Novembre 2020 : un mois de records historiques (ATH) pour la crypto

Partager l’article
EN BREF
  • En novembre 2020, l'intérêt pour Bitcoin s'est considérablement accru, selon certains indicateurs.

  • En plus d'un nouveau record du cours du BTC, l'intérêt pour les produits dérivés a également augmenté.

  • Les altcoins se sont également développés rapidement derrière Bitcoin, et la situation semble continuer à s'améliorer.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Novembre 2020 a été un mois record pour la crypto-monnaie. Des produits dérivés de pièces au cours de Bitcoin (BTC), la montagne russe crypto ne cesse de grimper. Alors que Bitcoin détient une puissance comme jamais auparavant, les prochains mois s’annoncent passionnants.



Des sommets records contamment dépassés

Le cours tant convoité de 20 000 dollars pour 1 BTC n’a pas été atteint, mais 19 725 dollars ne sont pas si mal. Les crypto-monnaies vivent une année mémorable, et novembre a peut-être été le mois le plus captivant jusqu’à présent.

Selon le rapport mensuel de Coingecko, le mois de novembre a connu de nombreux sommets. La capitalisation du marché crypto a atteint 554 milliards de dollars. Bitcoin a atteint 19 725 dollars le 30 novembre ou le 1er décembre, selon l’endroit où vous habitez. Ce cours se trouve juste au-dessus du précédent record de 19 665$, mais il s’agit tout de même d’un record. Les intérêts ouverts sur les échanges perpétuels de Bitcoin ont atteint 3,1 milliards de dollars et les plateformes d’échange ont connu un volume de trading sans précédent de 348 milliards de dollars.



Tout cela sans compter le retour de certains altcoins ainsi que le matraquage de certains projets de DeFi. Les piratages du protocole DeFi ont représenté 70 millions de dollars de pertes en novembre (la question de savoir si les mauvais acteurs pourront un jour vendre leurs pièces volées est une autre affaire).

Un certain nombre de facteurs, dont celui des grandes entreprises, sont à l’origine de cette situation. La DBS Bank supporte son propre exchange, tandis que Square et Paypal continuent de soutenir l’adoption du paiement par crypto. La Norvège détient même un fonds d’investissement public qui gère une quantité de BTC.

Un jeu de sommes positives pour le BTC et l’ETH

Un autre indicateur s’est également distingué ce mois-ci : les portefeuilles Bitcoin à solde non nul ont atteint un niveau record. Cela suggère que les utilisateurs interagissent avec le réseau et que l’intérêt du grand public, ainsi que des grandes entreprises, est en hausse.

Il ne s’agit pas que de Bitcoin. Les portefeuilles d’Ethereum ont également atteint un niveau record, avec 50 476 989 portefeuilles ayant un solde non nul. Les portefeuilles à solde positif connaissent une croissance exponentielle (alors que les portefeuilles contenant un ou plusieurs BTC ne connaissent qu’une croissance linéaire).

Bitcoin $BTC Le nombre d’adresses non nulles vient d’atteindre un ATH de 32 925 521

Le précédent ATH de 32 925 198 a été observé le 11 décembre 2020

L’intérêt croissant pour Bitcoin en tant qu’actif de réserve et le lancement de Beacon Chain d’Ethereum 2.0 sont de possibles moteurs de ces donnés.

La remonté des altcoins

Outre le brouhaha de l’ETH et du BTC, certains altcoins ont brillé. AAVE et YFI, deux tokens de DeFi qui avaient vu leur valeur chuter après leurs décollages épiques, ont augmenté de plus de 150% au cours du mois de novembre.

GraphiqueYFI/USD depuis la mi-septembre 2020. Source: CoinGecko

Le XRP est une autre de ces pièces d’intérêt. Devise de Ripple, le XRP avait été curieusement calme pendant les derniers mois de croissance, jusqu’en novembre. Le mois dernier, cela dit, il a vu son cours en USD pratiquement tripler, pour atteindre près de 0,80$.

Le volume de XRP a dépassé celui de l’ETH sur Binance, ce airdrop de Flare est-il si avantageux ? D’ordinaire, les airdrops sont effectués pour gonfler le cours et ensuite se décharger avant même qu’ils n’aient lieu. Soyez donc prudents.

Il n’est pas surprenant que cela corresponde (quelque peu) à l’airdrop du token Spark pour chaque détenteur de XRP. Le snapshot pris pour ce airdrop s’est produit le 12 décembre 2020, et avec lui sont venues les spéculations. Le XRP resterait-il en rallye jusqu’à la dernière seconde du snapshot ? Une vague mises en vente aurait-elle lieu l’instant d’après ?

$xrp : on dirait que c’est là que s’arrête le déversement à feu long. On peut peut-être voir une partie de l’énergie haussière qui s’est produite avant le “dump”.

On a asssisté à un “dump” de XRP… modeste. Puis le token a rebondi à des niveaux jamais vus depuis trois jours. À moyen terme, le cours du XRP est toujours supérieur à ce qu’il était même à la mi-novembre.

Graphique du XRP de la mi-novembre 2020. Source: TradingView

Ce qu’il faut noter, c’est que l’intérêt des médias pour Bitcoin ne semble pas tout à fait être aussi fort que lors du bull run de 2017. Certains opérateurs espèrent donc que les cours vont s’envoler lorsque la véritable nouvelle du retour de la crypto-monnaie se répandra au sein du grand public.

Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR