Les 100 premiers détenteurs de Polygon possèdent plus de 90% de l’offre MATIC

Partager l’article
EN BREF
  • Les contrats officiels représentent plus de 50% des tokens MATIC en circulation, les 40% restants étant possédés par d'autres détenteurs.

  • Polygon a connu une très forte croissance, notamment grâce à toutes ses nouvelles fonctionnalités qui ont permis d'accroître son prix et son exposition.

  • L’entreprise a également annoncé le lancement de plusieurs projets NFT.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Des données récentes montrent que les 100 premiers détenteurs de Polygon possèdent 91,06% des tokens MATIC. La plupart de ces tokens sont des contrats de réseau, bien qu’une bonne partie soit détenue par d’autres titulaires.

Sponsorisé Sponsorisé

Les adresses officielles qui appartiennent aux contrats du réseau Polygon représentent la grande majorité des avoirs. Le premier détenteur est un contrat de staking qui possède environ 20% de l’offre, soit plus de deux millions de tokens MATIC.

Le deuxième plus grand détenteur est le contrat d’acquisition Polygon, qui possède 16,6% de l’offre, soit plus de 1,6 million de tokens MATIC. Le nombre total de détenteurs de tokens est supérieur à 216 000.

Le prix du token MATIC a considérablement augmenté depuis le début de l’année, notamment avec l’intérêt de plus en plus croissant des investisseurs. Le projet existe depuis plusieurs années, mais ce n’est qu’au cours des 12 derniers mois qu’il s’est véritablement imposé sur le marché.

Sponsorisé Sponsorisé

Polygon est une solution de mise à l’échelle complète pour le réseau Ethereum. Il fournit des plateformes sécurisées et fiables pour les projets basés sur Ethereum, avec des frais de gaz bas et un débit élevé. Son efficacité a attiré de nombreuses entreprises et lui a permis d’atteindre un taux de croissance très élevé.

Ces contrats de réseau représentent plus de 50% de l’offre, le reste est entre les mains d’autres titulaires. Les détracteurs diront évidemment que cette distribution est un peu trop centralisée à leur goût. Étant donné que les frais de transaction ont augmenté et qu’un petit groupe de détenteurs contrôle une grande partie de l’offre, ces critiques ne peuvent que s’intensifier.

Les autres plus grandes cryptomonnaies en termes de capitalisation boursière n’ont pas autant de détention centralisée de tokens que Polygon. Les 10 principaux détenteurs d’Ethereum possèdent plus de 20% de l’offre, tandis que les premiers détenteurs de Bitcoin possèdent 14% de l’offre. La décentralisation de ces deux dernières cryptomonnaies est donc considérablement plus importante.

La croissance incroyablement rapide de Polygon

Polygon a noté plusieurs accomplissements au cours des derniers mois, notamment avec l’arrivée de plusieurs nouvelles entreprises sur le réseau. Le nombre d’adresses actives quotidiennes sur Polygon a récemment dépassé celui d’Ethereum pour la première fois de son histoire. En outre, le nombre d’adresses uniques a franchi la barre des 100 millions lundi.

Les records similaires dans l’écosystème du réseau se succèdent depuis le début de l’année. Tous les indicateurs de performance du protocole, ou presque, ont montré une forte amélioration, et tous les signes portent à croire que la croissance se poursuivra.

Bien évidemment, cette croissance apportera son lot de défis. Raison pour laquelle Polygon a décidé d’augmenter ses frais de réseau pour lutter contre les transactions de spam, ce qui a fait baisser de moitié les transactions en peu de temps.

Cela dit, avec l’arrivée de grandes entreprises comme Ernst and Young sur Polygon, et son incursion dans le monde des NFT, l’avenir du réseau semble prometteur. Le protocole a également bénéficié de financements de la part de plusieurs sources, dont Mark Cuban. La croissance semble donc être au rendez-vous pour ce réseau très apprécié.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.

Sponsorisé
Share Article

Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. <a href="mailto:[email protected]">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant