Voir plus

Des créateurs de NFT inculpés pour avoir monté un “rug pull”

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Les Frosties n'étaient finalement qu'une pure et simple arnaque.
  • Deux jeunes individus sont inculpés dans le cadre de cette affaire.
  • Les fraudes crypto "rug pull" ont augmenté en 2021, passant de 37% contre 1% en 2020.
  • promo

L’affaire des Frosties, qui avait secoué l’industrie entière de la crypto au commencement de l’année, connaît un rebond. Deux des personnes responsables ont été arrêtées.

Beaucoup d’investisseurs ont commencé l’année sur une note amère. L’équipe derrière la collection Frosties à en effet orchestré un rug pull qui a coûté pas moins d’un million de dollars à 40 000 personnes. Lancé en date du 9 janvier, les Frosties sont une collection de 8 888  NFT disponible sur le marketplace de OpenSea. Cependant, à peine lancé, un cas de rug pull a été recensé. Ce fut le tout premier en ce début d’année

La stratégie utilisée par l’équipe consistait à  mettre les différentes créations en ligne, attendre qu’elles ne soient toutes vendues avant de transférer l’argent issu de la vente vers des portefeuilles qu’ils contrôlent. Chaque pièce de la collection aurait été payée avec un prix plancher de 0,04 ETH. Une enquête menée a conclu à l’arrestation de deux hommes par les procureurs de New York.

Deux jeunes individus arrêtés

C’est à Ethan Nguyen et André Llacuna qu’on reproche d’avoir disparu avec les 1.1 millions de dollars et de n’avoir tenu aucune de leurs promesses. En effet, il était avant tout question de distribuer des récompenses avec ce projet, comme c’est souvent le cas avec les cryptos. L’avenir du jeu était aussi prometteur avec une percée dans le monde tant convoité du metaverse. Finalement, les investisseurs n’ont rien eu de tout cela.

Thomas Fattorusso, le responsable en charge de l’investigation a déclaré :

“Vous ne pouvez pas solliciter des fonds pour une opportunité commerciale, abandonner cette entreprise et vous enfuir avec l’argent que les investisseurs vous ont fourni.”

Ces déclarations faites sur Discord aux détenteurs de Frosties par M. Nguyen ont été retenues contre lui comme des aveux.

“Je sais que c’est choquant, mais ce projet touche à sa fin. Je n’ai jamais eu l’intention de poursuivre le projet et je n’ai aucun plan pour l’avenir”

Le dossier suit son cours en justice et les auteurs de cet acte pourraient écoper jusqu’à 20 ans de prison.

Coup d’œil sur la fraude dans l’industrie crypto

Le cas de Frosties a été le premier à être rapporté au début de cette année, mais il n’est pas isolé. Les fraudes ne cessent de se multiplier dans l’espace crypto. D’après Chainalysis le poids du rug pull est passé 1% en 2020 à 37% en 2021 dans le total des rançons liés à  l’arnaque. Rien qu’en 2021 c’est 7,8 milliards de dollars qui ont été dérobés avant d’être redirigés vers d’autres portefeuilles. Il a aussi été observé que le nombre de victimes à presque doublé (48%) sur la même période.

Le caractère anonyme liés à la création des projets crypto constitue une porte ouverte pour les développeurs qui presentent une arnaque sous couvert d’un projet ambitieux. Ce n’est que tout récemment que le marché a fini par reconnaître l’identité des fondateurs de la fameuse collection à succès des NFT BAYC.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

TCPMHRYSU-U0351LGCF52-10a4046cf375-512.png
Samuel Cange
Samuel Cange est un rédacteur crypto expérimenté avec un master en économie de l'Université de Namur (Unamur). Il a commencé à travailler en tant que rédacteur crypto en 2020, ce qui lui a permis d'acquérir une connaissance approfondie du marché des cryptomonnaies ainsi que de l'industrie de la blockchain en général. En dehors de son travail en tant que rédacteur, Samuel participe activement à la vulgarisation des cryptomonnaies sur les réseaux sociaux. Il possède un compte Facebook privé...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé