NFT : le nouveau projet de Snoop Dogg a le potentiel de générer plus de 125 $ millions

Partager l’article
EN BREF
  • Le rappeur a décidé de convertir Death Row Records en un label NFT.

  • Les coffrets Stash Box de son nouvel album sont limités à 25 000 exemplaires, 10 000 ayant jusque-là été vendus.

  • Les NFT de ses chansons auront "un potentiel de gain sur le réseau Gala Music".

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

À 50 ans, Snoop Dogg ne semble pas prêt de ralentir le rythme de sitôt. Le rappeur a récemment acquis Death Row Records, le label cofondé à l’origine par Dr Dre, et vient d’annoncer qu’il allait en faire un label NFT.

Moins d’une semaine après avoir racheté la marque à MNRK Music Group, Snoop s’est rendu sur Clubhouse et a révélé son intention de faire entrer Death Row dans le métavers.

Ainsi, le rappeur a déclaré : “Death Row sera un label NFT. Nous allons faire passer nos artistes par le métavers et par une toute autre chaîne de musique.”

“Le premier label majeur du métavers”, affirme Snoop Dogg

“Tout comme nous avons révolutionné l’industrie en étant le premier label indépendant à devenir majeur… Je veux qu’il s’agisse du premier label majeur du métavers, et que Death Row devienne un NFT.”

Snoop Dogg a également lancé son dernier album BODR (Bacc on Death Row) par le biais de la plateforme de jeux blockchain Gala Games. Les fans qui ont pu économiser 5 000 dollars pour la version NFT “Stash Box” de l’album ont été récompensés par trois titres bonus.

Ces coffrets Stash Box sont limités à 25 000 exemplaires et, au moment de la rédaction de cet article, près de 10 000 avaient été vendus. Cela représente un total de près de 50 millions de dollars. Si les 25 000 exemplaires se vendent en totalité, Snoop pourrait récolter 125 millions de dollars.

La technologie blockchain a le pouvoir de changer la donne

Snoop Dogg a déclaré au magazine Rolling Stone : “La technologie blockchain a le pouvoir de tout bouleverser à nouveau et de faire pencher la balance en faveur des artistes et des fans. Avec cet accord avec Gala Music, nous serons en tête de peloton.”

Selon Gala Music, les détenteurs de la Stash Box peuvent s’attendre à recevoir des “drops exclusifs” tels que des films, des bandes dessinées, des images et des opportunités uniques d’assister à des concerts.

La plateforme précise également que les NFT de chansons auront “un potentiel de gain sur le réseau Gala Music”.

“Les propriétaires des 17 chansons recevront d’immenses récompenses réelles comme numériques, dont un concert exclusif et une fête préalable avec Snoop, des accessoires Death Row en édition limitée, et bien plus encore”, a déclaré Gala sur son site web.

Snoop Dogg n’est pas étranger au monde des NFT et du métavers. En décembre dernier, le muscien a lancé son propre monde interactif appelé Snoopverse, et au sein duquel un utilisateur de NFT a payé 450 000 dollars pour devenir son voisin virtuel. De plus, en avril dernier, sa collection A Journey With The Dogg a été lancée sur Crypto.com.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article