Le XRP augmente de 50% suite à la réponse de Ripple aux accusations de la SEC

Partager l’article
EN BREF
  • Après que Ripple Labs et deux de ses dirigeants ont répondu à la SEC, le prix du XRP a augmenté de 50%.

  • La SEC allègue que le XRP est un titre et que les trois parties ont participé à la vente sans licence de ces titres.

  • Le prix du XRP et l'acceptation de la plateforme ont considérablement souffert depuis que les accusations officielles ont été portées.

  • promo

    Rejoignez notre groupe telegram et recevez des analyses crypto et signaux de trading quotidiens!

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Ces derniers mois ont été très difficiles pour les détenteurs de l’actif XRP. Le prix de la crypto-monnaie a chuté tandis que les autres devises numériques ont connu une croissance et des cours inégalée en terme de capitalisation boursière.

Sponsorisé



Sponsorisé

La chute du cours du XRP est due à des accusations portées contre Ripple Labs et deux de ses dirigeants au mois de décembre. L’attaque en justice de la SEC comprend la vente de plus d’un milliard de dollars de titres sans licence, sur la base de leurs ventes de XRP. La SEC affirme que l’actif XRP est en fait un titre, plutôt qu’une monnaie d’échange tel que les deux principales crypto-monnaies, Bitcoin et Ether.

Cette annonce a entraîné une baisse des prix de plus de 50%, car de nombreuses plateformes utilisant RippleNet et XRP ont suspendu leurs opérations en raison de ces déclarations. Ces plateformes ne sont pas réglementées par la SEC et veulent le rester. À ce titre, ces déclarations pourraient les placer sous la juridiction des États-Unis s’ils participent à la vente de titres aux utilisateurs. Même des entreprises réglementées comme Grayscale, le plus grand gestionnaire d’actifs numériques de l’espace crypto-monnaie, ont réduit leurs avoirs en XRP à la suite de cette annonce.

Sponsorisé



Sponsorisé

Ripple se bat pour sa survie

De nombreux acteurs de l’écosystème XRP étaient extrêmement mécontents de ces allégations. Certains ont déposé des pétitions parallèlement à des poursuites. Certains étaient contre la SEC pour avoir attendu sept ans après le lancement de XRP pour agir. D’autres ont poursuivi des plateformes comme Coinbase pour avoir autorisé la vente non enregistrée de titres.

Mis à part tout ce drame entourant ces accusations à la fin de 2020, Ripple a légalement répondu aux accusations. Dans le dossier, ils ont affirmé que les accusations étaient fondées sur «une théorie juridique sans précédent et mal conçue – sans mandat statutaire ni autorisation du Congrès».

Ripple dit que le XRP n’est pas une véritable crypto-monnaie

L’équipe juridique de Ripple Labs déclare que le XRP n’est pas une vraie crypto-monnaie, mais plutôt une part d’entreprise. Ils fondent cela sur le fait que «XRP remplit un certain nombre de fonctions qui sont distinctes des fonctions de« titres », comme la loi l’a compris depuis des décennies. Par exemple, le jeton fonctionne comme un moyen d’échange […] Ce n’est pas un titre et la SEC n’a pas le pouvoir de le réglementer comme tel ». Ripple Labs, Brad Garlinghouse et Christian Larsen affirment que, puisque le jeton fonctionne comme une «monnaie» fournissant un moyen de stocker et de transférer de la valeur, la SEC n’a pas compétence sur celui-ci en tant que part d’entreprise.

Cependant, Ripple Labs et les deux autres accusés auraient vendu plus d’un milliard de dollars de XRP pour financer leurs opérations et pour des raisons personnelles. Cela n’a jamais été possible à partir d’une «monnaie» privée. Pour l’instant, XRP restera en retrait, mais il sera très intéressant de voir comment la SEC réagit.

La communauté crypto, cependant, semble heureuse de voir Ripple répondre officiellement, si du moins le cours du XRP en est une quelconque indication.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Basé à Tel Aviv en Israëlm Harrison est analyste, reporter et spécialiste senior chez BeInCrypto. Harrison est impliqué dans le domaine de la cryptomonnaie depuis fin 2016, en plus d'être passionné par la technologie des registres décentralisés et leur potentiel.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous