Un prodige de 11 ans créé son propre système de frappe de NFT

2 mins
26 mars 2022, 10:00 CET
Mis à jour par Célia Simon
27 mars 2022, 17:47 CEST
EN BREF
  • Miguel Wang, un jeune entrepreneur chinois de 11 ans, a créé son propre système de minting pour vendre ses NFT.
  • Des créateurs de plus en plus jeunes s'intéressent aux NFT et battent des records de vente.
  • promo

Dans un monde où les cryptomonnaies intéressent de plus en plus d’individus, il est étonnant de voir à quel point les passionnés de la crypto sphère sont d’âge et d’horizons variés. Miguel Wang en est un excellent exemple.

Miguel Wang, le nouveau prodige du NFT

Domicilié à Hong Kong, Miguel Wang ne cesse d’étonner le public. Âgé de seulement 11 ans, il est en passe de devenir une figure incontournable de la crypto sphère. Passionné d’informatique depuis ses 5 ans, il ne cesse d’expérimenter autour des cryptomonnaies et du minting, soit la frappe de tokens. Mieux encore : conscient du potentiel rémunérateur du NFT, il a même décidé de créer les siens sans s’embêter.

Source : compte Twitter de CryptoTigers

Pour cela, Miguel Wang a créé CryptoTigers, une série de NFT qu’il vient récemment de mettre en vente sur OpenSea. Mais pas question de s’embêter à tous les créer un par un ; afin de se faciliter la tâche, Miguel Wang a créé son propre algorithme qui créé automatiquement de petites images, lesquelles sont ensuite mises en vente sur internet. Ainsi, le stock n’est jamais vide, les capacités d’achat sont infinies et le jeune prodige peut profiter de revenus quasiment passifs… à quelques détails près.

En effet, au-delà de ce système de minting qui fonctionne quasiment tout seul, Miguel Wang vit déjà comme un entrepreneur. C’est lui qui a géré son projet du début à la fin, du développement de l’algorithme à la création de son propre site web, en passant par le marketing. Des débuts prometteurs qui laissent présager un avenir plein de nouveaux projets au sein de la crypto sphère.

Et puisque Miguel Wang ne fait pas les choses à moitié, il a également décidé de célébrer sa culture. Cette année, les chinois célèbrent le tigre, et le petit prodige en a fait son animal spirituel, symbole de vitalité et de pouvoir. Créer des NFT, surtout aussi facilement, lui semble donc très bon moyen de faire découvrir la culture chinoise à travers le monde.

Source : compte Twitter de CryptoTigers

Des créateurs de tokens de plus en plus jeunes

Si les NFT sont parfois le théâtre de l’insolite, comme ces photos inédites de stars qui sont maintenant vendues sous forme de token, la communauté des créateurs de NFT a également de quoi nous étonner. Si Miguel Wang en est un jeune représentant, son record est battu par Lilith, quant à elle âgée d’un petit peu plus d’un an. Si, dans ce cas, l’intérêt de la demoiselle pour les cryptomonnaies peut être remis en question, il n’en va pas de même pour les autres créateurs.

Au tout début de l’année 2022, l’américain Jaden Stripp, âgé de 15 ans, a rejoint le club des millionnaires en vendant un NFT représentant un squelette sur la lune. Et comment oublier Benyamin Ahmed, le petit australien de 12 ans, qui avait défrayé la chronique en vendant ses fameuses Weird Whales ?

Il semble que les NFT représentent d’infinies possibilités où tout et n’importe quoi peut devenir art, mais également où tout le monde peut venir s’exprimer et tenter sa chance pour, peut-être, faire fortune en vendant ses œuvres sur internet. Quoi qu’il en soit, l’intérêt des très jeunes enfants ou adolescents pour la monnaie numérique et les œuvres d’art digitales sont absolument manifestes, ce qui pourrait assurer aux NFT de perdurer encore longtemps dans le temps.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.

Sponsorisé
Sponsorisé