable.

Les avantages principaux de la plateforme reviennent en trois points :

De multiples garanties : Oxygen permet de générer du rendement sur votre portefeuille en prêtant vos actifs et en empruntant d’autres actifs en même temps.

Collatéralisation croisée : Vous pouvez utiliser l’ensemble de votre portefeuille comme garantie lorsque vous souhaitez emprunter d’autres actifs. En d’autres termes, cela signifie un appel de marge et un risque de liquidation inférieurs pour votre portefeuille.

Tarification basée sur le marché : Le protocole est basé sur un carnet de commandes au lieu de suivre un modèle de marché prédéfini qui doit être ajusté manuellement.

Le whitepaper décrit en détail le fonctionnement du projet et comment sa blockchain et son token interagissent avec son propre écosystème. Les détails techniques et sa tokenomique y sont inclus de manière détaillée. La seule critique que nous pouvons établir est un manque d’analyse de sa compétition.

Le marché de la DeFi a une capitalisation de 101 milliards d’euros, et n’est certainement pas en manque de compétition. Oxygen ne propose pas un atout qui le démarque de manière considérable par rapport à sa concurrence : c’est justement pour ce type de lacune qu’une analyse de son marché et de sa compétition est un plus apprécié, puisqu’il permettrait de montrer et prouver rapidement ce qui démarque Oxygen des autres.

Oxygen se résume à une plateforme décentralisée de courtage, l’une des bases même de la DeFi. De ce postulat, le nombre de compétiteurs que la plateforme affronte est impressionnant, et pourrait être l’un des freins à sa croissance.

La plateforme a tout de même quelques arguments apparents et très intéressant à présenter. Le plus important, et le premier visible, concerne ses partenaires. Oxygen compte en effet plusieurs partenaires importants et légitime dans l’industrie tels que Blockspaper, Serum Stakers, CoinUnited, Hashers et Dao Ventures.

De plus, les profils composant sa team proviennent d’entreprises réputées telles que JP Morgan, GoldenSachs et la Banque d’Amérique. La plateforme a été lancée cette année, et occupe déjà une place dans le top 500 du marché des cryptomonnaies selon CoinMarketCap.

Il est intéressant de noter en revanche qu’il est difficile de rechercher des preuves tangibles indiquant un partenariat entre Oxygen et les organismes avec lesquels elle prétend être impliquée, de même qu’en ce qui concerne son équipe.

Analyse de sa communauté

Oxygen est un projet fort d’une communauté conséquente, mais qui reste lui-même encore relativement faible. La plateforme est présente sur 3 réseaux sociaux.

La disparité entre ces plateformes semble aux premiers abords étrange, mais il faut tout d’abord prendre en compte le taux et nombre d’impressions moyens enregistrés sur chacun de ces média sociaux, ainsi que le taux de participation. Selon notre observation, l’écart entre chacune de ces plateformes reste raisonnable.

Twitter est un média largement utilisé par le public mainstream, expliquant son plus gros chiffre. Discord reste une plateforme relativement moins utilisée pour les projets de cryptomonnaies, et Telegram est la solution par défaut pour tout type de projet souhaitant communiquer et interagir avec sa communauté. 

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : conformément aux directives de The Trust Project, cet article d’opinion présente le point de vue de l’auteur et ne reflète pas nécessairement les opinions de BeInCrypto. BeInCrypto s’engage à fournir des informations transparentes et à respecter les normes journalistiques les plus strictes. Les lecteurs sont invités à vérifier les informations de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre des décisions sur la base de ce contenu.

TCPMHRYSU-U025C4WBUMA-1cc57f39583e-512.jpg
Soilihi Dhoulkifli
Depuis 2017, Dhoulkifli se spécialise dans l'analyse de crypto-projets, notamment les ICO. Il a travaillé pour plusieurs acteurs privés et publics en tant qu'analyste, médiateur, rédacteur et chercheur.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé