Voir plus

Un entrepreneur espagnol aurait été torturé pour révéler les clés de son portefeuille Bitcoin

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Un citoyen espagnol aurait été forcé sous la torture à révéler les mots de passe de son compte bancaire et de son portefeuille de cryptomonnaies.
  • M. Dentzel affirme avoir été ligoté, bâillonné et électrocuté avec un taser à plusieurs reprises.
  • Les tentatives de vol des cryptomonnaies de Dentzel se sont avérées infructueuses, selon des sources policières.
  • promo

La police nationale de Madrid a récemment lancé une enquête sur des allégations de vol et de tentative de séquestration. Le plaignant est un jeune citoyen espagnol qui affirme avoir été torturé pour le forcer à révéler la clé privée de son portefeuille Bitcoin.

Les événements auraient eu lieu le 9 octobre dans l’appartement de l’entrepreneur crypto nommé Zaryn Dentzel, situé Calle de Ruiz de Alarcon, une rue principale de la capitale Madrid. Tout a commencé lorsque Dentzel a entendu la sonnette de sa porte. Le jeune entrepreneur, qui attendait un invité, s’est précipité pour ouvrir la porte et s’est retrouvé face à un groupe d’hommes cagoulés qui ont masqué les caméras de sécurité, puis l’ont attaqué, ainsi que la personne qui l’accompagnait.

Ensuite, les criminels les ont menacés et battus à plusieurs reprises jusqu’à ce que Dentzel divulgue des informations confidentielles sur ses mots de passe de portefeuille crypto et ses comptes bancaires. Dentzel a investi dans Bitcoin pendant de nombreuses années, et aurait amassé une fortune estimée à plusieurs millions d’euros. En outre, l’entrepreneur s’est enrichi en co-fondant Tuenti, un réseau social populaire en Espagne.

Le concierge de la résidence a affirmé n’avoir vu aucune personne suspecte entrer ou sortir de l’immeuble. De son côté, la police nationale de Madrid a déclaré qu’aucun suspect n’a été arrêté pour le moment. Néanmoins, elle soupçonne qu’un gang de criminels d’Europe de l’Est est derrière cette affaire.

Selon le rapport de la police, les voleurs ont réussi à s’emparer de plusieurs appareils tels que des ordinateurs portables, des téléphones et une clé USB”. Cependant, ils n’ont pas pu voler les cryptomonnaies de la victime.

Les crimes crypto de la vie réelle deviennent de plus en plus préoccupants 

Les attaques crypto de la vie réelle ne sont pas aussi rares que certains le pensent. En 2021, deux incidents importants ont eu lieu en Angleterre. Dans un incident similaire à l’attaque présumée de Dentzel, un étudiant de l’Université Christ Church de Canterbury s’est fait voler 6 000 £ (8 098 $) en Bitcoin par huit voyous qui se sont introduits dans sa chambre et l’ont menacé avec un couteau. Les criminels lui ont demandé les mots de passe des applications financières, et l’ont forcé à leur transférer 6 000 £ de BTC, en plus de l’argent de sa bourse de scolarité. À Langley, aux États-Unis, un jeune de 24 ans a récemment été arrêté pour avoir volé le distributeur Bitcoin d’un magasin.

Plus tôt cette année, un trader de cryptomonnaies à Hong Kong s’est fait asperger les yeux d’une substance non identifiée, et s’est vu voler 2 millions de dollars de Hong Kong alors qu’il achetait du Bitcoin. Dans un autre incident à Hong Kong, un trader crypto âgé de 39 ans s’est fait voler plus de 128 500 $ sous la menace d’un couteau alors qu’il se rendait à un rendez-vous avec un vendeur de BTC.

En Nouvelle-Zélande, un riche homme d’affaires de Westmere s’est récemment fait voler un coffre-fort contenant de la cryptomonnaie sur une clé USB, très probablement un portefeuille matériel.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

david-thomas.jpg
David Thomas
David Thomas est diplômé de l'université de Kwa-Zulu Natal à Durban, en Afrique du Sud, avec un diplôme d'ingénieur en électronique. Il a travaillé comme ingénieur pendant huit ans, développant des logiciels pour les processus industriels chez le spécialiste sud-africain de l'automatisation Autotronix (Pty) Ltd, des systèmes de contrôle minier pour AngloGold Ashanti, et des produits de consommation chez Inhep Digital Security, une société de sécurité nationale détenue à 100 % par le...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé