La start-up française Artrade lance son ICO pour démocratiser les NFT

Partager l’article
EN BREF
  • Artrade veut devenir le premier réseau social dédié aux tokens non fongibles (NFT).

  • La startup a lancé son Initial Coin Offering (ICO) le 15 novembre.

  • 2 entrepreneurs Français sont à l’origine du projet : Paul Weibel et Gilles Boenish.

  • promo

    BeInCrypto France – Trading et actualités S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Consulter, collectionner, acheter ou encore échanger des NFT devient plus simple grâce à la nouvelle application Artrade. Afin de viser le marché grand public, la start-up a débuté son ICO (Initial Coin Offering) le 15 novembre.

Présentation d’Artrade

Artrade cherche avant tout à démocratiser les NFT auprès d’un large public, que ce soit pour les visualiser, acheter, vendre, créer ou conserver.

Artrade est conçu pour que les amateurs et profanes puissent acheter des tokens non fongibles sans difficulté. Ainsi, tout le monde peut investir simplement et de manière sécurisée sur la plateforme. La startup française a intégré le service Stripe qui permet d’assurer la conversion entre monnaies fiat et crypto de manière transparente, et donc de payer avec une simple carte bancaire, ce qui n’est pas possible sur les places de marché telles qu’OpenSea ou Solanart.

Paul Weibel, fondateur, a déclaré à Le Point :

“Il s’agit du premier réseau social dédié aux NFT ! Notre plateforme s’inspire des expériences utilisateur propres aux applications mobiles les plus connues. Ses fonctionnalités sont proches de celles d’Instagram, Twitter ou Pinterest. Nous encourageons ainsi tout un chacun à participer à l’apparition des NFT.”

Plusieurs fonctionnalités

Par exemple, la fonction « NFT Live » permet potentiellement à tous les utilisateurs de devenir un contributeur en créant des NFTs directement depuis leurs smartphones. Les créations sont alors personnalisables, notamment avec des effets graphiques. Enfin, une fois mis en vente, Artrade apporte donc la garantie que le NFT soit unique et original.

Sur Artrade, un utilisateur pourra également réaliser une opération de vente d’un NFT associé à un bien physique. Ainsi, il sera possible de créer une série de NFT uniques associés à des objets réels. Par exemple, un peintre pourra vendre ses toiles réelles certifiées sur Artrade grâce à cette technologie.

Enfin, Artrade proposera une section de son application dédiée à une galerie façon Tumblr ou Pinterest. Il s’agit d’un espace personnel qui prendra la forme d’une galerie virtuelle qui peut être publique ou privée

Une plateforme responsable

Artrade a travaillé en amont pour concevoir un système plus éco-responsable. S’il est vrai que la consommation électrique imputée aux NFT fait débat, la start-up a choisi de retenir le protocole (layer 2) Immutable X afin de réduire cette consommation et les coûts associés. Par ailleurs, Artrade travaille avec ClimatePartner afin de certifier que la totalité des émissions de CO2 causées par la création d’un NFT sur la plateforme soit compensée par des projets de protection climatique.

Chaque NFT créé sur Artrade est également associé avec un URI (Uniform Resource Identifier), qui relie ce NFT à un ensemble prédéfini de métadonnées. Ce système est également utilisé pour lutter contre la contrefaçon. Toutefois, l’utilisation de la blockchain permet intrinsèquement d’éviter cette problématique, et chaque bien est associé avec un propriétaire identifié.

Lancement de l’ICO

Pour développer son projet, Artrade a lancé une Initial Coin Offering (ICO). L’ICO a débuté le 15 novembre 2021, et s’achèvera le 15 février 2022 au plus tard. Le token ATR donnera divers avantages, dont des réductions et des récompenses au sein de la plateforme ainsi que des droits de gouvernance.

Artrade a prévu de réaliser la vente en 3 rounds. Pour le premier round, le token ATR est vendu à 0,02 dollar. La Binance Smart Chain (BSC) a été retenue pour émettre les tokens afin de privilégier trois critères : la compatibilité avec le réseau Ethereum principal, le volume d’échange dont bénéficie Binance et les faibles coûts de transaction.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Journaliste engagé dans l’écosystème crypto depuis 2017, Florent s’intéresse particulièrement à la finance décentralisée (DeFi), Ethereum 2.0 et aux tokens non fongibles (NFT).

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant