Les altcoins grimpent et la domination de Bitcoin chute à son niveau le plus bas depuis septembre

Partager l’article
EN BREF
  • Bitcoin est à son niveau le plus bas de domination du marché depuis septembre 2020.

  • Cela suit le dernier record recors en date du BTC, qui est monté à plus de 40 000 dollars.

  • Alors que l'enthousiasme autour de Bitcoin se refroidit, l'Ethereum, la DeFi et les altcoins sont probablement en train de se réchauffer.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

L’atmosphère a commencé à changer avec l’introduction des investisseurs institutionnels de Bitcoin à plus grande échelle. Les principes fondamentaux qui régissent le marché de la cryptomonnaie restent cependant les mêmes.



Suite à la hausse historique du cours de Bitcoin, qui a doublé son ancien record de 2017, la domination du BTC a commencé à s’effriter. Ce paramère correspond au pourcentage de l’ensemble de l’écosystème crypto représenté par le BTC.

Plus le niveau de domination du BTC est élevé, plus la part de marché de Bitcoin est importante par rapport à celle de toutes les autres cryptomonnaies combinées, et vice versa. Alors que Bitcoin continue de se refroidir et qu’Ethereum et la finance décentralisée (DeFi) se réchauffent, le BTC a enregistré son niveau le plus bas de domination du marché depuis septembre 2020.



Les altcoins entament une part de la domination de Bitcoin

Bitcoin a récemment atteint un pic de près de 70% de domination du marché. Depuis, il est tombé en dessous de 62,5%. En observant le graphique de CoinMarketCap sur le pourcentage de domination de Bitcoin, on peut voir des réactions opposées avec la domination des cours du bitcoin et d’Ethereum.

Lorsque la domination de Bitcoin a chuté, la domination totale d’Ethereum sur le marché a augmenté d’environ 11%, jusqu’à atteindre plus de 16,5%. Alors que le battage médiatique autour de Bitcoin se calme et que le cours commence à stagner, de plus en plus d’investisseurs se tournent vers Ethereum.

La finance décentralisée pourrait contribuer à l’adoption

Alors que toute une foule de nouveaux investisseurs s’engagent pour la première fois dans le domaine de la cryptomonnaie, beaucoup découvrent maintenant les possibilités qu’Ethereum peut offrir. Par rapport au système financier traditionnel, ETH propose des solutions uniques.

L’année 2020 a été marqué par l’explosion de la finance décentralisée, ou DeFi, avec moins d’un milliard de dollars de valeur totale bloquée (TVL). Ce chiffre dépasse aujourd’hui les 25 milliards de dollars. L’introduction de nouveaux exchanges décentralisés, de plateformes de prêts et d’emprunts, de plateformes de couverture d’assurance, etc. a donné un nouveau souffle à Ethereum.

Ces solutions montrent au monde entier ce dont la plateforme de contrats intelligents est capable. Même avec des vitesses de transaction relativement lentes et des frais de transaction élevés, le secteur de la DeFi s’est consolidé en tant que marché à valeur ajoutée et compétitif.

D’innombrables nouvelles plateformes se sont développées sur Ethereum, certaines traitant chaque jour des milliards de dollars de transactions. Les développeurs lancent régulièrement de nouveaux projets.

De nombreuses plateformes de DeFi voient également leurs propres cryptomonnaies atteindre des cours record. La domination du BTC s’effrite peu à peu, ce qui explique en partie la baisse du pourcentage.

À mesure que les utilisateurs se familiariseront avec Ethereum, la domination du marché des bitcoins pourrait continuer à s’affaiblir.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Basé à Tel Aviv en Israëlm Harrison est analyste, reporter et spécialiste senior chez BeInCrypto. Harrison est impliqué dans le domaine de la cryptomonnaie depuis fin 2016, en plus d'être passionné par la technologie des registres décentralisés et leur potentiel.

SUIVRE CET AUTEUR