Voir plus

LooksRare surpasse OpenSea en volume d’échange grâce au wash trading

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Une grande part des 9,5 milliards de dollars de volume d'échange de LooksRare semble provenir de transactions fictives, également appelées "wash trades".
  • Les utilisateurs sont incités à gonfler les volumes de transactions contre des tokens LOOKS en récompense.
  • CryptoSlam a pris des mesures pour éviter que les données engendrées par le wash trading ne se reflètent sur les statistiques clés.
  • promo

La nouvelle plateforme NFT LooksRare a réalisé plus de transactions qu’OpenSea depuis son lancement. Mais qu’en est-il vraiment ?

Selon CryptoSlam, au samedi 29 janvier, le volume d’échange de LooksRare aurait dépassé 8 milliards de dollars de transactions sans contrepartie. Sur la nouvelle place de marché NFT, 2 866 500 tokens LOOKS sont attribués quotidiennement aux traders négociant certaines collectionsde tokens non fongibles. Les traders se voient alors attribuer des tokens LOOKS en fonction du volume de transactions qu’ils effectuent un jour donné.

LooksRare a versé 20 millions de dollars ou plus en récompenses LOOKs quotidiennes depuis la création de la société, ce le 10 janvier 2022. Après 30 jours, les récompenses quotidiennes sont divisées par deux ; il reste donc à voir si les volumes d’échange élevés persistent par la suite. Après son lancement, les utilisateurs de LooksRare ont vendu des Meebits et des Loot pour une valeur de 50 millions de dollars en ETH. La semaine précédente, le prix d’un NFT Meebits sur OpenSea était de 4,1 ETH.

Comment les fraudes de wash trading gonflent-elles les volumes ?

Les traders peuvent envoyer des NFT entre leurs propres portefeuilles ETH et gonfler artificiellement les prix de ces tokens. Plus le volume des ventes est important, plus la récompense en tokens LOOKS est élevée. Selon Dune Analytics, LooksRare a connu un volume d’échanges d’Ethereum de 9,5 milliards de dollars. En comparant avec les données de Dune Analytics et de CryptoSlam, 87% du volume d’échange de LooksRare à ce jour a été généré par le wash trading.

La plupart de ces transactions proviennent de NFT qui n’entraînent pas de frais de redevance lorsqu’ils sont vendus sur OpenSea ou tout autre marché secondaire. Meebits a ainsi généré 4,4 milliards de dollars de wash trading, Terraforms 2,9 milliards, Loot 7,05 millions et CryptoPhunks 251 millions.

CryptoSlam utilise plusieurs méthodes pour filtrer les données de wash trading au sein de ses statistiques. Tout d’abord, la société a créé un algorithme pour détecter les transactions de type “vente wash”, avant de supprimer les transactions de vente à blanc de ses mesures “Classement des collections NFT par volume de ventes”. L’équipe a également ajouté une fonction d’interface utilisateur pour indiquer une vente à découvert pour la plupart des collections.

Les détenteurs de tokens LOOK peuvent gagner des récompenses de staking

Les utilisateurs qui gagnent des tokens LOOKS peuvent les placer en staking pour obtenir des récompenses en wrapped Ethereum (wETH), avec un taux de pourcentage annuel de 480,77%. Le 28 janvier 2022, LooksRare a distribué 261 wETH, soit 10,2 millions de dollars. Les récompenses en wETH peuvent être utilisées pour compenser les frais de transaction forfaitaires de 2% du marché. Le 28 janvier 2022, LooksRare a étendu ses récompenses pour les transactions à tous les NFT listés, plutôt que seulement aux collections spéciales comme les Meebits.

Terraforms est actuellement en tête de liste sur LooksRare, avec un volume de transactions sur 24 heures s’élevant à 127105.92 ETH, suivi de Meebits avec 101315.3 ETH.

OpenSea est cependant toujours en tête en ce qui concerne le nombre total de transactions et d’utilisateurs depuis le lancement de LooksRare.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

david-thomas.jpg
David Thomas
David Thomas est diplômé de l'université de Kwa-Zulu Natal à Durban, en Afrique du Sud, avec un diplôme d'ingénieur en électronique. Il a travaillé comme ingénieur pendant huit ans, développant des logiciels pour les processus industriels chez le spécialiste sud-africain de l'automatisation Autotronix (Pty) Ltd, des systèmes de contrôle minier pour AngloGold Ashanti, et des produits de consommation chez Inhep Digital Security, une société de sécurité nationale détenue à 100 % par le...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé