Terra crée un sentiment de “FUD” en prêtant 750 millions de dollars de BTC à des sociétés commerciales après la débâcle de l’UST

Partager l’article
EN BREF
  • Mudit Gupta : "le fiasco de l'ust est très suspect".

  • Do Kwon confirme que le retrait de 150 millions d'UST de Curve a été fait dans l'optique de préparer un pool de liquidité 4pool sur le protocole DeFi.

  • Philip Swift suspecte l'équipe de LFG d'être "beaucoup plus intelligente que les équipes de banques centrales traditionnelles".

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

TerraUSD (UST), un des stablecoins les plus populaires en raison de ces intérêts élevés, connaît de fortes turbulences alors que la parité avec le dollar a été perdue et que le prix de LUNA chute considérablement. La Luna Foundation Guard (LFG) a proposé des mesures qui semblent avoir alimenté encore davantage la peur existante sur une éventuelle non durabilité de Terra.

Terra a créé l’un des écosystèmes les plus dynamiques et les plus révolutionnaires de l’industrie de la crypto, avec un stablecoin rattaché au dollar qui utilise Bitcoin et d’autres cryptomonnaies comme garantie de réserve plutôt que des monnaies fiduciaires. Actuellement, il s’est rapidement hissé au troisième rang des pièces stables après l’USDT et l’USDC, dépassant récemment le BUSD.

Terra a par ailleurs effectué des achats massifs de bitcoins et prévoit d’atteindre une réserve de 10 milliards de dollars de bitcoins pour disposer d’un soutien suffisant et ainsi veiller à la sécurité et à la liquidité de son stablecoin UST. Récemment, Terra a commencé à diversifier ses réserves dans d’autres actifs crypto, via l’achat de 100 millions de dollars d’Avalanche (AVAX). Même si Terra a commencé sa diversification, ses réserves sont encore largement exposées au prix de Bitcoin. Ainsi, selon les données recueillies auprès de la fondation LFG qui gère les fonds, plus de 90% de ses réserves totales sont en BTC..

La chute de Bitcoin menace la parité de l’UST avec le dollar

Récemment, le marché des cryptomonnaies a été englouti dans une marée rouge dévastatrice alors que le prix de l’actif n°1 du secteur a fortement chuté, menaçant de passer sous la barre des 30 000 $. Au 9 mai, le prix de Bitcoin s’est situé temporairement au-dessous des 30 000 dollars tandis que l’indicateur de Fear and Greed (peur et avidité) affichait une peur extrême.

Soruce : Alternative.me

Il est clair qu’actuellement, les investisseurs ont la gâchette facile avec à chaque petite baisse ou augmentation du prix du BTC, une psychologie qui passe rapidement d’un extrême à l’autre : de l’enthousiasme au catastrophisme. Cette confiance fragile expose Bitcoin à davantage de volatilité et cela provoque un stress test pour le maintient de la parité, entrainant le jeune UST dans une perte de parité avec le dollar pour la première fois.

Alors que la situation du marché crypto suscite de la crainte pour la plupart d’entre nous, certains investisseurs chevronnés entrevoient toutefois une opportunité d’achat intéressante. Selon Philip Swift, fondateur des indicateurs Look Into Bitcoin, l’actif est entré dans une zone traditionnellement optimale pour l’achat.

“Le prix est tombé en dessous de la MA sur 2 ans, qui est la limite inférieure de l’outil d’investissement Bitcoin. Accumuler du Bitcoin en dessous de ce niveau a toujours été une excellente stratégie. […] Bitcoin est survendu… Je veux dire, c’est le moment idéal pour les investisseurs d’acheter.”

Source : Look Into BitcoinBitcoin Investor Tool: 2-Year MA Multiplier

En conséquence, il existe la possibilité à ce que le prix de Bitcoin rebondisse, car il y a actuellement un afflux important d’ordres d’achat préparés à ce niveau. Cela contribuerait à relâcher la tension existante pour la parité de l’UST.

Terra répond avec des mesures surprenantes qui peuvent alimenter davantage cette crainte

Terra a été dans le collimateur de plusieurs chercheurs qui ont alimenté la peur, l’incertitude et le doute concernant Luna et sa viabilité. Le 8 mai, le chercheur de l’industrie Mudit Gupta a tweeté les mouvements symboliques entreprit par le token déclarant que “le fiasco de l’UST est très suspect“.

Les transactions ont entre autre révélé un retrait de grandes quantités d’UST du protocole Curve Finance DeFi. Cela a entraîné une légère baisse du prix du stablecoin alors que les arbitragistes sont entrés en action.

Le PDG de Terraform Labs, Do Kwon, a répondu à la peur en confirmant qu’ils avaient retiré 150 millions UST de Curve en vue de le déployer sur le pool de liquidités 4pool du protocole DeFi. Il a ajouté, “après le début des déséquilibres, nous avons retiré 100 millions d’UST pour les réduire”, avant de déclarer que la société n’a évidemment aucune raison de se détacher du stablecoin.

Source : Twitter

Le 9 mai, la Luna Foundation Guard a annoncé qu’elle préparait un prêt de 750 millions de dollars de bitcoins aux sociétés de trading OTC pour aider à protéger l’ancrage de l’UST.

Source : Twitter

Cette mesure représente une étape importante pour l’écosystème Terra, puisqu’elle introduit un nouvel élément dans l’écosystème, devenant ainsi un acteur capable de réaliser des prêts. De plus, cela représente également un facteur de risque qui peut encourager le sentiment de peur actuel sur Terra en se demandant ce qui se passerait si les sociétés de trading ne respecteraient pas les délais imposés sur une telle dette ?

Terra pourrait-elle résister à un éventuel trou de liquidité prolongé ? Est-il judicieux de s’endetter auprès de sociétés de trading dont le modèle est basé sur des prêts et des dettes auprès d’autres acteurs ?… Un aspect crucial, qui n’a pas encore été clarifié, concerne les conditions offerte par Terra pour pouvoir utiliser les 750 millions de dollars en bitcoins sous forme de prêt.

La communauté crypto est impliquée dans une crainte similaire à celle qui a existé avec Tether concernant la méfiance à l’égard d’un éventuel schéma construit autour de Terra. Cependant, cette entité est beaucoup plus ouverte que Tether et pour l’instant, toute turbulence entraine une réaction rapide.

Sachant qu’il existe une certaine confiance envers les acteurs qui soutiennent le protocole, cela peut provoquer des sentiments mitigés. Certains verront des aspects négatifs, comme Gupta le soulève, tandis que d’autres verront des aspects positifs comme dans le cas de Swift :

“Je soupçonne que l’équipe LFG est beaucoup plus intelligente que les équipes traditionnelles des banques centrales et dispose de plus d’outils pour agir rapidement et de manière accélérée. Donc, même si une grande partie de la sphère crypto sur Twitter est en colère, je ne serais pas surpris s’ils sortent gagnants après avoir survécu à cette crise.”

Les faits dicteront prochainement le résultat final.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Editor jefe de BeInCrypto.com en español. Cuenta con experiencia operando cómo scalp trader con futuros en el mercado del DAX. Gran entusiasta de Bitcoin y las criptomonedas por su significado, geopolítica y seguidor de la nueva revolución financiera desde principios de 2017, día a día absorbe más información. De nacionalidad española aunque con un enfoque internacional al haber vivido desde la infancia en Londres, Bruselas, Santiago de Chile, Amsterdam, actualmente alternando entre Madrid y Palma de Mallorca. Licenciado en Comunicación Audiovisual y con un Master de Web Design and Development. Daniel tiene varios años de experiencia en medios tecnológicos principalmente como front-end developer e Interaction Designer en Internet así como en otros medios como la televisión. Actualmente se ha lanzado al mundo de las criptomonedas y ama escribir, analizar y debatir sobre ellas.

SUIVRE CET AUTEUR