Yearn Finance lance une V2 de ses coffres-forts, le YFI monte de 15%

Partager l’article
EN BREF
  • La v2 des coffres-forts de Yearn Finance est apparemment en ligne, mais peu de détails ont été donnés.

  • Cette nouvelle version s'inscrit dans le cadre d'une restructuration plus ample de Yearn Finance.

  • Le cours du token YFI est monté à 40 000 dollars.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le protocole de financement décentralisé (DeFi) Yearn Finance a enfin lancé la version tant attendue de ses coffres-forts 2. Cela dit, les détail à ce sujet sont encore maigres. De son côté, le cours de son token de finance décentralisée a augmenté d’environ 15%.



Dans le cadre d’une plus ample restructuration de Yearn Finance, la v2 de ses coffres-forts a été mise en ligne ce lundi 18 janvier, sans grande fanfare et avec peu de détails, à l’exception d’un clip vidéo court mais coloré.

Les stratégies de gains sur les coffres existants de la v1 ont été un peu ternes récemment, ce qui a entraîné une diminution des liquidités sur la plateforme. Yearn espère que les nouvelles stratégies permettront de rafraîchir l’écosystème et de faire revenir les fournisseurs de liquidités.



L’un des consultants indépendants pour le langage de programmation Vyper des contrats intelligents a ajouté que les coffres de la v2 sont en cours de réalisation depuis quatre mois, et qu’ils ont subi huit versions de conception.

Les nouveaux coffres de Yearn

Actuellement, le site web de Yearn Finance présente toujours les coffres de v1, dont la paire curve.fi/BUSD est la plus performante avec un rendement d’environ 20% par an.

Sur Twitter, l’enthousiaste d’Ethereum et de la DeFi, connu sous le pseudo de “Calamenium”, a publié une capture d’écran des nouveaux coffres.

Au premier coup d’œil, il ne semble pas y avoir beaucoup de différence entre les rendements des coffres v1 et v2.

Cependant, le coffre-fort Chainlink est de nouveau en service, un coffre-fort yHegic a été ajouté et la V2 d’un coffre-fort SushiSwap est disponible. Selon la capture d’écran, ce dernier affichait un rendement négatif. La prochaine itération très attendue du coffre-fort yHegic n’a été vue nulle part.

Sachant que rien “d’officiel” de la part de Yearn Finance n’explique ces nouveaux coffres, il semble que les producteurs devront attendre un peu plus longtemps. Le promoteur “Vasa” a déclaré qu’il travaillait actuellement sur trois d’entre eux.

Le projet de rachat et de construction de Yearn, qui pourrait impliquer la création d’autres YFI, retient davantage l’attention en ce moment.

Proposition : yfi_lit suggère d’émettre 1000 YFI pour le fonds d’exploitation afin de donner à Yearn des années de fonctionnement au coût d’une dilution de 3%. L’opposition semble assez forte. Devrions-nous faire un sondage ?

Bien entendu, tout cela sera décidé par un vote de gouvernance. Le flux de conversation Twitter du fondateur Andre Cronje a été rempli de mèmes ces derniers jours. Cela dit, un tweet est sorti du lot :

On peut en émettre jusqu’à 21 millions, vous savez. Juste pour les mèmes. Je dis ça comme ça…

La semaine dernière, Cronje a également publié une critique monumentale à l’attention de la communauté DeFi, alors que la scène commençait à ressembler à un véritable cirque.

Le cours du YFI

L’activité accrue autour du protocole a fait monter le cours du token YFI, qui a augmenté d’environ 15% au cours des dernières 24 heures.

D’un creux intrajournalier d’environ 34 000 dollars, le YFI est monté à 40 000 dollars dans la journée du 18 janvier.

L’attrait principal du YFI est son offre extrêmement faible, de sorte que l’idée de frapper plus de monnaie peut ne pas être favorable pour beaucoup de ceux qui investissent dans ce token.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Martin écrit sur les thèmes de cybersécurité et d'infotechnologie depuis vingt ans. Fort de son expérience en tant que trader, il couvre activement le secteur des blockchains et de la crypto-monnaie depuis 2017.

SUIVRE CET AUTEUR