Michael Saylor n’a aucune crainte quant à un nouvel “hiver crypto”

Partager l’article
EN BREF
  • Le cours de Bitcoin est à 48,9% de moins que son sommet historique, mais Michael Saylor reste optimiste.

  • Le PDG de MicroStrategy affirme que Bitcoin a sauvé son entreprise d'un "destin peu plaisant".

  • Cela dit, la SEC fait maintenant pression sur les pratiques comptables de l'entreprise.

  • promo

    BeInCrypto France – Trading et actualités S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le cours de Bitcoin est peut-être en baisse, mais Michael Saylor a rejeté toute suggestion quant à des inquiétudes au sujet d’un éventuel “hiver crypto”. Le PDG de MicroStrategy reste plus optimiste que jamais et a souligné que “personne n’a jamais perdu d’argent en détenant des bitcoins pendant quatre ans”.

Le PDG a fait ces commentaires le 20 janvier lors d’une interview avec Emily Chang pour l’émission Studio 1.0 de Bloomberg. Au cours de cet entretien de vingt minutes, ils ont abordé toute une série de sujets, notamment la bulle Internet, la jeunesse de Michael Saylor et sa passion pour la science-fiction.

Michael Saylor a prévu “d’acheter beaucoup plus” de BTC

Pour les partisans de la crypto, le point culminant de l’interview a été la question posée par Mme Chang à M. Saylor, demandant s’il ressentait le froid d’un éventuel hiver crypto. Le PDG a fait comprendre à l’animatrice qu’il jouait sur le long terme.

“Si vous voulez investir dans Bitcoin, un objectif à court terme est de quatre ans, un objectif à [moyen] terme est de dix ans. Le bon terme, c’est l’éternité”, a déclaré M. Saylor en revendiquant son statut de diamantaire. “Warren Buffet a déclaré : ‘Si vous ne voulez pas le garder pendant dix ans, vous ne devriez pas le garder pendant dix minutes’. Si vous observez la situation sur une période de quatre ans, personne n’a jamais perdu d’argent en détenant des bitcoins pendant quatre ans.”

Alors que M. Saylor reste satisfait de sa situation de HODLING, Mme Chang a pressé le PDG sur les raisons exactes pour lesquelles le BTC est actuellement confronté à une perte de vitesse. Ici, Saylor a identifié un point de friction sur le marché, entre le BTC qu’il décrit comme “l’actif le moins risqué du monde à détenir au cours du prochain siècle” et le marché crypto plus vaste qu’il appelle le “marché de l’argent rapide le plus volatile” du monde.

“Ils sont tous deux liés, comme des jumeaux siamois, pour le meilleur ou pour le pire en 2022”, a-t-il conclu.

Cela n’a toutefois pas suffi à dissuader Michael Saylor de remplir ses valises.

“Oui, nous allons en acheter davantage”, a-t-il dit à l’animatrice.

Le PDG sent-il une certaine pression ?

Dans un jeu de questions pointues, Mme Chang a demandé à M. Saylor si le fait de détenir autant de BTC le rendait nerveux.

“Non, en fait, cela me réconforte énormément”, a répondu Saylor. “Je ne pense vraiment pas que nous puissions faire quelque chose de mieux pour positionner notre entreprise dans un environnement inflationniste que de convertir notre bilan en Bitcoin, car nous avons fondamentalement construit notre bilan sur une réserve de valeur non souveraine qui ne constitue pas un dérivé de monnaie.”

“Il y a deux ans, nous nous tenions sur une montagne de cash, et ce cash perdait environ 10% de son pouvoir d’achat par an. Puis, lorsque Covid a frappé et que la la Réserve fédérale a adopté une politique monétaire plus accommodante, ce cash a commencé à perdre 25% de son pouvoir d’achat par an”, a déclaré le PDG.

“Mon anxiété est arrivée à son comble vers avril-mai 2020, lorsque nous avons eu la reprise en forme de K et que j’ai réalisé que l’argent liquide est une impasse : tout est sur le point de devenir beaucoup plus cher, et nous avions besoin d’une stratégie. Nous avons donc adopté une stratégie axée sur Bitcoin, qui a multiplié notre action par cinq. À mon avis, cela a sauvé l’entreprise d’un destin peu plaisant. Je suis tout à fait satisfait de notre situation actuelle.”

Une reprise en K correspond à une reprise financière asymétrique dans laquelle certains secteurs renouent avec la croissance tandis que d’autres restent durablement dans le rouge. Après le récent ralentissement économique, en partie causé par les stratégies de limitation de COVID-19, certains secteurs de l’économie, notamment la technologie et le commerce de détail, ont rebondi. D’autres, comme les voyages et l’hôtellerie, ont eu du mal à reprendre pied.

La SEC s’oppose à Microstrategy

Alors que M. Saylor vante les avantages de Bitcoin sur le cours de l’action MicroStrategy, la SEC [securities and exchange commission] a fait pression sur les pratiques comptables non conventionnelles de l’entreprise.

Depuis quelque temps, MicroStrategy fait campagne pour que les normes comptables américaines soient mises à jour, allant jusqu’à faire pression sur le Financial Accounting Standards Board (FASB) en septembre 2021 par le biais d’un appel. Plus spécifiquement, l’entreprise cite les problèmes liés aux “charges de dépréciation” qui “ne peuvent pas être annulées”.

“Ainsi, les hausses ultérieures du prix du marché d’un actif numérique ne sont pas reflétées dans la valeur comptable déclarée de l’actif numérique dans le bilan d’une entité”, indique l’appel de MicroStrategy.

Les rapports de CNBC et Bloomberg de la semaine dernière ont maintenant confirmé que la SEC a rejeté cet argument.

“Nous prenons note de votre réponse au commentaire 5 précédent et nous nous opposons à votre ajustement pour les charges de dépréciation des bitcoins dans vos mesures non GAAP”, a déclaré la SEC. “Veuillez réviser afin de supprimer cet ajustement dans vos futurs dépôts”.

Suite à cette nouvelle, le cours de l’action MicroStrategy (MSTR) a rapidement chuté. L’action MSTR s’établit actuellement à 401 dollars, soit une baisse de 17,59% depuis la semaine dernière. Cette chute rapide suggère que même si Michael Saylor ne ressent pas le souffle glacial de l’hiver crypto, il pourrait avoir beaucoup plus de mal à ignorer la SEC lorsqu’elle décidera de faire monter la pression.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Robert D. Knight is a journalist and copywriter who has specialized in crypto for over four years. His varied experience includes freelancing, in-project contracts, agency work, and PR, giving him a holistic view of the blockchain industry.

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant