Quels DEX pourraient lancer de prochains airdrops ?

Partager l’article
EN BREF
  • Ces derniers temps, beaucoup de nouveaux DEX et agrégateurs DEX ont fait leur apparition.

  • Certains d'entre eux pourraient lancer des airdrops de tokens dans le même style que celui d'Uniswap.

  • Certains candidats à de tels airdrops semblent plus intéressants que d'autres.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Soyez à l’affût des airdrops en 2021, l’année la plus épique de la cryptomonnaie décentralisée à ce jour.



Mi-septembre, les utilisateurs d’Uniswap ont été surpris par un airdrop de tokens UNI d’une valeur d’alors environ 1 200 dollars. Ceux qui avaient utilisé l’exchange crypto de créateur de marché automatique (AMM) avant le 1er septembre 2020 ont ainsi reçu les nouveaux tokens.

Les frais d’essence ont grimpé en flèche lorsque les utilisateurs ont essayé d’encaisser les tokens en Ether (ETH) et Tether (USDT). Depuis, le cours de l’UNI a fluctué, mais il reste parmi les 50 premiers tokens crypto, avec une valeur presque double que lors de son lancement ( du moins en dollars américains).



Puis, à Noël, la plateforme 1inch Exchange (ainsi que son partenaire Mooniswap de l’AMM) a lancé le token 1INCH. 1inch présente un certain nombre d’avantages par rapport à Uniswap, comme la possibilité de regrouper les meilleurs cours d’une pléthore de différents exchange décentralisés (DEX) et de disposer d’une page de gouvernance facile à utiliser. Ce qui a le plus impressionné ses utilisateurs, cela dit, sont les plus de 600 tokens 1inch, d’une valeur de 2,50 dollars chacun, qui sont apparus dans leur portefeuille.

Le fait est que, pour obtenir ces premiers versements, il suffisait aux utilisateurs d’effectuer une transaction relativement petite sur le protocole. Les autres exchanges lanceront-ils alors leurs tokens de la même manière ? Où peut-on trouver de nouveaux Airdrops lucratifs d’échanges décentralisés ?

Tout d’abord, pourquoi distribuer des tokens gratuitements ?

Commençons par le début. Si ces tokens sont des jetons de gouvernance, plutôt que de prendre de la valeur grâce à un pourcentage des frais, pourquoi une entreprise pourrait-elle choisir de réaliser des airdrops ?

En plus des millions de dollars que les détenteurs de tokens obtiennent “de nulle part”, l’offre initiale de pièces (ICO, ou Initial Coins Offering) n’est plus la tendance préférée comme c’était le cas en 2017.

Alors que Ripple et d’autres sociétés font face à des réactions négatives et à des interdictions aux États-Unis pour un token considéré comme titre, les sociétés ne veulent pas se retrouver face à des problèmes juridiques. Il n’y a pas de vente de tokens ou de titres si tous les tokens sont distribués gratuitement et n’ont “aucune valeur” (comme l’ont souligné à maintes reprises les dirigeants de YFI).

En d’autres termes, l’airdrop d’un token est un excellent moyen pour un protocole de s’envoyer de l’argent à lui-même et à ses bailleurs de fonds sans avoir à subir de brouhaha juridique. Selon les protocoles, ces airdrops permettent une véritable gouvernance démocratique. En possédant des UNI, vous pouvez choisir comment l’équivalent DEX crypto de la Bourse de New York prend ses décisions. Cela ne fait toujours pas de mal de gagner de l’argent au passage.

Depuis, les spéculations sur les prochains protocoles ont fait écho sur les chaînes crypto de YouTube. Avec la capitalisation boursière de 1,3 milliard de dollars en tokens UNI conçue à partir de trois fois rien, qui ne voudrait pas en profiter ?

Un certain nombre d’autres DEX d’Ethereum, comme Uniswap, et des agrégateurs DEX comme 1inch ont été proposés pour d’éventuels aidrops. Depuis qu’Uniswap et 1inch ont donné des tokens à ceux ayant réalisé du trading avant une date précise, certains ont payé des montagnes de frais de gaz dans l’espoir de gagner le gros lot avec le prochain airdrop.

Voici cinq protocoles qui pourraient réaliser un prochain airdrop de type Uniswap.

Metamask

Source: metamask.io

Metamask est le chouchou d’Ethereum. Propriété de ConsenSys, également sur Ethereum, Metamask a d’abord travaillé avec 1inch pour ajouter l’échange de tokens ERC-20 directement dans son interface d’ajout au navigateur. Aujourd’hui, Metamask effectue des recherches dans plusieurs DEX et agrégateurs, à la recherche du meilleur cours.

Son avantage ? Pas de frais pour le verrouillage et le déverrouillage, il suffit de choisir l’échange que vous souhaitez et de le confirmer. Son inconvénient ? Ses autres frais sont très élevés. Cela dit, un token de gouvernance pourrait se profiler à l’horizon.

Paraswap

Paraswap interface. Source: paraswap.io

Toujours en version bêta, et pas l’échange le plus beau de la liste, Paraswap est cependant mûr pour une bonne dose de tokens gratuits. En effet, comme 1inch bénéficiait du Mooniswap, Paraswap dispose de son propre exchange Para en plus de tous les autres DEX qu’il agrège.

Comme 1inch également, qui utilise les tokens CHI en tant que gaz, Para utilise pour cela les tokens GST2, ce qui peut permettre d’économiser un peu d’argent.

Matcha.xyz

Matcha fonctionne avec le protocole 0x. On peut donc penser qu’ils ne distribueront pas de nouveau token car le protocole en a déjà un, n’est-ce pas ?

Faux. En, en quelque sorte. Le protocole 0x rend les DEX relativement faciles à mettre en place, et Matcha est l’un des nombreux à l’utiliser, comme Tokenlon. Matcha est toutefois soutenu par l’équipe du protocole 0x, ce qui signifie qu’ils existent depuis un certain temps et qu’ils ont de bons développeurs dans l’équipe.
De plus, si vous pouviez faire un airdrop d’un token de 1,3 milliard de dollars comme l’a fait Uniswap, vous le feriez, n’est-ce pas ?

Matcha.xyz recherche de nombreux pools de liquidités. Source: matcha.xyz

DyDx

Dy/Dx offre des systèmes de levier décentralisés. Source: dydx.exchange

DyDx existe depuis quelques années, mais le projet n’a que récemment lancé ses marchés perpétuels. Aujourd’hui, dy/dx offre un système d’effet de levier et des contrats à terme sur une plateforme décentralisée.

Leurs frais sont relativement élevés, et le minimum pour de nombreuses transactions est de 1 ETH. Au moment où nous écrivons ces lignes, cette somme dépasse largement les 1 000 dollars. Bien qu’une fenêtre contextuelle indique aux utilisateurs qu’ils ne peuvent pas utiliser le protocole des États-Unis, il reste anonyme et décentralisé.

Si nous pouvons nous rappeler combien d’utilisateurs américains utilisaient secrètement Bitmex comme instrument de levier, nous pouvons imaginer que certains ont afflué vers dy/dx. Et comme d’autres exchanges, ce dernier n’a pas de produit ou de token précis sous la main. Il se peut donc qu’il en distribue un bientôt par aidrop.

Zapper.fi

Source: Zapper.fi

Zapper a récemment mis à jour son interface, et présente quelques fonctionnalités intéressantes. Le meilleur de Zapper est que le protocole peut lire dans votre wallet les contrats de culture de rendement et de liquidité, et autres contrats générateurs de revenus, puis vous les présente. Ainsi, si vous avez ajouté des liquidités à Uniswap et à Curve and Sushi, Zapper calcule et compile tout.

Il bénéficie également d’un exchange d’agrégateur. Actuellement, Zapper ne dispose par token ou de forme évidente de financement public, ce qui en fait un bon candidat pour un airdrop.

D’autres DEX pourraient distribuer des tokens

Bien que rien ne soit sûr, le monde de la cryptomonnaie aime se répéter. Si on se base sur les ICO de 2017, il y aura beaucoup plus de DEX qui distribueront des tokens. La valeur de ces derniers et la façon dont ils seront conservés sont des questions différentes. Il est en tout cas passionnant de voir l’espace se développer et l’enthousiasme grandir.

Cela sans compter les “solutions” de Layer-2, qui tentent de contourner les frais massifs de gaz par le biais de chaînes parallèles. Mais il s’agit là d’une autre histoire.

NOTE : Les opinions exprimées ici sont celles de l’auteur et ne représentent ni ne reflètent nécessairement celles de BeInCrypto.

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Harry Leeds est un auteur, rédacteur et journaliste qui a passé beaucoup de temps dans les pays de l'ancienne URSS à couvrir les thèmes de l'alimentation, la crypto-monnaie et des soins de santé. Il traduit également de la poésie et édite le magazine littéraire mumbermag.me.

SUIVRE CET AUTEUR