Voir plus

Anonymous va payer les troupes russes 52 000 $ en BTC pour chaque char d’assaut

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • L'organisation internationale de hackers Anonymous veut payer 52 000 dollars en BTC pour chaque réservoir donné.
  • L'offre s'adresse à tous les soldats russes qui "veulent vivre avec leur famille, leurs enfants, et ne pas mourir."
  • Le monde occidental introduit de nouvelles sanctions économiques contre le régime de Poutine.
  • promo

Anonymous, la célèbre organisation de pirates informatiques, proposerait aux soldats russes des paiements en bitcoins pour faire don de leurs chars. Les pirates ont offert plus de 52 000 dollars en BTC pour chaque véhicule de combat donné.

Anonymous : des BTC en échange char d’assaut

Ceux étant du côté ukrainien tentent d’arrêter l’invasion russe non seulement par les armes et les affrontements directs, mais aussi par une frappe numérique. Il y a quelques jours, Mykhailo Fedorov, vice-premier ministre ukrainien, a annoncé que le gouvernement allait créer une armée informatique. L’homme politique a ainsi déclaré : “Nous avons besoin de talents numériques. Il y aura des tâches pour tout le monde. Nous poursuivons la lutte sur le front cybernétique.”

Le groupe international de pirates informatiques Anonymous a également mené plusieurs cyberattaques contre la Russie. En deux jours seulement, l’organisation a infiltré plus de 300 cibles russes, récoltant plus d’un milliard de roubles (environ 10 millions de dollars).

Anonymous demande un drapeau blanc

Ceux qui cherchent à échanger un char contre des cryptomonnaies doivent agiter un drapeau blanc et utiliser le mot “million” pour que le groupe de hackers les reconnaisse.

Anonymous a déclaré : “Pour les soldats russes qui veulent vivre avec leurs familles, leurs enfants, et non pas mourir, la communauté mondiale d’Anonymous a collecté 1 225 043 RUB en BTC pour vous aider.”

Le groupe a précédemment déclaré la guerre à Vladimir Poutine à la fin du mois de février par le biais d’un message sur Twitter.

Il a ensuite averti que le dirigeant russe serait “confronté à des cyberattaques sans précédent provenant des quatre coins du monde” s’il ne mettait pas fin à l’invasion de l’Ukraine. Comme l’ont rapporté l’internaute @NFTshawty, les agriculteurs ukrainiens se sont déjà intéressés au sujet et ont volé un char russe.

Le monde occidental essaie d’arrêter Poutine

Bien qu’aucune lutte armée directe n’ait été engagée contre les forces russes en Ukraine, les “grandes puissances” ont déclaré la guerre économique à la Russie. L’Union européenne a introduit une interdiction des transactions avec la banque centrale russe, cherchant ainsi à couper ses liens monétaires avec l’Europe occidentale.

Le Royaume-Uni a également introduit des mesures similaires. Le Premier ministre Boris Johnson a notamment annoncé que les banques russes seraient exclues du système financier britannique.

Les États-Unis se sont eux-aussi joints aux sanctions, privant une dizaine de grandes entreprises publiques de la possibilité d’obtenir des fonds aux États-Unis. Parmi elles figurent le groupe énergétique Gazprom et la Sberbank, la plus grande institution financière russe. En plus de ces sanctions, un porte-parole de l’administration Biden a déclaré :

“Notre stratégie, pour dire les choses crûment, consiste à faire reculer l’économie russe, aussi longtemps que le président Poutine voudra poursuivre l’invasion de l’Ukraine.”

Ces embargos ont conduit de nombreux Russes à se tourner vers les cryptomonnaies comme instrument financier alternatif. Malgré de nombreuses demandes pour cesser de servir ces utilisateurs, les principales plateformes d’actifs numériques, dont Binance et Kraken, ont préféré ne pas bloquer les utilisateurs russes. Cependant, la bourse de cryptomonnaies Zonda, populaire en Pologne, a annoncé le 2 mars un blocage des comptes d’utilisateurs en provenance de Russie.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

91fede6fd9bb30cda0f788b1372d931a?s=120&d=wp_user_avatar&r=g
Jakub Dziadkowiec
Doctorant et professeur assistant dans une université internationale à Lublin, en Pologne. A passé 10 ans à étudier la philosophie de la nature et les sciences du sport. Auteur de quatre livres et de deux douzaines d'articles scientifiques. Aujourd'hui, il met son esprit au service de la communauté cryptographique. Adepte de l'analyse technique, guerrier du Bitcoin, et fervent défenseur de l'idée de décentralisation. Duc in altum !
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé