Le terme “NFT” est nommé Mot de l’Année par le dictionnaire Collins

Partager l’article
EN BREF
  • Le terme "NFT" a été choisi par le dictionnaire Collins comme son "Mot de l'Année".

  • Le Collins a sélectionné ce terme en signe de reconnaissance de cette technologie intégrant les mondes de l'argent, de la technologie et de l'art

  • Le terme "crypto", l'abréviation de cryptomonnaie et synonyme de la technologie blockchain en général, figure également sur la liste des candidats sélectionnés.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le terme ” token non fongible ” (NFT) a été reconnu par le dictionnaire Collins comme mot de l’année.

Sponsorisé Sponsorisé

Le dictionnaire Collins a sélectionné ce terme en signe de reconnaissance de cette technologie intégrant les mondes de l’argent, de la technologie et de l’art. Collins définit un NFT comme “un certificat numérique unique, inscrit dans une blockchain, qui est utilisé pour enregistrer la propriété d’un actif tel qu’une œuvre d’art ou un objet de collection.”

Alors que le premier prix revient à un type de token, le terme “crypto”, l’abréviation de cryptomonnaie et également un terme raccourci pour la technologie blockchain dans son ensemble, s’est également retrouvé dans la liste des finalistes. Parmi les autres finalistes de Collins, on a de plus retrouvé le metaverse, lequel est défini comme “une version proposée d’Internet qui incorpore des environnements virtuels tridimensionnels”. Le potentiel de cette plateforme à servir de nouveau paradigme a d’ailleurs incité Mark Zuckerberg à changer le nom de la société mère de Facebook pour Meta Platforms Inc.

Une plus grande légitimité pour les NFT

Si les NFT ont explosé en tant que nouveau marché, ils démontrent également leur légitimité en tant qu’œuvres d’art. Un exchange de cryptomonnaies très populaire de Singapour a notamment organisé une exposition d’art sur les NFT, avec des pièces d’Andy Warhol et de Beeple. L’exposition, intitulée “Right Click + Save”, a été lancée par Appetite, un établissement de restauration et d’art de Singapour en partenariat avec Coinhako, un exchange crypto local.

Sponsorisé Sponsorisé

La collection présentait les premières expressions artistiques de l’industrie des cryptomonnaies, mettant l’accent sur la culture visuelle des communautés crypto. L’exposition s’est tenue du 7 au 14 novembre, et les œuvres prêtées par les collectionneurs et les artistes ont rempli quatre salles du Fine Art Storage Services à La Freeport.

Parmi les oeuvres présentées, on retrouvait Untitled (Flower) d’Andy Warhol, ALIVE de Michael Joseph Winkelmann, plus connu sous le nom de Beeple, Machine Hallucinations : Synthetic Mars Terrain de Refik Anadol, et Portraits of a Mind de Robert Alice, faisaient partie des œuvres exposées. L’œuvre d’Andy Warhol, qui date d’environ 1985, a été récupérée sur des disquettes en 2014 et sera émise en tant que NFT cette année 2021.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.

Sponsorisé
Share Article

Nick is an Oral Communication Skills Professor and Data Science Specialist in Budapest, Hungary with an MSc in Business Analytics. He is a relative latecomer to the field of cryptocurrency and blockchain technology, but is intrigued by its potential economic and political usage. He can best be described as an optimistic center-left skeptic.<a href="mailto:[email protected]">Email him!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant