Voir plus

Immobilier dans le métavers : voilà pourquoi les investissements atteignent des millions de dollars

4 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Comment acheter un terrain virtuel ? Que pouvez-vous en faire une fois que vous le possédez ?
  • Quelle est la véritable raison de l'explosion des prix de l'immobilier virtuel ?
  • Qu'est-ce qui pousse les investisseurs à payer des millions pour un « terrain » qui n'existe pas dans le monde physique ?
  • promo

Avez-vous du mal à comprendre pourquoi les gens s’arrachent à prix d’or des terrains virtuels ? L’experte Tatiana Revoredo vous explique tout !

Beaucoup d’entre nous sont ébahis par le nombre incroyable d’investisseurs qui achètent des terrains virtuels dans le métavers. Certains terrains se vendent aux enchères mais souvent, les investisseurs achètent des terrains à des prix fixex dans des mondes virtuels comme Decentraland et The Sandbox. Pourquoi l’immobilier dans le métavers connait-il autant de succès ?

L’immobilier dans le métavers : une question de skeuomorphisme

Les mondes virtuels les plus populaires utilisent l’approche “Skeuomorphe” pour guider l’acquisition de l’immobilier virtuel. Les skeuomorphes rendent les éléments nouveaux plus familiers, ce dans le but d’accélérer leur compréhension et l’adaptation. Ils contiennent des éléments qui ont été utilisés dans l’objet d’origine, mais n’ont aucune utilité dans le nouveau système. Par exemple, de nombreuses nouvelles voitures électriques n’ont pas besoin d’une calandre pour refroidir le moteur en utilisant le flux d’air. Cependant, les constructeurs automobiles continuent de les mettre pour que les voitures gardent une apparence familière.

Ainsi, étant donné que les terrains sont rares dans le monde réel, ils doivent également constituer une ressource rare dans les mondes virtuels.

Les prix des terrains virtuels (qui en 2017 étaient d’environ 20 $ par terrain) ont augmenté au fil des ans. Cela dit, avec le “Tsunami des NFT de 2021”, ils ont grimpé de façon impressionnante. 

Au sein du métavers, ces terrains se vendent aujourd’hui à des prix allant de 6 000 à 100 000 dollars. Et certains peuvent même atteindre 4,3 millions de dollars. Cette somme astronomique a été payée par une société de développement immobilier virtuel appelée The Republic Realm, pour une propriété au sein de The Sandbox.

Qu’est-ce qui a conduit à l’explosion des prix de l’immobilier virtuel ?

Comme nous l’avons vu, les terrains virtuels suivent le même schéma que ceux du monde réel. Ils ont donc tendance à gagner en valeur puisque leur offre est limitée.

Par exemple, sur The Sandbox, les terrains sont rares car il en existe seulement 166 464, chacun ayant une surface 96 x 96 m2. SAND, le token natif de ce métavers, a grimpé de près de 14 000 % en 2021 pour atteindre 5,15 $.

De même, le métavers Decentraland, qui est géré par une organisation autonome décentralisée (DAO), compte 90 601 parcelles de terrain. Cependant, seulement environ 44 000 d’entre elles sont réservées aux achats et aux ventes privés.

Chaque lot sur Decentraland est un token non fongible (NFT) et compte une surface de 16 x 16 m2. Les terrains sont libellés en MANA, le token natif de la plateforme. Le prix de la crypto MANA a augmenté de plus de 4 300 % en 2021, atteignant 3,41 $.

Sans aucun doute, l’immuabilité et la rareté fournies par les NFT ont contribué à l’appréciation des prix de l’immobilier virtuel. Cependant, la véritable raison de l’explosion des prix de l’immobilier dans le métavers au cours des derniers mois est bien plus importante que cela.

Qu’est-ce qui a vraiment influencé le marché de l’immobilier virtuel ? Pourquoi le prix de certaines parcelles a-t-il augmenté de 14 000 % ? C’est parce que les mondes virtuels se convertiront en un métavers ; ou plus précisément, un métavers pleinement fonctionnel. Cela a le potentiel de modifier entièrement la façon dont les gens interagissent avec le monde numérique et de le transcender, ce en le fusionnant avec le monde réel.

Qu’est-ce qui pousse les investisseurs à payer des millions pour un terrain qui n’existe pas dans le monde physique ?

Dans cet univers digital de mondes 3D interconnectés, les gens (par le biais d’avatars) pourront interagir, travailler, acheter, jouer et bien plus encore. De plus, pour un investisseur immobilier, posséder un espace bien utilisé ajoute de la valeur à l’investissement.

En plus de cela, une nouvelle enquête de Grayscale a révélé que dans un avenir proche, le chiffre d’affaires du métavers pourrait atteindre 1 000 milliards de dollars. En effet, les gens peuvent générer de multiples flux de revenus à partir de leurs terrains virtuels.

La possibilité de gagner autant d’argent avec l’immobilier virtuel ajoute de la valeur aux terrains virtuels. Ainsi, elle conduit les investisseurs à payer des millions pour les acquérir. En effet, l’évolution des prix dépend de trois facteurs : la rareté, l’utilité et la consommation.

Rareté : Les utilisateurs achètent les terrains virtuels, qui sont limités en quantité (une valeur provenant de la rareté).

Utilité : Le nombre limité de propriétaires définit comment le terrain sera utilisé, ou s’il ne s’agira que d’un simple investissement (valorisation pour l’utilité/valorisation pour la rareté).

Consommation : Le troisième facteur est lié à la manière dont les utilisateurs des mondes virtuels vont consommer les contenus créés par les propriétaires des terrains (valorisation par la consommation).

Immobilier dans le métavers : Que doit vérifier un investisseur avant d’acheter ?

Rappelez-vous que les mondes virtuels suivent l’approche skeuomorphique. Cela signifie qu’ils reflètent le monde physique.

Ainsi, un investisseur sur le marché immobilier virtuel doit vérifier tous les indicateurs traditionnels qu’il aurait examiné dans le monde réel. Ceux-ci incluent l’emplacement, le trafic potentiel qu’aura une rue virtuelle donnée, les annonces sur les réseaux sociaux des projets qui seront développés dans les mondes virtuels et tout ce qu’il estime comme source de revenus.

Par exemple, une parcelle de terrain virtuelle peut avoir un propriétaire qui n’a pas encore déterminé ce qu’il veut créer sur le terrain. Ce terrain aura certainement moins de valeur pour un investisseur qu’un terrain situé sur la Fashion Street de Decentraland, destinée aux défilés de mode des marques de luxe comme Louis Vuitton, Gucci et Burberry.

Par conséquent, avant d’acheter un terrain virtuel ou réel, on doit toujours se poser la même grande question : qui sont vos voisins et que font-ils ?

Avez-vous déjà acheté un terrain virtuel ? Ou pensez-vous que c’est insensé d’investir dans ce genre de choses ? Rejoignez notre chaîne Telegram pour en discuter avec notre communauté.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

06be3ec1092abe816eb8d3b816a1ef7e.jpg
Tatiana Revoredo
Tatiana Revoredo é membro fundadora da Oxford Blockchain Foundation e estrategista em blockchain pela Saïd Business School da Universidade de Oxford. Ela é também especialista em blockchain aplicada a negócios pelo MIT e CSO da theglobalstg.com. Tatiana foi convidada pelo Parlamento Europeu para participar da Conferência Internacional de Blockchain, e pelo Congresso Brasileiro para a Audiência Pública do PL 2303/2015. É também autora de três livros: "Blockchain: Tudo O Que Você Precisa...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé