Des gamers s’unissent autour de leur haine mutuelle pour les NFT et les jeux de blockchain

Partager l’article
EN BREF
  • De nombreux gamers sont catégoriquement opposés aux innovations économiques sous forme de NFT.

  • Les microtransactions ont peut-être joué un rôle dans la colère de la communauté des gamers.

  • Ubisoft admet avoir sous-estimé les conséquences de l'adoption des tokens non fongibles.

  • promo

    BeInCrypto France – Trading et actualités S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Certains adeptes de jeux vidéo s’insurgent contre les tokens non fongibles (NFT) et s’épanchent sur Twitter pour y faire part de leur haine.

Les créateurs de jeux ont commencé à proposer des NFT. Mais de nombreux joueurs sont sceptiques et pensent que ces créateurs essaient simplement de les dépouiller de leur argent. Jusqu’à présent, les joueurs opposent un “non” catégorique à la monétisation de leur passe-temps favori, s’affirmant catégoriquement contre l’introduction des dérivés de la blockchain dans les jeux vidéo. C’est ce qu’a rapporté le New York Times, qui a interrogé des joueurs ainsi que des youtubers.

Christian Lanz est l’un de ces joueurs, et fan de longue date de la série de jeux vidéo STALKER. Dans une interview avec le journal, il a suggéré que GSC Game World, le studio de développement de jeux vidéo, a abusé de sa popularité lorsqu’il a annoncé des plans pour ajouter le support aux NFT. Presque immédiatement après avoir été annoncés par le studio, les projets ont été abandonnés.

Selon M. Lantz, l’introduction des NFT se fait uniquement dans un but lucratif, et non pour “créer un beau jeu.” Son opinion est partagée par d’autres joueurs et youtubeurs tels que Mutahar Anas. Ce dernier soutient que les gens ne font que “vendre des mots à la mode”. Selon lui, ceux qui font la promotion des tokens non fongibles dans les jeux vidéo veulent juste une part de la bulle.

Les NFT n’améliorent pas le gameplay du jeu

Le joueur Matt Key s’est montré plus critique dans ses commentaires : ” Je déteste juste [le fait] qu’ils continuent à trouver des moyens de se jouer de nous de toutes les manières possibles. Je ne vois pas comment [les NFT] bénéficient au joueur, comment cela améliore le gameplay. C’est toujours une question d’argent”.

gamers

Merritt Kopas, rédacteur en chef du site web Fanbyte consacré aux jeux vidéo, a suggéré que la colère des joueurs envers les entreprises s’est accrue au cours de la dernière décennie. Cela serait dû en partie au nombre croissant de microtransactions. Ainsi, pour les joueurs, l’émergence de tout élément économique tel que les NFT est un élément déclencheur supplémentaire de cette colère.

Gamers vs Ubisoft

La réaction a également été sous-estimée chez la société française Ubisoft. Son vice-président Nicolas Poire a déclaré que l’entreprise avait “probablement” sous-estimé “la puissance du retour de bâton”. Cependant, M. Poire n’a pas précisé si le développeur de jeux vidéo avait l’intention de s’en tenir au plan de “blockchainisation” de ses produits.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant