Bitcoin btc
$ usd
Nouvelles

L’industrie des NFT commence à se saturer; Filecoin (FIL) télécharge un NFT par seconde sur la base de données

3 mins
Mis à jour par Célia Simon

EN BREF

  • Plus de 7,75 millions de NFT sont désormais stockés dans la base de données de Filecoin.
  • Les analystes ont commencé à se demander s'il pourrait y avoir un plafond du nombre de NFT émis.
  • Les blockchains moins chères telles que Filecoin, Solana et Ronin ont tiré profit de la hausse des frais de gaz Ethereum.
  • promo

Le protocole Filecoin a affirmé télécharger un token non fongible (NFT) par seconde sur son réseau de stockage décentralisé, soit environ 86 400 NFT par jour. Beaucoup ont salué la croissance importante des œuvres d’art numérique tokenisées. Cependant, certains critiques pensent que les derniers chiffres montrent que l’industrie est saturée.

“Alors que les NFT se développent et que le marché commence à se saturer, les principales entreprises de gaming et de sport électronique n’entreront pas sur le marché tant que le problème de la fraude n’est pas résolu”, a déclaré R.J Mark, fondateur et PDG de la société d’e-sports et de jeux Verasity.

Pooja Shah, chef de produit chez Protocol Labs, a affirmé que plus de 7,75 millions de NFT sont désormais stockés dans la base de données Filecoin. Cela représente plus de 55 000 gigaoctets de données. Des plateformes telles que Opensea, Makersplace et Jigstack utilisent Filecoin pour stocker leurs tokens non fongibles, a-t-elle précisé.

Filecoin est un protocole open source qui stocke des données en ligne à l’aide de la technologie blockchain. Créé par Protocol Labs, le réseau de stockage décentralisé permet aux utilisateurs de louer un espace disque dur qu’ils peuvent gérer eux-mêmes ou le déléguer à Filecoin. N’importe qui peut ajouter et retrouver les données de ses NFT sur le réseau.

En outre, Shah a souligné que le nombre d’utilisateurs cherchant à stocker des tokens sur Filecoin “est en hausse”. La responsable n’a pas précisé le type de NFT le plus téléchargé. Mais selon Reuters, les tokens d’art numérique, les tokens utilitaires et les tokens d’objets de collection sont les plus populaires.

“Les projets NFT qui ont une valeur réelle vont grandir”

Le marché des NFT est dominé par les petites transactions. En effet, 60% des NFT échangés au cours du deuxième trimestre 2020 ont été vendus à des prix allant de 100 $ à 1 000 $. Cela signifie que les créateurs cherchent à gagner facilement de l’argent en créant des versions NFT de tout ce qu’ils considèrent comme précieux.

Toutefois, selon plusieurs critiques, si tout le monde peut créer des NFT ou des marketplaces d’art numérique, est-ce que l’on pourrait un jour fixer un plafond du nombre de tokens non fongibles émis ?

Emil Angervall, cofondateur et directeur des opérations de Corite, une plateforme qui permet aux fans d’investir dans les artistes, a un point de vue tout à fait différent. Selon lui, les projets qui ont une valeur réelle connaîtront une croissance.

“Naturellement, l’augmentation de la quantité de NFT prouve que leur adoption s’élargit. Ce qui est bien à la fois  pour les traders et les créateurs.”, a déclaré Angervall lors d’une interview avec BeInCrypto.

“Lorsque l’on veut évaluer la situation du marché, les chiffres bruts n’ont que peu d’importance. Les NFT ne sont pas tous égaux. Par exemple, lors des débuts d’Internet, le nombre de pages web était un indicateur pertinent. Aujourd’hui, cela ne nous intéresse plus, car nous nous soucions des sites et des services qui offrent de la valeur. Il en va de même pour les NFT”, a-t-il expliqué

Pour illustrer ses propos, M. Angervall a cité l’exemple de Spotify, où plus de 60 000 morceaux de musique sont téléchargés chaque jour. Selon lui, les marchés décentralisés seront inévitablement confrontés aux mêmes défis que le service de streaming musical, à mesure que les coûts de distribution et de stockage diminuent.

“Cela signifie qu’il y aura une quantité infinie de contenu, la valeur totale du marché augmentera, mais la grande majorité n’aura que peu ou pas de valeur”, a-t-il poursuivi.

le réseau FIL bénéficie des problèmes d’Ethereum

Si Filecoin arrive aujourd’hui à atteindre des chiffres aussi élevés, c’est en grande partie en raison des frais de stockage trop élevés de la blockchain Ethereum, qui héberge la plupart des NFT. 

Les blockchains moins chères telles que Filecoin, Solana et Ronin ont également tiré profit de la hausse des frais de gaz d’Ethereum. Au troisième trimestre 2021, Ronin avait une part de marché d’environ 20% dans le secteur des tokens non fongibles, selon DappRadar. Le réseau est capable de traiter et de stocker de gros volumes de NFT.

En outre, Filecoin a récemment conclu des accords avec des grandes plateformes de tokens non fongibles comme Opensea et Flow Blockchain. Ces partenariats l’ont aidé à augmenter considérablement le nombre d’œuvres d’art numérique téléchargées.

“Les deux réseaux (Opensea et Flow Blockchain) abritent les meilleurs projets de NFT. Ce qui signifie qu’une grande partie de ce marché de plusieurs millions de dollars va désormais à Filecoin. Car ensemble, ils ont créé une demande croissante de transactions sur Filecoin”, a déclaré Zack Horn, responsable des connaissances d’Adacash, un token doté d’un système de récompense basé sur Binance Smart Chain.

Selon DappRadar, le montant total des NFT vendus au cours du troisième trimestre a grimpé à 10,7 milliards de dollars, soit huit fois plus que le trimestre précédent.

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Sponsorisé
Sponsorisé