Un chirurgien cherche à vendre un NFT de la radiographie d’une survivante de l’attaque du Bataclan

Partager l’article
EN BREF
  • Un chirurgien français a tenté de vendre le NFT d'une patiente sans l'accord de cette dernière.

  • Le token non fongible correspondait à une radiographie de la patiente, une survivante de l'attaque terroriste du Bataclan perpétrée en novembre 2015.

  • La polémique a entraîné l'annulation de la vente aux enchères du NFT.

  • promo

    BeInCrypto France – Trading et actualités S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Un chirurgien se trouve poursuivi en justice après avoir tenté de vendre la radiographie d’une patiente sous format NFT. La patiente en question est une survivante de l’attentat terroriste du Bataclan et n’avait pas autorisé la création de l’actif.

Selon le quotidien britannique The Guardian, le chirurgien fait l’objet d’un procès pour avoir tenté de vendre le token non fongible (NFT). La survivante de l’attaque a été choquée d’apprendre la nouvelle de cette mise en vente et a décidé d’agir.

Le chirurgien a désigné la victime comme “une jeune femme qui avait perdu son petit ami dans le massacre, abattu par l’État islamique”.

L’accusé est un chirurgien orthopédique senior travaillant à l’hôpital Georges Pompidou à Paris, et qui n’en est pas à son premier passage devant les tribunaux, notamment avec une accusation disciplinaire pour manquement au décorum.

Dans cet autre cas judiciaire, le chirurgien aurait décrit publiquement un patient, divulguant des informations confidentielles et privées.

“Ce médecin, non content de rompre le devoir de secret médical envers cette patiente, a cru bon de décrire la vie privée de cette jeune femme, la rendant parfaitement identifiable”, a observé l’avocat de la survivante du Bataclan.

Le médecin aurait également appelé la patiente sous prétexte de se justifier, mais sans montrer aucun signe de remords. Les raisons pour lesquelles il a vendu le NFT n’ont pas été divulguées.

L’attaque du Bataclan faisait partie d’une série de fusillades et d’attentats à la bombe qui ont eu lieu en plein milieu de la capitale dans la nuit du 13 novembre 2015. L’incident a entraîné la mort de 130 personnes.

La vente du NFT a été annulée

Face à la situation, le NFT de la radiographie a été retiré d’OpenSea, où il était en vente. Le prix de vente était estimé à environ 2 776 $.

Les représentants de la marketplace affirment que c’est la première fois qu’ils reçoivent un NFT aussi peu conventionnel.

D’autres objets ont été émis sous forme de NFT et vendus pour des millions de dollars, notamment un marteau vendu chez Christie’s pour 69,3 millions de dollars (51,2 millions de livres sterling) et le premier SMS envoyé par un téléphone portable en 1992, vendu sous format NFT lors d’une vente aux enchères à Paris pour 107 000 euros.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant