Le charbon regagne en popularité : les mineurs Bitcoin trouvent le moyen d’exploiter la situation

Mis à jour par Matias Calderon
EN BREF
  • L'utilisation du charbon comme source d'énergie connaît une période de résurgence.
  • L'invasion de l'Ukraine par la Russie a joué un rôle important dans ce pic d'usage du charbon en Europe.
  • Certains mineurs Bitcoin ont commencé à tirer parti de cette source d'énergie bon marché d'une manière particulièrement ingénieuse.
  • promo

    Profitez de 70 CFD sur les cryptomonnaies, sans frais de commission et avec des spreads ultra bas Profitez

Le charbon fait un retour en force alors que la crise énergétique mondiale commence à sévir, et les mineurs Bitcoin en profitent.

L’invasion de l’Ukraine par la Russie en février, notamment, a entraîné une résurgence de l’utilisation du charbon comme source d’énergie.

L’année dernière, la dépendance mondiale à l’égard du charbon a atteint un niveau record. De même, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) prévoit une hausse de 2% cette année. Bien que le prix du charbon ait atteint des sommets, il reste nettement moins cher que d’autres sources d’énergie comme le pétrole brut et le gaz naturel, qui coûtent plus du double.

“Lorsque vous essayez de trouver un équilibre entre la décarbonisation et la sécurité énergétique, tout le monde sait lequel gagne : garder les lumières allumées”, a déclaré à Bloomberg Steve Hulton, un cadre de Rystad Energy. “C’est ce qui maintient ceux au pouvoir et empêche les gens de descendre dans les rues”.

Ces derniers mois, les mineurs de BTC se sont également tournés vers le charbon afin d’augmenter leurs besoins énergétiques. On rapporte que des sociétés de minage crypto ont remis en service d’anciennes centrales à charbon, notamment la centrale de Hardin qui a été “sauvée” par Marathon.

Les émissions de carbone de l’usine de Hardin ont augmenté de 5 000%.

Cette décision a provoqué un mécontentement, compte tenu de la menace que la combustion d’énergies fossiles représente pour l’environnement. L’usine de Hardin a ainsi généré plus de 187 000 tonnes de carbone, soit 5 000% de plus que pour l’ensemble de l’année 2020.

“Il ne s’agit pas d’aider les vieilles dames à ne pas mourir de froid, mais d’enrichir quelques personnes tout en détruisant le climat pour tous”, a déclaré un citoyen inquiet. “Si vous êtes préoccupés par le changement climatique, vous devriez gardez vos distances avec les cryptomonnaies, c’est un désastre pour le climat.”

Cependant, tous les mineurs Bitcoin n’utilisent pas le charbon sous un jour négatif. Stronghold Digital Mining se tourne notamment vers le charbon dans l’une des façons les plus ingénieuses qui soit de protéger l’environnement.

En effet, l’entreprise collecte les cendres de charbon, un sous-produit toxique du charbon brûlé, et les traite dans une installation de traitement des déchets avant de les réutiliser comme source d’énergie. Les cendres de charbon contiennent des métaux lourds et d’autres substances toxiques qui s’infiltrent dans les eaux souterraines et contaminent le sol.

Cela dit, malgré la tournure récente des événements, l’Union européenne tient à réduire l’utilisation du charbon, tandis que l’AIE a révélé qu’elle prévoyait de lancer sa révision semestrielle afin de suivre l’impact énergétique de la guerre en Ukraine.

Pour Emma Champion, responsable des transitions énergétiques régionales chez Bloomberg, “il s’agit du dernier ‘hourra’ pour le charbon en Europe”.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.