Justin Sun: “Tron honorera les tokens de la famille TRON bloqués sur OKEx”

Partager l’article
EN BREF
  • La Fondation Tron honorera en permanence les tokens «TRON Family» bloqués sur OKEx.

  • La plateforme de trading populaire ne permet toujours pas aux utilisateurs de retirer leus cryptos.

  • Le blocage des retraits fait suite à l'arrestation de l'un des fondateurs de l’exchange au début du mois.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La Fondation Tron et le fondateur du réseau lui-même, Justin Sun, ont annoncé qu’ils honoreraient en permanence toutes les cryptomonnaies liées à Tron bloquées sur la plateforme de trading OKEx. La décision fait suite à 15 jours de retraits bloqués de tout actif numérique de l’échange.



La Fondation Tron affirme que, quelle que soit l’évolution de la situation, elle continuera d’honorer les tokens «TRON Family» (TRX, BTT, JST et SUN) à un ratio de 1: 1. L’annonce fait suite à des efforts antérieurs pour aider les utilisateurs de Tron à réclamer leurs avoirs sur la plateforme.

Une assistance permanente 1: 1 

Comme BeInCrypto l’a rapporté précédemment, l’échange de cryptomonnaie populaire OKEx est dans l’eau chaude avec les régulateurs. Les retraits de la plateforme sont suspendus depuis le 16 octobre.



L’exchange a pris la décision de bloquer l’accès aux fonds des utilisateurs suite à l’arrestation de l’un de ses fondateurs. L’arrestation serait liée à une répression réglementaire chinoise contre le blanchiment d’argent. Bien que la plateforme assure aux utilisateurs que les fonds sont en sécurité, les investisseurs restent obligés de conserver leurs avoirs chez OKEx.

En réponse au blocage des retraits, la Fondation Tron a annoncé une sorte d’option de retrait manuel le 21 octobre. Les partisans de Tron avec des actifs piégés ont pu transférer en interne leurs avoirs vers un compte utilisateur affilié à Tron, et la Fondation Tron enverrait des jetons à une adresse choisie par les titulaires.

L’organisation a depuis élargi son engagement antérieur. Dans un article de Medium publié aujourd’hui, il a déclaré qu’il honorerait en permanence tous les tokens «TRON Family» à un taux de 1: 1.

(1/5) Il y a 15 jours depuis que @OKEx a annoncé la suspension du retrait le 16 octobre.

Cet incident est passé d’une décision d’une plate-forme de négociation unique à la tourmente de l’ensemble du secteur et peut même affecter l’orientation future du secteur.

Les tokens seront honorés avec ou sans le soutien d’OKEx

Le système interne initial de prise en charge des titulaires de Tron reposait sur le propre soutien d’OKEx. L’annonce d’aujourd’hui promettait un soutien continu quel que soit le résultat de la saga OKEx en cours.

Le message indique que la Fondation Tron a seule pris la décision d’honorer les actifs détenus sur OKEx. Il a ajouté qu’il continuerait de le faire sans «reconnaissance ou soutien» de l’exchange. À cet égard, il diffère de l’annonce précédente.

Sun a écrit que de nombreux appels à l’aide des détenteurs avaient motivé la décision. Il ajouta:

«L’équipe et moi sommes extrêmement contrariés de voir comment la situation a évolué jusqu’à présent.»

Alors que le block initial des retraits a vu les prix des cryptomonnaies chuter, la vente a été brève. Le prix du bitcoin a en fait augmenté de plus de 25% au cours de ce mois.

Une telle performance en matière de prix témoigne de la maturité croissante de l’industrie. Il semble que l’époque où le drame d’un échange majeur pouvait déclencher une vente durable soit bel et bien derrière nous.

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

A former professional gambler, Rick first found Bitcoin in 2013 whilst researching alternative payment methods to use at online casinos. Having concluded that the root of most of the world’s evils stem from a toxic financial system during his time reading International Politics at university, the disruptive potential of a decentralised, borderless asset was immediately clear. After transitioning to writing full-time in 2016, Rick was able to put his passion for Bitcoin to work for him professionally. He has since written for a number of digital asset publications in a variety of capacities.

SUIVRE CET AUTEUR